Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Port-Bouët, violents affrontements suite à la décision de délocalisation de l'abattoir, un cargo de police et des véhicules calcinés
 

Côte d'Ivoire : Port-Bouët, violents affrontements suite à la décision de délocalisation de l'abattoir, un cargo de police et des véhicules calcinés

 
 
 
 12123 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 01 juin 2024 - 18:26

affrontement ce samedi à l'abattoir de Port-Bouët (Ph KOACI)



Ce samedi 1er juin 2024, un violent affrontement a éclaté entre les jeunes de l'abattoir de Port-Bouët et les forces de l'ordre, comme constaté par KOACI.


Cet incident a causé des dégâts matériels considérables, notamment un bus caillassé, un cargo de la police incendié, et une voiture de service brûlée. La situation, bien que tendue, a été rapidement maîtrisée grâce à l'intervention des renforts policiers.


La colère des jeunes de l'abattoir trouve ses racines dans une décision controversée de délocalisation annoncée par le ministre Gouverneur du District Autonome d'Abidjan, Cissé Ibrahima Bacongo. Depuis le jeudi 30 mai 2024, l'Union Régionale des Sociétés Coopératives des Marchands de Bétail d'Abidjan (URSCMABA) a entamé un arrêt de travail illimité en réponse à cette décision. La mesure prévoit le transfert de l'abattoir de Port-Bouët vers un nouveau site situé à l'ancienne casse d'Adjamé, ce qui a provoqué une vive opposition de la part des travailleurs et des jeunes de Port-Bouët.


Le ministre Gouverneur avait justifié cette délocalisation lors d'une réunion tenue le 18 mars 2024 avec les acteurs de la filière bétail. Deux raisons principales ont été avancées pour ce transfert : l'insalubrité et l'insécurité des sites actuels. Les conditions hygiéniques de l'abattoir de Port-Bouët laissaient à désirer, posant des risques sanitaires sérieux. De plus, l'insécurité aux alentours de l'abattoir était devenue préoccupante, affectant non seulement les travailleurs mais également les résidents des environs.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

La décision de délocaliser l'abattoir n'a pas été une surprise pour les acteurs du secteur, mais elle a suscité une résistance farouche.


Les jeunes de l’abattoir ont manifesté leur désaccord en refusant de s’installer sur le nouveau site aménagé à Adjamé. Le conflit a rapidement dégénéré en affrontements violents avec la police, illustrant la profondeur du désaccord et le malaise social engendré par cette mesure.


En réponse à ces événements, des renforts policiers ont été déployés pour rétablir l'ordre. La situation, initialement chaotique, est désormais sous contrôle, mais le mécontentement persiste au sein de la communauté de Port-Bouët. Les acteurs de la filière bétail continuent de réclamer des solutions alternatives qui prendraient en compte leurs préoccupations et conditions de travail.


La délocalisation de l'abattoir de Port-Bouët vers Adjamé, bien qu'ayant des justifications légitimes en termes de salubrité et de sécurité, doit être mise en œuvre de manière à minimiser les impacts négatifs sur les travailleurs et les jeunes.


Les prochaines étapes incluront probablement des négociations entre le gouvernement et l’URSCMABA pour trouver un compromis acceptable pour toutes les parties impliquées. L'objectif est de garantir que la transition se fasse de manière harmonieuse et que les préoccupations des travailleurs soient pleinement adressées.



 

À suivre.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Port-Bouët, violents affrontements suite à la décision de délocalisation de l'abattoir, un cargo de police et des véhicules calcinés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-Je me suis tjrs demandé pour qui, le "bilan de Dramane" est positif dans ce pays ??? -Quand on observe l'état du tissu social ivoirien,... comment peut-on continuer de marteler que "le bilan est positif" ?? Peut-être que c'est positif pour les extraterrestres qui viennent voter (à notre insu) à chaque élection pour ce régime. Dramane et ses soutiens doivent avoir des "lunettes spéciales" pour voir arriver ces OVNI électeurs ?? Pour moi, le titulaire du Phd n'a jamais gagné une vraie élection transparente et démocratique dans ce pays (hormis contre Affi et KKB, ses complices)... -
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter