Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Blé Goudé appelle Soro à  faire le choix entre le camp présidentiel et les houphouétistes
 

Blé Goudé appelle Soro à  faire le choix entre le camp présidentiel et les houphouétistes

 
 
 
 4310 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 21 mars 2010 - 20:29

::Koaci.com Abidjan::Blé Goudé tente de mettre la pression sur l'actuel homme fort du pays, ici lors de l'arrivée de Blé Goudé ce samedi à  Soubré ph Kapolodjo)::


Le directeur national de campagne adjoint (Dnca) de Laurent Gbagbo, chargé des jeunes, Charles Blé Goudé, a invité, samedi, le Premier ministre Guillaume Soro et Secrétaire général des Forces nouvelles, à  clarifier sa position dans le débat sur la mise en place dÂ’une liste électorale fiable, pour des élections claires et non contestables. Il animait un meeting à  la place de lÂ’indépendance de Soubré (ouest du pays), à  lÂ’invitation des jeunes de ce département.

«Est-ce pour quÂ’on régularise les papiers des Ivoiriens que vous avez pris les armes, ou pour quÂ’on ajoute des étrangers sur la liste électorale ?», a interrogé le chef de fil des jeunes patriotes de Laurent Gbagbo. Pour Blé Goudé, les Forces nouvelles doivent abandonner le rôle dÂ’arbitre quÂ’elles veulent jouer dans la sortie de crise entre le camp présidentiel et le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Parce que, a-t-il expliqué, les hommes de Guillaume Soro ne peuvent être neutres dans une crise dont ils sont à  lÂ’origine. Il estime quÂ’ils doivent dire de façon nette le camp auquel ils appartiennent dans le débat sur lÂ’audit de la liste électorale et le renouvellement des Cei locales que réclament les partisans de Gbagbo et auxquels sÂ’opposent les houphouétistes.

Il a expliqué que lÂ’audit de la liste électorale provisoire va aboutir à  «une liste électorale définitive propre, nettoyée de tout suspect». Il a dénoncé le Rhdp qui est contre cette opération et affiche sa volonté de contrôler la Commission électorale indépendante (Cei), ce qui, pense-t-il, va conduire la Côte dÂ’Ivoire à  des fraudes et tricheries électorales et par conséquent à  des conflits post électoraux. Plutôt que de choisir le camp des élections transparentes, a-t-il accusé, les Forces nouvelles se réfugient derrière lÂ’Accord politique de Ouagadougou. Alors que justement, cet accord a bien tracé les voies de sortie de crise.

Blé Goudé a ouvertement condamné le temps que Guillaume Soro et ses hommes prennent pour réunifier le pays, notamment les caisses de lÂ’Etat. «Comment peut-on être Premier ministre à  Abidjan et Chef dÂ’Etat à  Bouaké ?», sÂ’est-il énervé. Avant dÂ’annoncer que les Ivoiriens ne vont pas accepter davantage que le pays soit toujours divisé et les ressources du nord vendues à  lÂ’étranger sans le contrôle de lÂ’Etat. «A cause de leurs intérêts personnels, chaque fois quÂ’il sÂ’agit de parler du désarmement, les Forces nouvelles trouvent le moyen dÂ’organiser des conclaves pour ne rien sortir de concret. Nous ne pouvons plus accepter cela», a-t-il averti.

Kapolodjo

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008