Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
CEDEAO-AES : Akufo-Addo conçoit un plan de réconciliation entre les deux blocs
 

CEDEAO-AES : Akufo-Addo conçoit un plan de réconciliation entre les deux blocs

 
 
 
 4403 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 mars 2024 - 15:28

Nana Akufo-Addo (ph)


Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a sollicité le Département des affaires politiques, de la paix et de la sécurité de l’Union africaine (UA) pour qu’il travaille de concert avec la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) afin de résoudre rapidement l'impasse qui est née entre l’organisation régionale et les Etats de l’Alliance du Sahel (AES), lesquels sont le Mali, le Burkina-Faso et le Niger.


Le Président Akufo-Addo a formulé ce vœu le lundi 18 mars 2024 à Accra au Ghana lors du deuxième Forum de réflexion sur les changements anticonstitutionnels de gouvernement, organisé par l'Union africaine.


Le Président ghanéen a motivé son appel par le fait que « la nature interdépendante de notre sécurité, dans toutes ses dimensions », dans un contexte de menace toujours croissante de terrorisme et d’activités liées au terrorisme au Sahel, nécessite que tous « soient sur le terrain ».


Afin de réussir ce pari, le numéro Un ghanéen a déclaré qu’il est nécessaire que « le Département des affaires politiques, de la paix et de la sécurité de l’UA travaille en étroite collaboration avec la CEDEAO pour identifier les moyens d’empêcher le retrait des États qui ont signalé leur intention de quitter » l’organisation sous régionale.


 

Disponibilité de la CEDEAO


Dans l’espoir d’une réunification entre les deux blocs en Afrique de l’Ouest, le Commissaire des affaires Politiques, de la paix et de la Sécurité (CPS) de la CEDEAO, Dr Abdel-Fatau Musah, a déclaré que l'impasse entre la CEDEAO et l’AES peut être résolue par des initiatives diplomatiques, notamment le dialogue.


Le CPS Musah a plaidé en faveur d'un dialogue entre la CEDEAO et l’AES pour résoudre les tensions politiques en vue de renforcer davantage la lutte contre le terrorisme dans la région. C’était lors d'une conférence organisée par le Conseil des relations extérieures du Ghana sur le thème « La CEDEAO à la croisée des chemins. Menaces d’urgence, défis et voie à suivre ».


Tout en voulant que la CEDEAO négocie avec l’AES pour résoudre leurs différends par le dialogue, le Commissaire de la CEDEO a préconisé que l’ordre constitutionnel dans les pays en transition, comme le Mali, le Burkina Faso et le Niger soit rétabli.


Le Commissaire de la CEDEAO aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité a déclaré que malgré les tensions politiques internes, la sous-région de l'Afrique de l'Ouest reste la région la plus pacifique du continent africain.


 

Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
CEDEAO-AES : Akufo-Addo conçoit un plan de réconciliation entre les deux blocs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Mr Akufo-Addo, je ne sais pas s'il est possible de se réconcilier avec un SORCIER, mais commencez d'abord par faire subir le "gôppôô" aux sorciers qui sont dans vos rangs.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter