Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
COTE D'IVOIRE: Visite du Premier ministre à  lÂ’abattoir de Port-Bouet : «  le racket a baissé de 90% » (Hassane Dramera, président des importateurs maliens de bétails)
 

COTE D'IVOIRE: Visite du Premier ministre à  lÂ’abattoir de Port-Bouet : « le racket a baissé de 90% » (Hassane Dramera, président des importateurs maliens de bétails)

 
 
 
 6277 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 mars 2012 - 06:55

Mise en bain social pour Jeannot Ahoussou (ph)

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 23 MARS 2012 © koaci.com - En marge de la visite de terrain effectuée par le Premier ministre Ahoussou Kouadio Jeannot ce jeudi à  lÂ’abattoir de Port-Bouet, le président des importateurs maliens de bétails, M. Hassane Dramera a reconnu et salué les efforts du gouvernement ivoirien notamment la baisse du racket, fléau dont les importateurs se plaignaient sur les axes Abidjan-Ouagadougou et Abidjan-Bamako.

« Le racket à  baissé de 90% » sÂ’est-il satisfait lors dÂ’une interview à  lui accordé
Pour M Déramera, les causes de la hausse des prix sont de plusieurs facteurs. Selon lui, hormis le racket, la hausse du prix de kilogramme de viande est aussi liée à  la saison sèche car expliquera t-il , à  cette période de lÂ’année, Â’Â’les bÂœufs nÂ’arrivent pas à  se nourrir correctement dÂ’où la baisse du poids des animauxÂ’Â’ . Et donc pendant cette période les importations et les exportations sont limitées.

« Vous verrez que pendant les périodes de sécheresse, le prix du kilogramme de viande varie entre 1800 et 2000 FCFA et pendant la saison pluvieuse comme en Avril, mai et Juin, les prix oscilleront entre 1300 et 1400 FCFA car les bÂœufs seront gras et les importations se multiplieront » a argumenté Dramera, chef des importateurs maliens, non sans demander aux autorités politiques dÂ’intéresser la jeunesse ivoirienne à  lÂ’élevage afin de diminuer les importations dans cette filière qui fait perdre assez dÂ’argent à  lÂ’Etat de Cote dÂ’Ivoire.

Répondant à  une question dÂ’une journaliste, le Premier ministre Ahoussou Jeannot lors de la conférence de Presse, a plutôt donné une ébauche de réponse à  cette préoccupation de lÂ’opérateur économique malien en promettant de mettre à  contribution les démobilisés.

« Tous nos frères qui sont des démobilisés suite à  la guerre, nous allons les utiliser dans la production. Nous allons les organiser, le gouvernement a une idée claire du processus de lutte contre la cherté de la vie » a-t-il indiqué

La Tulipe, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008