Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Le préfet interdit la marche, lÂ’opposition maintient
 

Le préfet interdit la marche, lÂ’opposition maintient

 
 
 
 3482 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 02 avril 2010 - 19:54

::Koaci.com Dakar::

LÂ’atmosphère de Dakar risque dÂ’être polluée de fumée de grenades, samedi. Le préfet de Dakar, Ibrahima Lô, interrogé par RFM, a décidé dÂ’interdire la marche de lÂ’opposition prévue le même jour à  9h. Donc, à  quelques heures de lÂ’inauguration du Monument de la renaissance africaine.

LÂ’autorité administrative dit se fonder sur des « menaces sérieuses de troubles à  lÂ’ordre public ». Non sans préciser que ni les manifestations du pouvoir ni celles de lÂ’opposition ne sont autorisées. Benno Siggil Senegaal (BSS, regroupement lÂ’opposition), par la voie de Talla Sylla, a fait savoir, sur les antennes de la même radio, quÂ’elle reste sur sa position. M. Sylla dit nÂ’être « pas surpris » par cette interdiction et en déduit que le président Wade « joue avec le feu » et veut « réveiller le volcan des mamelles ». De toutes les manières, avertit-il, le pouvoir fera face à  « un océan de colère » parce quÂ’ « il (Wade) nous entendra et nous verra ».

Les jeunes de la coalition de lÂ’opposition avaient déjà  annoncé la couleur, en début de semaine, soutenant que « autorisée ou pas, la marche aura lieu ». CÂ’est donc parti pour des empoignades entre forces de lÂ’ordre et manifestants puisque le chef de lÂ’Etat aurait enjoint les ministres concernés par lÂ’organisation de la cérémonie de prendre toutes les dispositions pour éviter des perturbations. Le quotidien LÂ’Observateur, dans sa livraison du jour, révèle quÂ’en conseil des ministres, le chef de lÂ’Etat a averti quÂ’il nÂ’acceptera « aucun couac ». CÂ’est dire que les forces de lÂ’ordre nÂ’hésiteront pas à  dégainer sur la première ligne de la procession. Les velléités présagent dÂ’un remake de la répression de 2007 où plusieurs leaders du Front Siggil Senegaal (FSS, ancêtre de BSS, à  la veille de la présidentielle et des Législatives de 2007) avaient été interpellés et reçu des coups de matraques.
.

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008