Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cinq blessés dans un meeting à  Kolda
 

Cinq blessés dans un meeting à  Kolda

 
 
 
 3399 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 11 mars 2009 - 23:04

::Koaci.com Dakar:: à  Kolda::

Encore de la violence. La campagne pour les Locales est partie pour être la plus violente de lÂ’histoire politique du Sénégal. Cette fois-ci, cÂ’est la partie Sud du pays qui prend le relais. Des incidents ont fait cinq blessés par arme blanche, dans des meetings de la Coalition « Bamtaré Fouladou » et de la Coalition Sopi.
En effet, ces blessés, proches du candidat de la Coalition Bamtaré Fouladou (Opposition) ont été évacués à  lÂ’hôpital régional de Ziguinchor. En plus de cela, deux véhicules ont été complètement saccagés, durant ces affrontements entre les jeunes des deux coalitions de partis. Il a fallu lÂ’intervention des forces de police pour rétablir le calme.
Désignés comme les principaux responsables de ces évènements sanglants, les leaders des deux coalitions électorales en lice à  Kolda sÂ’imputent mutuellement la responsabilité des incidents.
«Les milices de Bécaye Diop sont venues armées de couteaux et de gourdins pour sÂ’attaquer à  la famille de Tidiane Aïdara, absent des lieux, au moment de lÂ’agression. Ils ont battu sa mère, son frère et sa sÂœur, en état de grossesse», accuse Chérif Laïb Aïdara le coordonnateur régional de lÂ’Alliance des forces du progrès (Afp).
Pour ce candidat à  la mairie de Kolda, ces actes de vandalisme sont à  condamner. CÂ’est pourquoi, il interpelle « les démocrates de ce pays, les défenseurs des droits de lÂ’homme, lÂ’administration judiciaire sur ces faits graves.
Selon Bécaye Diop le ministre des Forces armées et candidat de la Coalition Sopi 2009 à  la mairie de Kolda sa formation politique nÂ’a rien à  avoir dans cette affaire. « Les gens cherchent la violence parce quÂ’ils estiment avoir perdu les élections. Ils savent quÂ’ils sont des gens pauvres et ne représentent rien. Dorénavant, nous nÂ’allons plus sortir en véhicules, nous allons marcher à  travers les artères de la ville pour voir si on va nous attaquer », prévient-il.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008