Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bousculé par le peuple, le Conseil Constitutionnel va se prononcer sur la candidature d'Abdoulaye  Wade
 

Bousculé par le peuple, le Conseil Constitutionnel va se prononcer sur la candidature d'Abdoulaye Wade

 
 
 
 4564 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 septembre 2011 - 12:44

INFO NEWS SENEGAL:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU SENEGAL ::ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE SENEGAL 2012::
©koaci.com - Il ne peut plus se passer un seul jour au Sénégal sans que le nom du conseil constitutionnel ne soit prononcé : cette instance est sur toutes les lèvres. A lÂ’origine, cÂ’est la candidature du président Abdoulaye Wade.

Il est attendu par tout un peuple. Il, cÂ’est le conseil constitutionnel, une instance chargée de valider les candidatures des uns et des autres. Sera-t-il en mesure de dire le droit, rien que le droit au moment de valider les candidatures. CÂ’est tout un questionnement ...

Les idées sont partagées là -dessus. Chacun y va de son commentaire ; si les uns pensent que le conseil constitutionnel saura le droit, dÂ’autres en pensent le contraire. Ces derniers estiment que la justice nÂ’est pas indépendante dans ce pays ; tout est politisé. Sachant quÂ’il est lÂ’Âœil :ce conseil constitutionnel est sorti de sa réserve pendant au moins deux jours pour expliquer aux sénégalais, leur mission.

Un exercice difficile que les cinq sages ont tenté de faire, malgré leur droit de réserve. Il était en séminaire durant deux jours. Objectif : être prés de la population. Des recommandations issues de la rencontre seront déposées sur la table du président de la République en vue dÂ’une réforme des textes le régissant. Car cette instance judiciaire entend être plus accessible aux populations. « Nous avons notre famille ; chaque jour nous entendons parler de nous.Même le jour de la korité, les religieux ont parlé de nous » a fait savoir un membre de ces cinq sages au micro de koaci.

Avant dÂ’ajouter : « que les gens comprennent aussi que nous avons un droit de réserve »déclare t-il.

Pour leur porte parole,Yaya Bodian,il a fait savoir que des recommandations finales, des réflexions sont faites visant au renforcement du mode de la saisine du Conseil Constitutionnel, la facilitation de lÂ’accessibilité de lÂ’institution aux populations, le toilettage des textes, le statut du juge constitutionnel. Ces points sont autant de recommandations qui seront adressées au chef de lÂ’Etat en vue de lÂ’amélioration du fonctionnement du Conseil constitutionnel.

Sur la recevabilité ou non de la candidature de Me Abdoulaye Wade qui fait débat, Pr Bodian déclare que « ce sujet nÂ’a pas été à  lÂ’ordre du jour, mais le moment venu, le Conseil constitutionnel donnera sa position ».

Malickou Ndiaye KOACI DAKAR, copyright©koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008