Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GHANA :  Atta Mills annonce la bataille de 2012 !
 

GHANA : Atta Mills annonce la bataille de 2012 !

 
 
 
 5321 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 décembre 2011 - 10:43

John Atta Mills (ph)

::ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE GHANA 2012::

© koaci.com - Le Président Ghanéen, John Atta Mills, a averti les membres de son gouvernement spécialement des ministres peu performants à  se préparer pour des changements dans son équipe à  partir de lÂ’année 2012.

Les raisons de ce remaniement gouvernemental en vue résident dans la volonté dÂ’Atta Mills de sÂ’attacher les services dÂ’une équipe gagnante pour les élections de 2012. Le numéro ghanéen a fait cette révélation le vendredi dernier à  la veille de Noel au micro de nos confrères de la Radio Gold à  Accra.
LÂ’année 2012, une année électorale au Ghana, sÂ’est annoncée depuis des mois comme un tournant décisif et elle tiendra ses promesses à  commencer par une retouche de lÂ’équipe gouvernementale. CÂ’est dans ce sens quÂ’Atta Mills a annoncé aux Ghanéens termes que « des changement vont sÂ’opérer en 2012 pour que nous obtenons une meilleure équipe. Nous le ferons pour renforcer l'équipe ».
Eu égard au projet dÂ’action basé sur le programme « Better agenda » grà¢ce auquel il a été élu en 2008, Atta Mills a soutenu que son gouvernement ne tolérerait aucune attitude apathique de tout ministre ou toute personne nommée qui servirait de pierre dÂ’achoppement au parti au pouvoir, le NDC. Au contraire, il entend insuffler un nouveau souffle à  son administration afin quÂ’elle ait les moyens afin de se voir renouveler un nouveau mandat de quatre ans à  la tête du Ghana.

Prenant en contre-pied de lÂ’opposition essentiellement pilotée par le NPP, le locataire du Palais colonial dÂ’Osu a démenti les propos selon lesquels les ministres et personnes nommés dans son administration sont démis parce qu'ils sont incompétents.

A lÂ’amont, ce qui a peut être précipité cette annonce de remaniement, cÂ’est quÂ’Alfred Woyome, un financier du NDC sÂ’est embourbé dans un scandale juridico-financier et lÂ’opposition ne cesse de réclamer la démission du ministre de lÂ’Education, Madame Betty Mould-Iddrisu, qui se serait impliquée dans cette affaire.

Rappelons quÂ’en janvier 2010, suite aux crises à  répétition des enseignants du supérieur, Atta Mills avait remercié Alex Tettey-Enyo, à  lÂ’époque le ministre de lÂ’Education au profit de Betty Mould. Ironie du sort cÂ’est ce même ministère qui à  tort ou à  raison, est à  nouveau visé.
En attendant le 2 janvier, la date retour annoncée du Président Atta Mills qui sÂ’est envolé pour les Etats Unis pour une rencontre dÂ’affaire, les candidats aux fonctions ministérielles font leur lobbying dans les coulisses.

Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008