Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GHANA:  Les prisons prêtes à  concurrencer les grandes écoles
 

GHANA: Les prisons prêtes à  concurrencer les grandes écoles

 
 
 
 4624 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 août 2011 - 13:07

ACTUALITÉ INFO NEWS GHANA:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU GHANA :: ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE GHANA 2012::

©koaci.com - Les personnes détenues dans les prisons ghanéennes et qui possèdent quelques connaissances livresques peuvent désormais suivirent les cours des Technologies de lÂ’Information et de la Communication (TIC).En visite à  Ho, la capitale de la région du Volta le 11 aout dernier, le vice-ministre de la Communication, Ernest Attuquaye Armah, a invité les prisonniers à  mettre à  profit leur temps dÂ’incarcération pour apprendre les TIC dans les laboratoires mises à  leur disposition.

Fini les habitudes surannées où certaines personnes continuent de percevoir les prisons comme des lieux exclusivement de punition ou de redressement. Avec lÂ’évolution, les prisons changent et offrent à  leurs occupants des programmes qui visent à  les former pour être auto-suffisant une fois quÂ’ils purgeront leurs peines. CÂ’est dans cette perspective que les cours de TIC leur sont dispensés depuis quelques années pour les former à  la vie active.

A la différence de certains prisonniers qui vont et qui reviennent dans les cellules pour les mêmes causes, les nouveaux détenus peuvent désormais considérés leur période de détention non plus comme un temps de malédiction mais plutôt comme un temps pour se racheter en se formant avec les TIC. Vu lÂ’expérience de leurs prédécesseurs « étudiants », les apprenants en détention veulent que leurs enseignants leur offrent des supports didactiques pour servir de référence mais aussi dans des attestations à  des fins futures.

Dans le cadre sa tournée dans les prisons de la région de Volta, le ministre Armah a affirmé que lÂ’équipement des centres d'apprentissage des TIC dans les différentes prisons du Ghana est un engagement du gouvernement à  offrir aux détenus quelque chose à  faire après lÂ’épuisement de leurs sentences. Il a aussi rappelé que le parti au pouvoir, le Congrès National Démocratique (NDC) qui est un parti socio-démocrate, est toujours préoccupé par le bien-être de tous, y compris les prisonniers.
Pour parvenir à  cet objectif, le régisseur de la prison de Ho, a formulé des vÂœux pour le développement et la fourniture de matériels appropriés aux centres de formations. Donnant une suite aux besoins des Services de Prisons du Ghana (GPS), le ministre a rassuré les autorités pénitentiaires de l'engagement du gouvernement à  faire du projet mis en place un succès et les a exhortés à  assurer la liaison avec le ministère de tutelle pour résoudre les difficultés auxquelles ils auront à  faire face.

Le projet de formation des détenus est une initiative du gouvernement ghanéen qui vise à  reformer les centres de détention dans le pays. Les autorités rappellent quÂ’il nÂ’est pas de leur fierté dÂ’envoyer des gens en prison pour les punir mais plutôt les former afin quÂ’elles arrivent à  se prendre en charge une fois quÂ’elles retourneront à  la vie ordinaire.

Mensah, KOACI ACCRA, copyright©koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008