Gabon Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
3 heures bloqué sous le conteneur
 

3 heures bloqué sous le conteneur

 
 
 
 7908 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 janvier 2010 - 11:27

::Koaci.com Libreville::Le prisonnier sous le conteneur::

c'est au environs de 16 heures hier au marché de Nkembo, marchands, clients et passants, ont
vécu une scène presque dramatique. Les activités de ce grand marché du deuxième arrondissement de la capitale gabonaise, ont presque toutes été interrompues.

La cause de cet arrêt d'activités commerciales n'était autre que la chute d'un conteneur de 40 pieds chargé de ballot de friperie sur un pick-up. Le chauffeur du véhicule, un homme d'une quarantaine d'années, a été retenu prisonnier sous la ferraille pendant près de trois heures avant l'arrivée des secours.

Les premières tentatives d'aide organisées par les sapeurs-pompiers n'ont eu aucun effet. Cette situation a provoqué le courroux des témoins qui ont investi le lieu de l'accident, au point de préconiser même de soulever la masse qui emprisonnait la victime pour l'en sortir.

Il a fallu attendre l'arrivée d'une grue dépêchée par la grade républicaine pour parvenir à  lever un pan du conteneur ce qui a permis aux nombreuses personnes présentes qui ont fait preuve d'un véritable élan de solidarité, de retirer la carcasse du véhicule apparemment neuf. La victime dont nous n'avons pu, hélas, avoir l'identité a été retirée sous les applaudissement de la foule. Certaine personnes, plus sensibles, ont versé des larmes de joie.

A ce qu'il semble, le conteneur a perdu l'équilibre parce qu'un de ses supports s'est
enfoncé dans le sol. Selon certaines informations glanées ici et là , la victime- touché au niveau des membres inférieurs a été conduite à  l'hôpital militaire de Libreville.

Cet accident, un drame évité de justesse, vient remettre sur la sellette le problème tant dénoncé du déchargement des marchandises en plein jour. Une activité qui devrait normalement se dérouler à  l'aube



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008