Guinée Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
De report en report, le doute plane sur la transparence du procès d'Ahmed Kanté
 

De report en report, le doute plane sur la transparence du procès d'Ahmed Kanté

 
 
 
 3564 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 septembre 2009 - 18:52

::Koaci.com Conakry:: Ahmed kanté::

Le procès de l'ancien ministre des mines, Ahmed kanté devait commencer hier lundi après les différents reports dont le dernier en date, le 31 août sur fonds de boycotte et surtout du fait que les personnes citées pour comparaître dont l'actuel ministre du contrôle d'Etat, Alhassane Onipogui, n'avaient pas repondu à  l'appel. Lors de ce procès du 31 août, les avocats de la partie civile ont affirmé qu' Alhassane Onipogui devrait être entendu lors du conseil des ministres et par ordonnance du ministre de la justice, chose qui n'a pas encore vu le jour.

Ces interminables reports font planer le doute autour de la transparence dans le procès de l'ancien ministre des mines. Tout le monde s'attendait à  l'ouverture du procès ce 14 septembre mais, il a été encore reporté à  une date ultérieure. Ceci, à  cause dit-on, de la nomination d'un nouveau juge et celui-ci a demandé de l'accorder du temps pour étudier le dossier.

Il faut le signaler qu'un groupe de soutien à  l'ancien ministre des mines a organisé hier une marche pacifique dans la commune de Kaloum pour la libération provisoire d'Ahmed Kanté. Ces manifestants scandaient un slogan:"Libérez Ahmed Kanté, halte aux réglements de compte". Les forces de l'ordre comme toujours n'ont pas tardé à  faire un descente musclée sur les lieux mais, ils ont eu du mal à  canaliser ce mouvement.

Il faut préciser que l'affaire du fonds minier guinéen pour lequel Ahmed Kanté est accusé figure parmi les premier dossiers cités par la commission d'audit lors de la dernière rencontre entre le chef de l'Etat, capitaine Moussa Dadis Camara, les cadres de l'Etat et les journalistes de la presse nationale et internationale à  la RTG Koloma. Et la relance de ces audits a été une décision unanime de l'opinion nationale approuvé par le chef de la junte au pouvoir.

A rappeler qu'Ahmed Kanté est accusé de détournement de 2 milliards de francs guinéens qu'il n'a pas reconnu avoir détourné.

Ibrahim

Conakry
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008