Sénégal Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
MEDIAS - Canal info News licencie 20 employés
 

MEDIAS - Canal info News licencie 20 employés

 
 
 
 8586 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 novembre 2008 - 14:50

MEDIAS - Canal info News licencie 20 employés

La chaîne de télévision privée Canal info News, vient de se débarrasser de 20 de ses employés (journalistes et techniciens). Depuis le démarrage de ses programmes en 2007, la télé spécialisée dans lÂ’information en continu est confrontée à  des difficultés financières qui lÂ’empêcheraient de payer ses employés. Il y a un an, dÂ’ailleurs, un des journalistes avait attrait la direction générale devant lÂ’inspection générale du travail et le tribunal du travail pour avoir été limogé de manière « abusive ».

Des sources font état de lÂ’arrivée à  terme du contrat de plusieurs dÂ’entre eux. Et, le directeur général, Vieux Aïdara, a saisi cette opportunité pour se séparer dÂ’eux. Les employés regroupés au sein du syndicat-maison, créé après quÂ’un de leurs confrères a été rétabli dans ses droits, dénonçaient leurs six mois dÂ’arriérés que leur devait la direction. Si salaire il y en a, puisque dans leur plateforme revendicative, il était question de formaliser les « contrats verbaux ».
Des observateurs sÂ’étaient étonnés, en son temps, que Canal info News puisse survivre « presque sans publicité ».

LÂ’avènement de la chaîne, dans un vent de libéralisation du secteur télévisuel, avait fait couler beaucoup de salive. DÂ’un côté, les groupes de presse demandeurs de fréquences, avant lÂ’an 2000, dont Walfadjiri et Sud Communication avaient crié à  un « deux poids deux mesures » dans lÂ’attribution des fréquences. De lÂ’autre, des opposants comme le secrétaire général du Parti de lÂ’indépendance et du travail (Pit), prêtaient la paternité de la chaîne au fils du président de la République, Karim Wade. Malgré les nombreux démentis de lÂ’entourage de ce dernier. Seulement, dans la ligne éditoriale, il nÂ’apparaît nullement une « quelconque appartenance politique » de la chaîne dÂ’informations qui sÂ’est imposée en crédibilité dans le paysage médiatique sénégalais.

Les journalistes licenciés rencontrent la presse cette après-midi au siège du Syndicat des professionnels de lÂ’information et de la communication sociale (Synpics) qui les appuie « pour établir une stratégie de riposte ».





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008