Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
SENEGAL: Cheikh Bamba Dièye: « Je ne me rangerai pas derrière un candidat de Benno ayant traîné des casseroles par le passé »
 

SENEGAL: Cheikh Bamba Dièye: « Je ne me rangerai pas derrière un candidat de Benno ayant traîné des casseroles par le passé »

 
 
 
 4995 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 01 octobre 2011 - 20:25

Candidature unique de Benno, l'alliance de lÂ’opposition va-t-elle se casser ? ici, le leader de la jeunesse de Benno, Cheikh Bamba Dièye

ACTUALITÉ INFO NEWS SENEGAL:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU SENEGAL ::ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE SENEGAL 2012::

© koaci.com - Tous les yeux sont rivés vers la candidature unique de Benno : plusieurs observateurs estiment que les leaders de Benno ne peuvent pas sÂ’unir. La presse avait annoncé le départ de Cheikh Bamba Dièye de Benno mais le principal concerné dément catégoriquement. Toutefois, ce dernier précise quÂ’il ne se rangerait pas derrière un candidat qui a traîné des casseroles par le passé.

Les supputations vont bon train dans les différents états majors des leaders de Benno.Selon les analyses de plusieurs observateurs,les leaders de Benno ne semblent pas être sur la même longueur dÂ’onde. Chaque partie essaie de tirer de son côté ;comme pour dire personne nÂ’est sûre de lÂ’autrui.

Ils ont annoncé de dévoiler leur candidat le 15 octobre prochain ;pendant ce temps des responsables de parti font des déclarations de gauche à  droite.

Dernièrement, la presse fait état du départ de Cheikh Bamba Dièye,le maire de la ville de St-louis. Ce dernier a démenti ses informations,en laissant entendre quÂ’il reste un membre de la coalition Benno Siggil Sénégal (BSS). Pour lÂ’édile de la ville de la capitale du nord, il est bien de Benno. « Au moment où je vous parle, nous sommes toujours membres de Benno et je ne sais pas qui a véhiculé cette information et pour quelle raison je quitterai cette coalition », a-t-il précisé dans les colonnes de lÂ’APS.

Cependant, il tient à  apporter des précisions de taille pour éclairer la lanterne des sénégalais.Connu pour son franc parler, lÂ’édile de St-Louis se veut très clair dans ses positions ;puisquÂ’il ne veut pas tricher. Selon lui,il ne veut pas tromper les sénégalais qui,dÂ’après lui,en ont marre des politiques.

« A lÂ’élection présidentielle de 2012, je refuse de me mettre derrière de BSS ayant trainé des casseroles par le passé, dans lÂ’exercice dÂ’une charge publique ». Ses propos du maire Cheikh Bamba Dièye montrent clairement que des problèmes existent pour choisir le candidat idéal de Benno. Si lÂ’on suit bien ses propos,lÂ’on peut passer au parti socialiste ou même lÂ’Afp ;car ses deux partis ont eu un passé dans lÂ’appareil dÂ’Etat. QuÂ’il sÂ’agit de Moustapha Niasse ou d'Ousmane Tanor Dieng,ils ont déjà  goûté les délices du pouvoir pendant des années.

La question qui taraude lÂ’esprit est de savoir si les leaders de Benno auront le temps de dérouler leur programme aux sénégalais à  cinq mois de la présidentielle : puisquÂ’ils ont du mal à  choisir leur candidat que les sénégalais attendent avec patience. De quoi ont-ils peur ces leaders de Benno ? Sont-ils sûrs dÂ’eux-mêmes ?
En tout cas, croire que le coup réussi aux élections locales de 2009 peut servir de référent dans lÂ’élaboration de la stratégie, cÂ’est se tromper dÂ’époque et de consultation. Le coefficient personnel valorisé par un appareil prime, dans la rencontre entre une femme, un homme et son peuple , ce à  quoi se résume lÂ’élection présidentielle, sur le groupe, lÂ’équipe dans des élections locales. Le maire, le président de Conseil régional, rural et les membres des bureaux ne sont pas élus directement au suffrage universel.Attention!Benno le temps presse,l'heure n'attend pas.E le bruit commence à  courir au sein de Benno même,les responsables ne s'entendent plus. Qu'on le veuille oui ou non,c'est la réalité.


Malickou Ndiaye KOACI.COM DAKAR, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008