Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
BAVURE: Les forces de lÂ’ordre tirent à  balle réelle à  Sangalkam
 

BAVURE: Les forces de lÂ’ordre tirent à  balle réelle à  Sangalkam

 
 
 
 5369 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 31 mai 2011 - 11:23

:: Article de la rédaction de Koaci.com au Sénégal::

Le Sénégal est-il au bord de lÂ’implosion ? Plusieurs spécialistes répondent par lÂ’affirmative ;ils craignent la guerre civile si les forces de lÂ’ordre continuent de tuer les populations à  quelques mois de la présidentielle. Pour éviter tout cela,la seule alternative ,cÂ’est le départ de Me Wade pour sauver le Sénégal.

Malick Bࢠvient allonger la liste macabre des meurtres des forces de sécurité, froidement abattu par le Commandant de la Brigade de gendarmerie de Sangalkam Sarr.

La rencontre africaine des droits de lÂ’homme nÂ’a pas attendu longtemps pour accuser le régime de Me Wade comme étant des criminels.

Dans un communiqué parvenu à  notre rédaction,elle dénonce vivement la mort du jeune Malick bà¢, à¢gé dÂ’une trentaine dÂ’années, il a laissé une femme et trois enfants . Sa mort a plongé sa famille dans la douleur et la tristesse. Les populations de Sangalkam promettent de se venger ,car elles ne peuvent pas accepter cette mort .

Ces populations manifestaient contre lÂ’implantation dÂ’une délégation spéciale dans leur village. Elles ont voulu pacifiquement manifesté leur mécontentement contre cet acte.

Les forces de lÂ’ordre se sont opposés pour disperser la foule en tirant des grenades lacrymogènes. A la suite, le commandant de la brigade Sall a tiré sur le jeune Malick Bà¢. Conséquence : il est mort sur le coup parce que recevant une balle réelle.

Dans un communiqué,la Rencontre africaine pour la défense des droits de lÂ’Homme (Raddho), dÂ’Amnesty International/Sénégal (Ai/Sénégal) et de la Ligue sénégalaise des droits de lÂ’Homme (Lsdh) ont dénoncé cet acte sanguinaire.

Ces organisations ont envoyé immédiatement une équipe à  Sangalkam dès quÂ’elles ont été alertées. Et, dÂ’après leur communiqué que nous avons reçu « leur délégation a rencontré le commandant adjoint le Major Matar Kane, le président du Conseil rural de Sangalkam Omar Guèye, la famille de la victime et plusieurs personnes présentes sur les lieux ».

LÂ’information quÂ’ils ont reçue,cÂ’est que le jeune a bel bien reçu une balle réelle. Les responsables de ces organisations sÂ’indignent de cette situation et estiment que le Sénégal ne peut pas continuer dans ces dérives sans arrêt,alors que les pouvoirs publics observent. « On ne peut pas tuer des gens innocents,sans suite. Il est temps dÂ’arrêter » mentionne le communiqué.
.
La Rencontre africaine pour la défense des droits de lÂ’Homme, Amnesty International/Sénégal et la Ligue sénégalaise des droits de lÂ’Homme expriment leur profonde indignation face à  la récurrence des meurtres commis par les forces de sécurité .

En tout cas, le Sénégal ne mérite pas un tel sort. Senghor et Abdou Diouf ont dignement dirigé le pays sans que le sang nÂ’a coulé.Tout un chacun avait quitté le pays démocratiquement ; aujourdÂ’hui,Me Wade joue avec le feu. Il ne doit pas se comporter autrement,car le Sénégal se dirige tout droit vers une guerre civile si les forces de lÂ’ordre continuent de tuer les populations, comme si le pays est en guerre.

Halte aux morts. Réagissons avant quÂ’il ne soit tard.

Malickou Ndiaye, Koaci.com Dakar


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
BAVURE: Les forces de lÂ’ordre tirent à  balle réelle à  Sangalkam
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tiam
Hé Dieu! Toi Malickou, je ne te connais pas mais tu ne dois aimer la PAIX. Tu aimes trop dramatiser et ne parler que de GUERRE! Tu vois la guerre partout et même si les chances d'y parvenir sont minces (pour ne pas dire NULLES) tu attise le feu. Tu as voulu mélanger les Ivoiriens et les Sénégalais récemment, et maintenant tu chercher à  mélanger les Sénégalais entre eux! De grà¢ce, HALTE à  cette INCITATION PERPÉTUELLE à  la Guerre et à  l'INTOX! Et l'éthique journalistique?
 
 il y a 8 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008