Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Les transporteurs ont garé leurs véhicules
 

Les transporteurs ont garé leurs véhicules

 
 
 
 3634 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 avril 2010 - 20:19

::Koaci.com Abidjan:: Les Gbakas garés, les abidjanais ont eu recours à  la marche (ph Columbus) ::

La ville dÂ’Abidjan a tourné en ralenti pendant toute la journée dÂ’aujourdÂ’hui. La raison ? Les transports qui menaçaient depuis plusieurs mois de paralyser la ville ont mis à  exécution leur mot d ‘ordre de grève. Ils ont trouvé un nom à  leur mouvement de grève. CÂ’est la journée sans transport. Les taxis communaux, inter communaux, les gbakas et autres véhicules de transports en commun ont arrêté le travail comme nous lÂ’avions annoncé dans notre édition précédente.


Les routes de la capitale ivoirienne étaient désertes aujourdÂ’hui. Il nÂ’y avait pas ces véhicules de transports en commun dÂ’ordinaire bruyant qui klaxonnent à  la recherche de clients. A Yopougon, comme certaines communes de la ville dÂ’Abidjan, les populations se sont réveillés avec la surprise de ne pas pouvoir se rendre au travail. Ceux qui sÂ’y attendaient ont préféré se diriger vers les parcs des autobus de la société de transport abidjanais (Sotra) appartenant à  lÂ’Etat, pour se rendre à  leurs boulots.

Pour les autres, ils avaient le choix de rester à  la maison ou de marcher pour se rendre au travail. Beaucoup ont choisi de rester à  la maison. Durant toute la journée, les populations qui avaient des courses à  faire à  lÂ’intérieur des différents communes et des quartiers ont du marcher sous le chaud soleil. Des services et écoles nÂ’ont pas ouvert pour faute dÂ’employés bloquer à  la maison.


Les transporteurs semblaient avoir bien préparé leur actions. Des jeunes membres des différents syndicats du secteur du transports engagés dans cette grève, ont été postés à  divers endroits stratégiques pour arrêter les contrevenants à  la grève. Des véhicules ont été stoppés et vidés de leurs occupants à  Yopougon et williasm ville. Dans un communiqué dont Koaci.com a obtenu copie, les transporteurs ont fait savoir quÂ’ils conditionnent lÂ’arrêt de leur grève à  la baisse du prix du carburant à  la pompe.


Selon Eric Diabaté porte parole de du comité du comité de crise des syndicats, acteurs et auxiliaires du transport, la situation est devenue insurportable pour les transporteurs surtout que le gouvernement de ivoirien nÂ’est « pas été attentif » à  leur « cri du cÂœur suite à  l`augmentation du prix du carburant à  la pompe le 1er février 2010 ». Une deuxième augmentation de trop. « cette 2ème augmentation du prix du carburant entrée en vigueur le 1er avril est insupportable pour tous les Ivoiriens en général et pour notre secteur en particulier. C`est alors pour parler d`une même et seule voix, face à  cette augmentation de trop, que le comité de crise des syndicats, acteurs et auxiliaires du transport, a reçu mission de la base, de faire un arrêt général de travail dénommé », a indiqué le document.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008