Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Amélioration de la qualité des formations dans les écoles de sages-femmes et infirmiers, lancement du processus d'accréditation du CRE et des INFAS
 

Côte d'Ivoire : Amélioration de la qualité des formations dans les écoles de sages-femmes et infirmiers, lancement du processus d'accréditation du CRE et des INFAS

 
 
 
 1670 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 mai 2024 - 14:06

Méliane N'Dhatz-Ebagnintchi-Sanogo


Dans un contexte de déficit quantitatif et qualitatif des ressources humaines en santé, un investissement dans la qualité de la formation aura un impact considérable sur la santé maternelle et néonatale. 


Ainsi, une formation de qualité tant au cours de la formation initiale qu'en cours d'emploi s'avère indispensable pour permettre au personnel Infirmier et Sage-femme d'acquérir les compétences indispensables pour l'exercice de leur profession.


La formation des formateurs dans les Centres Régionaux d'Excellence (CRE) parait indispensable pour atteindre cet objectif. C'est en cela que le projet Sahel Women's Empowerment and Demographic Dividend (SWEDD) intervient dans la sous-région pour accompagner les Institutions de formation.


Par ailleurs, le projet SWEDD entre dans une nouvelle phase appelée « SWEDD PLUS >> en 2025, et il est essentiel que le Centre Régional d'Excellence de Pédagogie Appliquée aux Sciences de la Santé soit accrédité sur le plan national et par le CAMES d'ici le 31 décembre 2024, condition pour bénéficier de cet appui crucial pour améliorer les niveaux élevés des décès maternels, néonatals et infantiles du pays.


 

Pr. Méliane N'Dhatz Sanogo, Directrice générale de l'INFAS d'Abidjan a lancé le processus d'accréditation du Centre régional d'excellence, dont l’objectif est d'améliorer les acquis de l'offre de formation au Master en Sciences Infirmières et Obstétricales option Pédagogie Appliquée aux Sciences de la Santé, afin de favoriser l'accréditation du CAMES du Centre Régional d'Excellence de Pédagogie Appliquée aux Sciences de la Santé.


L'INFAS a sollicité l'expertise d'un cabinet pour guider le CRE dans la préparation à l'accréditation nationale, selon les exigences du référentiel d'accréditation du Centre Régional d'Évaluation en Éducation, Environnement, Santé et d'Accréditation en Afrique (CRESAC). 


Cet organisme est impliqué dans le secteur de la santé et de l'Éducation depuis plus de dix-huit ans. Un comité de pilotage interne a été mis en place.


Le processus d'accréditation du Centre régional d'excellence de l'Institut national de formation des agents de santé (INFAS) ne sera pas long. Selon la Directrice, il s'étendra sur trois, voire quatre mois vue l'urgence.


 

« Le processus d'accréditation va se faire par école de formation. Pour ce processus, nous sommes dans l'urgence, puisqu'il nous faut avoir le label pour pouvoir continuer la formation avec le Centre d'Excellence. L'accréditation se fera dans 3 à 4 mois au lieu d'un an. On va donc le faire rapidement. Et après, on passe le relais avec les autres formations, pour la formation initiale. Et chaque chef d’antenne a pour mission d'organiser, l'accréditation de son école. L'accréditation a un coût, nous n'allons pas accréditer tout le monde en même temps, mais déjà, il faut s'approprier les bonnes pratiques. Quand tu t'appropries les bonnes pratiques au moment où l'accréditation se fait, tu es en avance. L'accréditation concerne toutes les INFAS de Côte d'Ivoire », a expliqué, madame Sanogo.


Elle a profité de l'occasion pour inviter tous les acteurs intervenant dans ce processus à jouer pleinement leur rôle et prévenir que chaque école sera accréditée et les filières de formation seront certifiés.


« Tout ce que nous ferons doit être de qualité, respect des délais, une formation des étudiants à éduquer, surtout une formation de qualité à mettre en place et chaque acteur doit jouer sa mission. Et nous avons voulu que toutes les écoles soient présentes, que chacun se dise je me l'approprie et on va tous dans le changement. On poursuit notre marche vers l'excellence. C'est le sens de la réunion d'aujourd'hui. Pour le moment, on commence par le Centre d'excellence. Chaque école sera accréditée et nous allons certifier toutes les filières de formation. La formation sage-femme, la formation infirmière, etc. L'accréditation est faite par des structures étrangères. Ce n'est pas l'INFAS. Nous avons mis en place un comité interne pour faire l'autoévaluation. Par contre, l'audit interne sera faite par nous, en vue de corriger nos imperfections », a expliqué, le DG, Professeur Méliane N'Dhatz-Ebagnintchi-Sanogo

« C'est vrai que pendant l'évaluation pour choisir les centres d'excellence, nous avons été premiers. Tu es premier, il faut que ce soit prouvé, tu restes premier, il faut que ce soit prouvé. Et puis tu fais une formation de qualité, il faut que ce soit prouvé, formalisé, on ne peut pas le dire dans la bouche. Aujourd'hui c'est le lancement du processus d'accréditation. Et cela oblige chaque acteur de l'école à agir autrement, à toujours travailler en se disant que la qualité est notre boussole », a-t-elle conclu.

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Amélioration de la qualité des formations dans les écoles de sages-femmes et infirmiers, lancement du processus d'accréditation du CRE et des INFAS
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter