Gabon Tribune
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GABON CAN 2012: Paul Biyoghé Mba évalue les travaux du plan dÂ’urgence.
 

GABON CAN 2012: Paul Biyoghé Mba évalue les travaux du plan dÂ’urgence.

 
 
 
 2919 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 janvier 2012 - 08:23

Paul Biyoghé Mba (ph)

::ACTUALITE INFO NEWS GABON::CONTRIBUTION POSTEE PAR UN KOACINAUTE ::

Le Premier ministre a pu évaluer hier lÂ’avancement des travaux engagés dans le cadre du plan dÂ’urgence élaboré par le gouvernement en vue dÂ’assainir les quartiers de Libreville avant et après la CAN 2012, lors dÂ’une visite effectuée hier en compagnie de quelques membres du gouvernement et du maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane.

Le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a effectué hier une visite sur les chantiers lancés dans le cadre du plan dÂ’urgence élaboré par le gouvernement, visant à  assainir les quartiers de Libreville. Accompagné des ministres Léon Nzouba de lÂ’Equipement, de Blaise Louembé de lÂ’Habitat, dÂ’Emmanuel Issozé Ngondet du Budget, de Flavien Nzengui Nzoundou de la Santé publique, de Pà¢come Rufin Ondzounga de la Défense nationale, de Jean Richard Sylong, ministre délégué auprès du ministre de lÂ’Equipement et de Jean François Ntoutoume, maire de Libreville, le Premier ministre a pu évaluer lÂ’ensemble des travaux réalisés.

La visite effectuée par Paul Biyoghé Mba sÂ’inscrit dans le cadre de la continuité de la mise en Âœuvre du programme politique du président de la République. Dans le cas dÂ’espèce, il sÂ’agit de donner à  la capitale gabonaise un nouveau visage plus propre et plus rayonnant avant et après la coupe dÂ’Afrique des nations (CAN 2012), afin de permettre une meilleure circulation des riverains et des biens.

Ainsi, en arrivant sur le pont de Batavéa, situé non loin de la direction générale de la Caisse nationale de sécurité, le Premier ministre a pu observer lÂ’état dÂ’insalubrité des lieux. Des instructions ont été données au ministre de lÂ’Aménagement du territoire et au maire de Libreville sur lÂ’urgence de rendre plus salubres les reflux de la mer.
Outre ce bref arrêt marqué sur les hauteurs du siège de la C.N.S.S, la délégation conduite par le Premier ministre, sÂ’est rendu à  Lalala. La présence des gravats dans ce quartier et bien dÂ’autres après les opérations libérées les trottoirs rendent encore difficile la circulation des piétons. Malgré la présence de quelques récidivistes qui empiètent encore sur le domaine pourtant interdit, des mesures ont été prises pour permettre une meilleure circulation des personnes. A ce titre, les camions du génie militaire vont se déployer sur les différents endroits pour débarrasser la ville des débris. Paul Biyoghé a par ailleurs réaffirmé lÂ’engagement de son équipe gouvernementale à  faire respecter la loi. En conséquence, une ultime mise en garde a été dressée à  lÂ’endroit de ceux-là  qui ne respectent pas les normes de construction après les trottoirs, non sans oublier le ravalement des façades de certaines habitations dont lÂ’image paraît peu reluisante.

Poursuivant son périple, Paul Biyoghé Mba et sa délégation se sont rendus au quartier ACAE. Dans cette partie de Libreville, les squatters occupent une portion de terrain de la municipalité, un délai leur a été accordé pour libérer les lieux. Jean François Ntoutoume Emane a émis le vÂœu de voir ériger à  cet endroit un jardin municipal.
Dans le même ordre dÂ’idées, la zone industrielle dÂ’Oloumi, qui aura constitué lÂ’une des étapes de cette visite, a permis au chef du gouvernement de faire le point sur lÂ’avancement des travaux de route lancés il y a quelques mois. Des travaux de grande envergure ont été initiés mais pour des raisons dÂ’urgence, lÂ’entreprise adjudicataire a dû arrêter les travaux, pour les reprendre dans peu de temps. Des travaux certes difficiles à  réaliser à  cause du problème du refoulement des eaux vers le continent, lÂ’urgence de faire une route à  lÂ’image de celle située à  Brossette a été envisagée. Paul Biyoghé Mba a exhorté le membre du gouvernement concerné par ces travaux de tout mettre en Âœuvre pour que la voie soit ouverte dans les délais raisonnables.
Si le génie militaire sÂ’emploie à  débarrasser les tas dÂ’immondices au Pk 5, le Premier ministre a une fois de plus demandé au ministre de lÂ’Aménagement du territoire et à  celui de lÂ’Intérieur de revenir sur les différents sites du PK5 et de Rio. Le constat qui se dégage sur cette décision de Paul Biyoghé Mba se manifeste sur lÂ’état des maisons détruites qui présentent une insécurité pour les occupants et les riverains. A Okala, par contre, cÂ’est une couche dÂ’enrobé qui va commencer dès aujourdÂ’hui et ira du rond point dÂ’Okala jusquÂ’à  la carrière qui porte le nom du quartier.
Au terme de la visite, Paul Biyoghé Mba a réaffirmé la détermination du gouvernement à  poursuivre les travaux entrepris: ‘’les travaux ont commencé mais pas partout, certains endroits nécessitent dÂ’être travaillés dès maintenant; les différents ministres vont sÂ’organiser pour que dans quelques jours les travaux débutent dans ces endroitsÂ’Â’.
Tout en déplorant lÂ’incivisme de certaines populations, le chef du gouvernement a tenu à  faire respecter la loi. Un plan de circulation est envisagé dans les 48 heures pour permettre une bonne fluidité des véhicules et des personnes pendant la CAN.

Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page dÂ’accueil).
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008