Bénin Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
BENIN: Justice : Le TPI de Savalou et la Cour dÂ’Appel dÂ’Abomey accessibles aux justiciables
 

BENIN: Justice : Le TPI de Savalou et la Cour dÂ’Appel dÂ’Abomey accessibles aux justiciables

 
 
 
 4607 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 30 janvier 2012 - 15:03

COTONOU LE 30 JANVIER 2012 © koaci.com - Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice de la Législation et des Droits de lÂ’Homme a procédé le samedi dernier à  lÂ’inauguration du Tribunal de Première Instance de Savalou et de la Cour dÂ’Appel dÂ’Abomey. Ceci en présence de lÂ’Ambassadeur des Etats-Unis au Benin et la représentation du Millénium Challenge Corporation.

«La justice se rapproche des justiciables», leitmotiv des états généraux de la justice de novembre 1996 se concrétise de jour en jour avec le soutien des partenaires techniques et financiers. Le mardi 11 Octobre 2011, Me Marie-Elise Gbèdo a procédé au nom du Président de la République, Chef de lÂ’Etat, Chef du Gouvernement le Dr Boni Yayi et devant le Président Directeur Général du Millenium Challenge Corporation à  lÂ’inauguration du TPI dÂ’Abomey-Calavi et a reçu provisoirement les Tribunaux de Première Instance dÂ’Allada, de Savalou, de Pobè et la Cour dÂ’Appel dÂ’Abomey.

La cérémonie de ce samedi a eu pour but de mettre en service lÂ’un de ces quatre édifices modernes entièrement équipés et remis à  la disposition de la justice à  un coût dÂ’environs 800 millions de FCFA. Les populations des Communes de Savalou, Bantè, Dassa, Glazoué etcÂ… disposent désormais donc dÂ’un Tribunal de Première Instance à  Savalou pour régler leurs différents.

La mise en service de la nouvelle bà¢tisse a été faite devant un parterre dÂ’invités, du roi de Savalou sa majesté Tossoh Gbaguidi XIII, de notables, dÂ’élus locaux et du Préfet des départements des Zou et Collines. Le coordonateur national du MCA-Benin, Samuel Bacho a donné les caractéristiques de ce joyau mise à  la disposition du Benin par son institution. Pour lui, le TPI de Savalou, a deux salles dÂ’audiences, une vingtaine de bureaux, un magasin, des scellés et des blocs de toilettes. Me Marie-Elise Gbèdo, après avoir présenté les nouveaux responsables de ce tribunal les a invités à  «dire rien que le droit».

La Cour dÂ’Appel majestueusement dressée

Sous la bénédiction de sa majesté Roi dÂ’Abomey, Agoli-Agbo, la Cour dÂ’Appel dÂ’Abomey a également prise forme dans ses nouveaux locaux ce même samedi dans lÂ’après midi. En effet, la Cour dÂ’Appel, mise en service depuis 2006 dans un immeuble pris à  bail par lÂ’Etat béninois dispose aujourdÂ’hui dÂ’une superficie de 3900 m2, composé de 21 bureaux, de trois salles dÂ’audience de 150 à  300 places ainsi que toutes les autres commodités. «Grà¢ce au MCC et au MCA Bénin, lÂ’amélioration des conditions de travail des femmes et des hommes chargés dÂ’animer la justice prend un nouveau contenu » a laissé croire le Garde des Sceaux.

LÂ’Etat béninois sÂ’est engagé depuis quelques années à  faire de lÂ’appareil juridique, un instrument plus performant au service du développement socio-économique du pays. Il est alors apparu urgent de mettre en place un cadre qui apporte des réponses concertées, méthodique, efficaces et durables à  cette situation afin de restaurer la crédibilité du pouvoir judiciaire, clé de voûte de tout Etat de droit.

«CÂ’est donc pour renforcer et pérenniser ces acquis que grà¢ce au leadership du Gouvernement béninois avec à  sa tête son chef, le docteur Boni Yayi que les Etats-Unis dÂ’Amérique ont accepté dÂ’appuyer la modernisation de notre système judiciaire à  travers diverses actions de construction et dÂ’équipements» a martelé Me Marie-Elise Gbèdo. Aussi a-t-elle rappelé que «le bon fonctionnement du système judiciaire constitue le socle de la démocratie».

Pour le coordonnateur national du MCA-Benin, Samuel Bacho «lÂ’accompagnement du MCA-Benin par le gouvernement béninois dans ce projet à  travers lÂ’installation de lÂ’électricité, de lÂ’eau et de lÂ’internet est un véritable effort que le gouvernement américain à  solliciter».

Sékodo, KOACI.COM COTONOU, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008