Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GHANA :  Le pouvoir NDC et Rawlings célébreront-ils la Révolution du 31 décembre ?
 

GHANA : Le pouvoir NDC et Rawlings célébreront-ils la Révolution du 31 décembre ?

 
 
 
 5524 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 27 décembre 2011 - 05:56

John Atta Mills et Jerry Rawlings (d)

::ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE GHANA 2012::

© koaci.com - Les cadres du Congrès National Démocratique (NDC), parti au pouvoir au Ghana, appellent à  une pleine participation du gouvernement du Président John Atta Mills aux activités devant marquer le 30e anniversaire de la Révolution du 31 Décembre 1981.

Cet appel vise à  mettre fin aux malentendus et aux suspicions qui minent les instances du parti contre son fondateur dÂ’avec le gouvernement actuel.

Les cérémonies qui ont débuté le 20 décembre dernier sÂ’étendent jusquÂ’au 15 janvier 2012.
La fin dÂ’année au Ghana ne rythme pas seulement avec les festivités mais elle sÂ’entend aussi comme un moment de retrouvailles entre les uns et les autres en famille et en communauté. Les barons du NDC ont compris ceci et veulent donc profiter de lÂ’occasion pour faire table rase du passé.

Revenant sur la prise de distances des pro-Rawlings dÂ’avec les partisans du Président Atta Mills au pouvoir, le président du comité dÂ’organisation de la cérémonie du 31 Décembre , le Dr Samuel Donkor Nuamah, a tenu à  faire certains mises au point. Il a reconnu sur les ondes dÂ’une radio de la capitale que «dans le passé il y avait une animosité entre les membres du parti et les cadres. Nous pensons que c'est le moment opportun de nous retrouver et de travailler en équipe en tenant compte le fait que nous retournerons lÂ’année prochaine devant les électeurs pour demander leur vote ».

De lÂ’aveu de ce constat, Nuamah espère quÂ’avec la célébration de l'anniversaire de la Révolution du 31 Décembre, le parti et le gouvernement vont surmonter les défis internes auxquels ils font face. Toutefois, il a fait remarquer qu'il sera décevant si les choses ne se passent pas comme prévu.

Quant à  ceux qui contestent le bien fondé de la commémoration de cette révolution qui a remis le Ghana sur les rails du développement socio-politique, le communiqué de presse rendu public précise que le bilan des réalisations positives de la Révolution dépasse de loin le score des détracteurs du mouvement.

Pour devoir de mémoire, le communiqué précise que la commémoration de lÂ’événement vise à  rappeler non seulement les jours sombres de l'histoire du Ghana lorsque lÂ’appareil étatique était presque tombé en panne mais aussi à  léguer à  la génération actuelle le sens du patriotisme afin quÂ’elle soit imprégnée dÂ’un sentiment d'urgence pour propulser la nation à  des hauteurs encore plus élevées.

A ce propos, le texte rappelle que le slogan en vogue à  cette époque « nous ne laisserons plus des gens nous tricher tous les jours» a généré de la part des Ghanéens une prise de conscience, laquelle fait du pays aujourdÂ’hui une fierté pour tous.

Rappelons que la Révolution du 31 Décembre 1981 qui renversé le Président Limmam et porté le Capitaine dÂ’Aviation Jerry John Rawlings une deuxième fois au pouvoir, a progressivement jusquÂ’en 1992 engagé de profondes reformes qui ont relevé le Ghana de sa déchéance pour être un Etat prospère et démocratique. Ces distinctions font du Ghana aujourdÂ’hui un pays exemplaire en matière de démocratie en Afrique.

Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
1
Oui
0%  
 
900
Non
98%  
 
17
Sans Avis
2%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008