Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GUINÉE : Alhassane Condé : « Nous irons aux élections avec lÂ’opposition ou sans elle en fin mai »
 

GUINÉE : Alhassane Condé : « Nous irons aux élections avec lÂ’opposition ou sans elle en fin mai »

 
 
 
 3151 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 février 2012 - 17:45

Alhassane Condé (ph)

CONAKRY LE 21 FEVRIER 2012 © koaci.com -Au cours dÂ’une interview accordée à  un média en ligne de Guinée, le ministre de lÂ’administration du territoire et de la décentralisation (MATAD), Alhassane Condé répondant à  lÂ’opposition par rapport à  la tenue ou non des législatives avec lÂ’actuelle commission électorale nationale indépendante (CENI).


Il affirme que les législatives se tiendront avec ou sans les membres de lÂ’opposition en fin mai 2012 : « Nous irons aux élections sans eux ou avec eux en fin mai, cÂ’est sûr. La Côte dÂ’Ivoire est allée aux élections sans les partisans de Gbagbo qui avait obtenu plus de 45% des suffrages aux élections présidentielles. Pourquoi pas la Guinée ? AujourdÂ’hui, il y a une Assemblée nationale là -bas. Le Gabon est allé aux élections sans aucun parti politique de lÂ’opposition mais aujourdÂ’hui, ils ont une Assemblée là -bas. Pourquoi pas la Guinée aussi ? » SÂ’interroge t-il.

Répondant à  la question par rapport à  la représentative de lÂ’opposition sur lÂ’échiquier politique, Alhassane Condé répond sans ambages : « LÂ’opposition ne représente absolument rien. CÂ’est des histoires. Faites un sondage sur le terrain, vous-vous rendrez compte que lÂ’opposition ne représente absolument rien. Je sais que la politique est communautaire chez nous. Seulement Cellou Dalein Diallo de lÂ’UFDG deuxième à  la présidentielle de 2010 après Alpha Condé, qui a des militants, les autres sont des accompagnateurs. Prenez un Aboubacar Sylla de lÂ’UFC, quel est son électorat ? Sidya Touré de lÂ’UFR, aujourdÂ’hui quel est son électorat ? Même Lansana Kouyaté qui sÂ’agite quel est son électorat ?. Mohamed Soumah de la GECI qui habite à  Kaporo dans la haute banlieue de Conakry, même Kaporo ne le connait pas. Alors nous savons qui est qui dans ce pays. CÂ’est pour respecter une certaine norme de démocratie, quÂ’on a essayé de discuter avec tout le monde. Mais ils ne peuvent pas empêcher lÂ’État dÂ’évoluer, ça ce nÂ’est pas possible » martèle le ministre de lÂ’administration du territoire et de la décentralisation Alhassane Condé.

Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008