Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Présidentielle 2011 : Bio Tchané donne des indices sur sa candidature
 

Présidentielle 2011 : Bio Tchané donne des indices sur sa candidature

 
 
 
 2975 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 mai 2009 - 15:53

::Koaci.com Cotonou:: Abdoulaye Bio Tchané laisse encore planer le doute quant à  sa véritable candidature::

En marge de la signature de lÂ’accord de prêt relatif au bitumage de la route Djougou-Ouaké-Frontière du Togo accordé au Bénin par la Banque Ouest Africain de Développement, Abdoulaye Bio Tchané a animé une conférence de presse à  lÂ’hôtel Ibis de Cotonou ce mardi soir. Le président de lÂ’institution sous-régionale au-delà  des questions économiques et de la crise financière nÂ’a pas pu éviter celle des professionnels des médias sur sa candidature à  la présidentielle de 2011.

« Je sais que la question préoccupe beaucoup de Béninois et je sais maintenant pourquoi il y a assez de journalistes et de monde dans cette salle. Mais je vais vous décevoir. Que Dieu nous prête vie jusquÂ’en 2011. Il reste encore deux ans pour les élections. Cela étant je suis citoyen comme tout le monde, chacun sera éclairé ou fixé sur ma candidature ou non à  la présidentielle ». Voilà  en substance les déclarations de lÂ’actuel président de la Banque Ouest Africain de Développement ce mardi soir à  Cotonou. Ceci pour répondre à  cette interrogation qui est sur les lèvres de bon nombre de béninois depuis un certain temps. LÂ’ex-ministre des Finances de lÂ’ancien Président Mathieu Kérékou et actuel Président de la Boad, est arrivé au Bénin dans le cadre dÂ’une signature dÂ’accord de prêt pour la construction de la route Djougou-Ouaké- Frontière du Togo qui se situe au Nord-Ouest de Cotonou à  plus de 450 km. Il en a profité pour donner ces indices par rapport à  sa candidature à  prochaine présidentielle de 2011. Les spécialistes diront après analyse de ses propos que les dés sont ainsi jetés et que la confirmation de sa candidature ne surprendrait personne. Déjà  le natif de Djougou, sÂ’est-il rendu le matin dans un grand kiosque de vente de journaux pour dit-il acheter les productions du jour. Certains énoncent que cÂ’est une stratégie de campagne qui se déploie de cette manière. Une affirmation quÂ’il faut prendre avec beaucoup de sérieux quand on connait ce lieu de regroupement des «Zémidjan» et autres citoyens tous les jours pour débattre de lÂ’actualité nationale et internationale autour des journaux parus. Selon, le conférencier, plusieurs conducteurs de taxi motos lÂ’ont interpellé sur le même sujet lorsquÂ’il sÂ’était rendu au point de vente situé près de la morgue derrière le Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Coutoucou Maga (Cnhu)de Cotonou pour acheter quelques journaux. « 2011 cÂ’est encore loin. Mais si vous avez des intentions, soyez en train dÂ’y réfléchir et dÂ’y travailler. En son temps, on verra » leurs a-t-il dit selon des indiscrétions.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008