Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ramael - Simone Gbagbo, le jeu du chat et de l'éléphant?
 

Ramael - Simone Gbagbo, le jeu du chat et de l'éléphant?

 
 
 
 4623 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 mars 2009 - 15:39

::Koaci.com:: L'étau se resserre de plus en plus autour de Simone Gbagbo (en photo) et Bohoun Bouabré dans l'affaire Kieffer::

La Première dame Simone Ehivet Gbagbo a donné son accord de principe selon son avocat Me Rodrigue Dadjé pour être entendue par le juge dÂ’instruction français, Patrick Ramaël dans lÂ’affaire portant sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy André Kieffer.

Toutefois, lÂ’avocat de lÂ’épouse du Président Laurent Gbagbo précise que cette audition doit se faire par commission rogatoire internationale sur le territoire national.

«Mme Gbagbo exige que cette audition soit organisée dans le respect des lois ivoiriennes et dans le cadre strict dÂ’une commission rogatoire internationale. Elle est prête à  être entendue. Mais son déplacement en France nÂ’est pas nécessaire», a-t-il indiqué.

En visite privée aux Etats-Unis, Mme Simone Ehivet Gbagbo sÂ’était prononcée sur cette affaire

«LÂ’affaire Kieffer est une affaire délirante. Ce monsieur sÂ’appelle Kieffer. On dit que ce monsieur est mort. On nÂ’a jamais vu de corps. Quelque temps après, mon beau-frère (Michel Legré) déclare quÂ’il fut la dernière personne à  lÂ’avoir vu vivant. Mais, moi, je ne connais pas ce monsieur. Mais apparemment, lui, mon beau-frère, le connaît. Il paraît quÂ’ils seraient amis. En plus, il a fait des déclarations. Le juge Ramaël lÂ’interroge à  Abidjan et dans ses déclarations, il annonce quÂ’il y a un certain nombre de personnes qui ont participé à  la disparition de M. Guy André Kieffer. Il cite des noms de personnes qui sont dans le cabinet du Président de la République, de même que dans le mien. Et à  partir de ce moment, ils affirment que cÂ’est le Président (de la République) et moi qui avons fait disparaître le journaliste Kieffer »avait indiqué la Première dame

Poursuivant dans son explication, madame Simone Ehivet Gbagbo a en outre précisé les conditions pour une éventuelle audition

« Il faut que cela (lÂ’audition) se passe dans les normes. Et ces normes exigent que sÂ’il veut mÂ’interroger, quÂ’il fasse le déplacement sur Abidjan. SÂ’il ne peut pas se déplacer à  Abidjan, quÂ’il mette sur pied une commission rogatoire afin que des juges à  Abidjan mÂ’interrogent. » Avait-elle déclaré

Son avocat est encore revenu hier mardi à  la conférence de presse sur ce détail important .En conséquence de cause, Me Dadjé propose quÂ’au cas où le juge Ramaël ne peut effectuer le déplacement à  Abidjan, il pourra transmettre ses questions au juge dÂ’instruction ivoirien afin quÂ’il les pose à  madame la première dame.

Cependant Me Dadjé indique quÂ’il nÂ’y a pas de raison que le juge Patrick Ramaël qui est déjà  venu au moins 9 fois à  Abidjan dans le cadre de cette enquête refuse de revenir en Côte dÂ’Ivoire vu le statut que Mme Gbagbo.

Guy-André Kieffer, journaliste franco-canadien a disparu le 16 avril 2004 à  Abidjan et le corps n'a jamais été retrouvé. Selon les enquêteurs français, il a été enlevé par un commando sur un parking de supermarché du centre d'Abidjan alors qu'il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'épouse du président. Il aurait ensuite été abattu par ses ravisseurs.

Pensez-vous que madame la première dame devrait enfin faire la lumière devant la communauté nationale et internationale afin dÂ’être blanchie sur cette affaire portant sur la disparition du journaliste Guy André Kieffer ?Où devrait-elle opter pour la “bouche-bée” puisquÂ’elle affirme nÂ’être concernée de près ou de loin dans cette affaire ?

 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ramael - Simone Gbagbo, le jeu du chat et de l'éléphant?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
oscar48
 Quand koaci.com écrit de façon aussi l"gère que l'étau se resserre de plus en plus autour de mme Gbagbo et mr Bohuon bouabré, je ne sais d'où tenez-vous cette certitude? Pour une simple audition, vous désignez déjà  des coupables, cela est indigne des gens qui clament, à  tout vent, leur neutralité.Il s'agit ici d'une affaire judiciaire, je ne sais pas vraiment de quoi parle ce texte.Ce juge,conformément aux accords existant entre nos deux pays,doit venir à  Abidjan pour entendre les personnes qu'il désire entendre ou demander à  son collègue ivoirien de le faire.Mais user des convocations médiatiques comme il le fait jusqu'ici fait penser qu'il cherche autre chose.
 
 il y a 10 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
awlinba
En effet il me semble que le chat aura du mal sur le terrain de l'élephant. Je suppose, cela dit, que cette décision d'acceptation de Simone et Paul fut activement anticipée juridiquement à  en voir l'armada d'avocats de renom utilisés. En tout cas cela ressemble à  une forteresse, ces deux personnages de l'Etat semblent si riches et intouchables en Côte d'Ivoire tant que Gbagbo restera au pouvoir. En tout cas que justice se fasse même si en Côte d'Ivoire la justice se paye tout comme la tranquillité; décidemment tout à  un prix
 
 il y a 10 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008