Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
CI:Trois détonations créent la panique chez la population
 

CI:Trois détonations créent la panique chez la population

 
 
 
 7713 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 31 mai 2011 - 19:09

Le déminage sur la base navale de Lokodjro à  Yopougon (ph) a semé la panique ce mardi aux alentours de 12h15 gmt

:: Article de la rédaction de Koaci.com en Côte d'Ivoire::

Trois détonations ont failli contraindre des populations d'Abobo à  l'exil en ce début d'après midi de mardi, craignant le retour des obus dans la commune.

Les populations d'Abobo ont encore en mémoire, les explosions des obus dans la commune ainsi que les morts que ces engins ont occasionné lors de la crise post-électorale. Il a fallu l' après midi de ce mardi pour que l'on s'en rende compte que les explosions des obus ont vraiment traumatisé des populations dans la commune. En effet, il est 12 heures 20 minutes lorsque une première détonation en provenance d'Adjamé selon des témoins fait sursauter les personnes qui l'on entendu. Cette déflagration sera suivie cinq minutes plutard d'une autre. C'est désormais la panique dans les rues à  Aboboté où nous nous trouvions en ce moment. "C'est quoi ça. Ils y a des bruits qui nous font rappeler les explosions d'obus. La guerre aurait-elle repris," s'interrogent deux dames qui allaient au marché.

A quelques mètres de ces dames, des hommes qui certainement ont entendu ces déflagrations se ruent vers des cabines téléphoniques pour avoir plus d'informations auprès de leur proches qui n'habitent pas le quartier. "Nous avons entendu deux détonations à  Aboboté est-ce que c'est le cas chez vous," a indiqué l'un d'eux que nous avons surpris en pleine conversation. Même si ces détonations ont créé la psychose chez certaines personnes d'autres par contre vaquaient librement à  leurs occupations. C'est le cas de LM qui n'a rien entendu, qui est préoccupé à  la recherche de clients pour sa marchandise. "Je ne sais pas de quoi il s'agit. J'ai vu des personnes courrir mais ça ne m'a rien dit. Je cherche des clients pour mon atiéké," a-t-il déclaré. Quelques instants après, nous apprenons de sources concordantes que les détonations qui ont créé la panique chez les populations d'Abobo proviendraient de Yopougon, précisément de Lokodjro où la base navale serait en train d'être déminée par des experts. "Les détonations sont plus proches de nous, elles proviennent de la base navale de Lokodjro," a affirmé un habitant de Lokodjro que koaci.com a joint par téléphone. Ce dernier a par ailleurs ajouté qu'un incident avait éclaté ce mardi matin entre des éléments des Frci commis à  la surveillance de ce site.

Wassimagnon, Koaci.com Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
CI:Trois détonations créent la panique chez la population
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
mammoh
 De grace déminage ou pas nous demmendons aux militaires d'informer la population d'avance sinon la quiétude ne serait pas pour maintenant et ceci constitue un rappel au mal vécu et les civils sont très fragiles aussi bien le traumatisme risque d'etre permanent
 
 il y a 8 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
gaoudy
wassimagnon dit dans ton article au moin qu'il ya eu un message de l'onu si tu es un vrai journaliste parce que tu informe mal les gens meme etant a 6000km d'abidjan moi je savais par le biere de l'onuci qu'il aurait deminage
 
 il y a 8 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008