Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Front Siggil Sénégal : Polémique autour dÂ’un leadership
 

Front Siggil Sénégal : Polémique autour dÂ’un leadership

 
 
 
 3617 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 novembre 2008 - 15:58

::photo koaci.com Dakar::

La polémique sur la question concernant le leadership de lÂ’opposition enfle de plus en plus au sein du Front Siggil Sénégal. Cela, suite à  la sortie de Ali Haïddar, membre de cette mouvance de lÂ’opposition, disant que le secrétaire général du parti socialiste (Ps) Ousmane Tanor Dieng constituera le meilleur leader de cette coalition de partis de lÂ’opposition. Il sÂ’en est suivi une sorte de tiraillement, puisquÂ’il y a eu après des échanges entre progressistes (Alliance des forces du progrès de Moustapha Niasse) et socialistes. Mais, les autres membres du Front Siggil Sénégal ont vite réagi pour faire taire cette question qui risque de semer la division à  leur sein.

La Coalition alternative 2007 a tenu à  clarifier sur cette affaire, pour dire quÂ’une divergence de points de vue ne peut pas remettre en cause lÂ’unité de lÂ’opposition. En effet, le Coordonnateur national du Mouvement pour le socialisme et l'unité (Msu) Massène Niang a précisé face à  la presse que le Front Siggil Sénégal n'est en proie à  aucune polémique. « Pour preuve, lors de la dernière réunion des leaders à  laquelle El Ali Haïddar n'a pas assisté, nous avons décidé d'aller ensemble aux prochaines élections locales. Nous avons trois ans pour régler la question du leadership. Nos listes seront ouvertes à  la société civile», dixit-il. En outre, le Porte parole de la Ca2007 rappelle que Le Front Siggil Sénégal a été créé sur les difficultés électorales, à  l'issue de la dernière élection présidentielle. « Ses premières décisions ont été le rejet de l'élection présidentielle, la demande d'audience avec Abdoulaye Wade ou le boycott des élections législatives. Toutefois, aujourd'hui, il se trouve des partis qui en appellent à  une évolution du Front avec un projet et un leader pour faire face au pouvoir libéral», précise Massène Niang.
Toutefois, M. Niang a précisé que la Ca 2007 a choisi son candidat et assume son plan dÂ’actions, mais face au régime de Wade, «il faut une unité dÂ’action et un leader consensuel». «Cette question nÂ’est pas dÂ’actualité, parce quÂ’il y a assez de temps devant nous, mais avec ce qui sÂ’est passé avec la Cpa (Coalition populaire pour lÂ’alternative), il faut tirer des enseignants du passé», ajoute-t-il. CÂ’est là  une façon pour ses leaders de lÂ’opposition de dissimuler cette question de leadership qui risque de créer quelques bouleversements au sein de cette opposition dite significative dans les jours ou les mois à  venir. Force est de constater que chacun des membres et leader de parti veut être parachuté à  la tête de cette mouvance.

En sÂ’attardant sur la question de leadership, le Front Siggil Sénégal ne se trompe-t-il pas de combat ?



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008