Gabon Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Les comptes sombres de la mairie de Libreville
 

Les comptes sombres de la mairie de Libreville

 
 
 
 5501 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 novembre 2008 - 13:19

Au cours dÂ’une conférence de presse mercredi dernier le nouveau maire de Libreville Jean François Ntoutoume Emane a passé au peigne fin la situation administrative et financière de lÂ’institution dont il a la charge. LÂ’édile de Libreville entend relever les défis à  venir en dépit des insuffisances observées.


Cette rencontre a permis à  Jean François Ntoutoume Emane dÂ’éplucher de fonds en comble les maux qui minent lÂ’institution dont il a la charge depuis plus de trois mois et à  lÂ’origine des manquements observés dans lÂ’ensemble des services.

Au nombre des problèmes évoqués la dette de la mairie vis à  vis de la CNSS « caisse nationale de sécurité sociale ». En effet celle ci sÂ’élèverait à  10 milliards de francs cfa environ et serait à  lÂ’origine de la suspension des allocations familiales aux agents municipaux ainsi que la suppression de lÂ’assistance médicale dans les unités sanitaires publiques du pays.

Ce rendez vous avec la presse nationale et internationale a également permis à  Jean François Ntoutoume Emane de sÂ’appesantir sur les 500 recrutements anarchiques qui ont été fait ces dix dernières années au sein de lÂ’institution. Notamment les recrutements à  caractère politique et à  titre exceptionnels à  lÂ’origine de la situation de sureffectif qui mine la mairie de Libreville.

Une commission chargée de faire la lumière sur ces dossiers brulants a été mise en place par monsieur Ntoutoume Emane. Cette commission a pour mission dÂ’évaluer avec exactitude le nombre dÂ’agent en poste à  la mairie centrale et les moyens à  mettre pour sortir lÂ’institution de ses dettes.

LÂ’édile de Libreville qui reste optimiste malgré ce tableau sombre entend saisir le gouvernement pour solliciter la hausse du budget de fonctionnement de la mairie de Libreville qui serait de lÂ’ordre de 30 milliards par an afin de réaliser lÂ’ensemble des projets ayant participé à  son élection à  la tête du conseil municipal.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008