Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
L'Onuci collecte des armes dans la sous prefecture de Bagohouo !
 

L'Onuci collecte des armes dans la sous prefecture de Bagohouo !

 
 
 
 4745 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 octobre 2011 - 20:51

ACTUALITÉ INFO NEWS COTE D'IVOIRE::

LÂ’Opération des Nations Unies en Côte dÂ’Ivoire (ONUCI) a procédé, le 30 septembre, à  une collecte dÂ’armes auprès des éléments dÂ’Ouremi Amadé dans la sous-préfecture de Bagohouo (530 km à  lÂ’ouest dÂ’Abidjan), en collaboration avec la Commission nationale des armes légères.

Au cours de cette cérémonie, ce sont 28 éléments qui ont été enregistrés. Dix-neuf dÂ’entre eux ont déposé des armes, des grenades et des cartouches récupérées par lÂ’ONUCI.

Au nom de lÂ’ONUCI, le Brigadier général Mohammad Haq, Commandant du Secteur Ouest des forces onusiennes, sÂ’est réjoui dÂ’être présent à  cette deuxième opération de désarmement volontaire qui marque une véritable volonté des populations dÂ’en finir avec la guerre. Puis, il a appelé les Ivoiriens à  la réconciliation : « Pour que la Cote dÂ’Ivoire redevienne un Etat fort, il faut que toutes les composantes de la société vivent réconciliées avec elles-mêmes, afin de participer activement au développement de leur pays. Et vous pouvez compter sur lÂ’appui des différentes composantes de la Mission».

Pour sa part, Ndiaga Diagne, Chef adjoint de la Division Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) de lÂ’ONUCI, a indiqué que son Bureau allait poursuivre les opérations de sensibilisation, afin que tous ceux qui possèdent des armes les déposent. « Notre message reste le même : que toutes les personnes qui ont des armes de façon illégale les déposent afin dÂ’être réintégrées dans le tissu social. La paix nÂ’est durable que si les populations peuvent vaquer à  leurs occupations sans craindre dÂ’être attaquées », a-t-il dit. Il a par ailleurs exprimé la reconnaissance de lÂ’ONUCI aux autorités de Bagohouo qui se sont impliquées pour la réussite de cette cérémonie de collecte dÂ’armes.

A son tour, le commissaire principal Léon Appauls Djokouehi, secrétaire à  la Sous-commission Sécurité de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères de petits calibres (COM-Nat ALPC), a invité les autres groupes armés à  imiter celui dÂ’Ouremi Amadé. « CÂ’est le moment de déposer de façon volontaire les armes que vous détenez illégalement. Passée cette phase de sensibilisation, nous allons appliquer la loi et tous les contrevenants en subiront les effets », a-t-il prévenu.

Quant à  Adama Touré, le Sous-préfet de Bagohouo, il sÂ’est félicité que sa sous-préfecture ait réussi le pari du désarmement : « La moisson est bonne au regard des chiffres des deux opérations de dépôt dÂ’armes volontaire que nous avons réalisées à  Bagohouo. Cette cérémonie nous réjouit car elle contribue à  pacifier notre localité et à  rassurer les populations », a-t-il indiqué. Le sous-préfet a ensuite fait un plaidoyer pour que ceux qui ont déposé les armes soient réinsérés avec lÂ’appui de lÂ’ONUCI et que les habitants puissent bénéficier dÂ’activités génératrices de revenus.

Enfin, Ouremi Amadé a promis que lui et ses éléments vont maintenant se consacrer à  lÂ’agriculture, lÂ’activité quÂ’ils ont toujours exercée.

Document transmis à  la rédaction de KOACI par le service de presse de l'Onuci
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
L'Onuci collecte des armes dans la sous prefecture de Bagohouo !
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Dabakala
DÂ’UNE GUERRE A LÂ’AUTRE---------------------------------------------------------------------------------Nous sommes à  530 km à  lÂ’ouest dÂ’Abidjan (hum) et lÂ’on procède à  la deuxième cérémonie de dépôt dÂ’armes de la même troupe qui tantôt sÂ’était jouée de lÂ’ONUCI en déposant de vieux fusils de chasse et des kalachnikovs défraichies devant une tribune sceptique. LÂ’ONUCI nÂ’a pas perdu ses moyens de pression, mais la moisson demeure maigre, contrairement à  ce que dit le préfet, voix gouvernementale qui ne saurait dire le contraire. OUI, le désarmement est souhaité surtout de ces troupes constituées essentiellement de burkinabé ou de dozos transhumants pour qui les frontières, surtout du nord, nÂ’existent pas, et qui sÂ’invitent quand ils veulent dans les conflits ivoiriens. Aller à  la paix !! Résolument, aller à  la paix !! OUI, nous y accèderons, si tant est-il que ce sont les hommes et les armes qui font la guerre, mais voilà , les armes circulent encore, car la collecte ne correspondra en aucun point à  ce qui est évalué, venant de ces hommes dont on connaît la puissance de feu et les domaines dÂ’interventionÂ…de prédilection : lÂ’Ouest. De plus, les hommes resteront, bien quÂ’ils proviennent dÂ’ailleurs et quÂ’il gagnerait à  y rentrer. Ils resteront pour faire deÂ…lÂ’agriculture, activité quÂ’ils ont toujours exercée. OUI, en effet, ils lÂ’on exercée, mais les conditions dans lesquelles il les exerceront ont définitivement changé. Ils deviennent propriétaire terriens, sans demandes, sans enregistrement ou autres formalités, de fait et de force, les armes aidant, dans un pays où les terres seront soit arrachés, soit alors il nÂ’y aura personnes pour les revendiquer pour cause de mort naturelleÂ…par balleÂ…perdue, dans une région habitées par les Wè depuis plus de 8 siècles. La paix ne signifie pas lÂ’absence de guerre, pas seulementÂ… Mais lÂ’ONUCI ne saura interpréter sa mission ou ses résolutions dans ce sens. Le pays est bien trop grand pour que lÂ’on se plaigne des expropriations rencontrées, même si ce sont ces choses qui mènent bien à  la guerreÂ…(Est ce que cÂ’est ce quÂ’on voulait pour les nôtres avec lÂ’arrivée dÂ’ADO au pouvoir??) Merci
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008