Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Soglo de nouveau avec Yayi
 

Soglo de nouveau avec Yayi

 
 
 
 4903 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 janvier 2009 - 15:46

::koaci.com Cotonou:: Rosine Soglo ::

Une nouvelle donne vient dÂ’apparaître sur la scène politique béninoise. Dans une conférence de presse tenue, le mardi 27 janvier 2009, au siège du parti la Renaissance du Bénin(RB), le porte-parole du parti, le député Epiphane Quenum, a tiré à  boulets rouges sur les composantes de la coalition G4, G13 et Force clé. Cette sortie est la preuve que désormais la réconciliation entre Soglo et yayi est chose faite.

Mandaté par Mme Rosine Soglo, présidente de la Rb et par Nicéphore Soglo, président dÂ’honneur du parti, le député Quenum a donc formulé des critiques acerbes contre les forces politiques avec lesquelles la RB était jusque-là  en alliance. «La RB nÂ’a de leçon à  recevoir de personne», a clamé Epiphane Quenum qui a précisé que ceux qui accusent aujourdÂ’hui son parti de trahir ses alliés sont ceux-là  même qui, par le passé, lÂ’ont trahi à  maintes reprises. Il a aussi dénoncé les intrigues et les mesquineries qui ont cours au sein de la coalition G4, G13 et Force clé. Il a déploré que tout le monde a u sein de la coalition nÂ’aient pas à  cÂœur la sincérité et que les intérêts individuels priment sur les objectifs fixés. En outre, il a laissé entendre quÂ’il nÂ’a jamais été question, à  la RB, de bloquer un régime pour quÂ’il nÂ’avance pas et que le parti lutte pour le développement, lÂ’équité et la justice. Selon ses dires, cÂ’est par rapport à  ces valeurs que la RB sÂ’est toujours positionnée sur lÂ’échiquier politique et a toujours opéré ses choix. Cette sortie médiatique vient confirmer les rumeurs de ces dernières semaines faisant état de ce que la RB sÂ’apprêtait à  fausser compagnie à  ses alliés de lÂ’opposition pour rejoindre le camp présidentiel.

Les signes annonciateurs:

Le jeudi 22 janvier 2009, alors que des discussions très houleuses, à  lÂ’Assemblée Nationale, portaient sur lÂ’ajournement ou non des débats sur la modification de la loi organique sur la Haute Autorité de lÂ’Audiovisuel et de la Communication, les députés RB ont faussé compagnie à  leurs collègues de la coalition anti Yayi. Mme Rosine Soglo et les députés de son parti ont voté en faveur du report sine die des débats en question, abondant dans le même sens que les parlementaires proches du pouvoir et faisant basculer, du coup, les rapports de force en faveur de ces derniers. Fin décembre déjà , cÂ’était aussi grà¢ce à  lÂ’influence de ce parti que le budget général de lÂ’Etat, exercice 2009, a été voté comme une lettre à  la poste alors que les députés de lÂ’opposition formulaient bien des reproches à  ce budget. Ces différentes positions de la RB ont amené plus dÂ’un observateur à  la conclusion que la RB était en train de rompre progressivement les amarres avec la coalition anti-Yayi. Une coalition qui a, à  maintes reprises, mis Boni Yayi en difficulté. Après une rencontre tenue dans la ville de Bohicon en novembre 2008 ; rencontre au cour de laquelle elle ont scellée leur union, lÂ’on croyait les forces politiques de cette coalition résolument parties pour faire du chemin ensemble et pour provoquer une alternance à  la tête du pays, à  la faveur de la présidentielle de 2011. Mais lÂ’union scellée est mise en mal depuis que Mme Soglo est revenue de sa maladie qui lÂ’avait retenue loin du pays, en Afrique du Sud. Selon certaines sources, elle nÂ’apprécierait pas trop une alliance avec ses adversaires dÂ’hier, les gens qui avaient provoqué la chute de son mari en 1996 et qui avaient fait revenir Mathieu Kérékou au pouvoir. Entre dÂ’une part le groupe de ses anciens adversaires comme Adrien Houngbédji et Bruno Amoussou et dÂ’autre part Boni Yayi quÂ’elle ne porte pas non plus beaucoup dans son cÂœur, La dame de fer Rosine Soglo a donc pris partie pour le second.

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008