Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
72 heures de grève des travailleurs des collectivités locales
 

72 heures de grève des travailleurs des collectivités locales

 
 
 
 4847 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 février 2010 - 18:01

::Koaci.com Dakar::La tension sociale de plus en plus forte au Sénégal, où l'on craint une série de grève à  répétition::

Les mairies, les hôpitaux, les services sociaux, les cimetières sont paralysés aujourdÂ’hui et ce, jusquÂ’à  mercredi prochain.

Les travailleurs des collectivités locales sont en grève générale de 72 heures à  compter de ce lundi. Regroupés au sein dÂ’une Intersyndicale, ces travailleurs exigent du gouvernement la révision de leur statut. Prévue depuis juin 2009, la révision du statut du personnel des travailleurs des collectivités locales tarde toujours à  se faire. Cette grève entamée aujourdÂ’hui a été bien suivie dans les centres dÂ’état civil, les mairies, les hôpitaux et autres structures concernées.

DÂ’ailleurs, certains ont eu du mal à  enterrer leur mort dans les cimetières. Les agents préposés à  délivrer des certificats de décès et dÂ’inhumation sont partis en grève. Selon le directeur de cabinet du maire de Dakar interrogé par lÂ’Aps, les grévistes sont dans leur bon droit surtout quÂ’ils avaient lÂ’accord du chef de lÂ’Etat, Me Abdoulaye Wade. «Nous comprenons fortement les revendications de ces agents municipaux car nous-mêmes nous sommes agents municipaux. Cette grève a été largement suivie sur tout le territoire national. Les travailleurs avaient entamé des négociations avec lÂ’Etat pour aller vers la fonction publique nominale et le dossier sur le changement de statut avait déjà  été ficelé au cours de séminaires organisés à  cet effet», soutient Bira Kane Ndiaye.

LÂ’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales du Sénégal qui regroupe des syndicats comme le Sntcl-Cnts, le Sutracol-Cnts/Fc, le Sutms-Unsas et le Sudtm-fgts proteste contre les lenteurs notées dans le vote de la loi sur le statut de la fonction publique locale.

Pour sa part, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a indiqué, la semaine dernière, que le vote de cette loi par le Parlement aura lieu dans six mois, soutenant que le texte est en cours dÂ’élaboration.

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008