Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
COTE D'IVOIRE: Cherté de la vie: Les plantations envahissent Abidjan
 

COTE D'IVOIRE: Cherté de la vie: Les plantations envahissent Abidjan

 
 
 
 7390 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 mars 2012 - 12:38

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 23 MARS 2012 © koaci.com - « Abidjan, cÂ’est technique » a-t-on coutume de dire. Tout est bon pour se sortir de ce tourment économique. Petits métiers, auto-emploi, et maintenant la création de champs, au nombre des nouvelles méthodes.

En effet, la situation peu reluisante que vit les populations ivoiriennes en général et dÂ’Abidjan en particulier, a contraint celles-ci à  adopter des stratégies de survie sans précédent. AujourdÂ’hui, il nÂ’est pas rare de voir des bananeraies, des champs de manioc ou des potagers en plein cÂœur des cités de la capitale économique. Comme pour rimer avec le thème de cet autre 22 mars, journée mondiale de lÂ’eau: « LÂ’eau et la sécurité alimentaire : La planète a soif car le monde a faim».

Selon Ange David Baïmey, directeur exécutif de Jve-Ci, cette question est dÂ’autant plus préoccupante quand on sait que les enjeux de lÂ’environnement et du développement représentent des opportunités que doit saisir la côte dÂ’Ivoire. En dÂ’autres termes, il existe un danger évident de tout verdir par lÂ’utilisation des pesticides et dÂ’autres produits chimiques dans le cadre de lÂ’alimentation. Des propos quÂ’a renchéri lÂ’anthropologue Franck Brida. Pour lui, ni les lois, ni les taxes ne contraindront les citoyens si lÂ’éducation ne leur est pas inculquée.

Ces invites donnent lÂ’impression dÂ’être tombées dans les oreilles de sourds, vu le constat que nous avons fait depuis ce vendredi, 23 mars. Des hommes et des femmes parcourant quelques kilomètres non pas pour aller dans les zones industrielles, mais pour se rendre dans leurs champs, ici à  Abidjan.

Même si cela change la configuration de « La perle des Lagunes », il faut noter que le phénomène ne semble troubler personne. Puisque les champs ne sont jamais loin des habitations des personnes qui en sont les propriétaires. Cela a lÂ’avantage de réduire toute dépense. « CÂ’est un commerce de gré à  gré qui se fait. On vend les produits de nos champs à  nos voisins et souvent aux principaux clients, connus dÂ’avance » affirme dame Jeanne Tihéba, habitante de PK17 (sur lÂ’axe Abidjan-Dabou).

Aussi, ces « nouveaux » cultivateurs qui ont choisi les quartiers de Yopougon, dÂ’Abobo et parfois de Cocody, pour ne citer que ceux-là , pour exercer leur activité, sont souvent des victimes des vagues de licenciement ou même des gens qui ont tout perdu du fait de la crise post électorale. M.G. Gogoua nourrit sa petite famille avec son champ de manioc, situé derrière un collège de la commune dÂ’Abobo. « CÂ’est grà¢ce à  ce petit espace que je peux couvrir les besoins alimentaires de ma famille », a-t-il fait savoir.

Cependant, une chose est sûre. On ne pratique pas les cultures dÂ’exploitation (cacao, le café, le coton, etc.) dans ces champs. « CÂ’est juste pour arrondir les fins du mois. Ou encore le temps pour moi dÂ’attendre le versement de ma pension que jÂ’ai crée mon petit champ » a indiqué un retraité.

Mikado, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
COTE D'IVOIRE: Cherté de la vie: Les plantations envahissent Abidjan
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
C'est mieux de cultiver des jardins potagers que de "cultiver" des KALACH.................................. C'est une TRES BONNE chose qui doit etre "encouragee". L'air est tres polluee a Abidjan. L'oxygene produit par ces plantes fait du bien a l'athmosphere de la ville d'Abidjan et il y aura aussi beaucoup de pluie .................................... Si le ministere de l'environnement et autres veulent condamner cette pratique, je crois qu'il serait mieux pour eux d'aller voir l'etat CRITIQUE de la LAGUNE.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Comoeriver
Mon frère, je ne saisis pas bien votre préoccupation. Il n'y a aucun besoin dÂ’engrais chimique pour faire pousser de la banane plantain ou du manioc. Donc le risque de pollution évoqué ne tient pas la route. Je ne vois pas pourquoi on ne planterait pas des plantes utiles à  la place des mauvaises herbes. Je conseillerais même à  tout individu qui dispose d'un jardin autour de sa maison d'y planter des arbres fruitiers et autres plantes utiles à  côté de ses fleurs. Verdure pour verdure, autant de la verdure utile, vous ne croyez pas? Et puis, de tout temps, les bas fonds d'Abidjan ont produits à  côté des fleurs, banane plantain, maïs et manioc. Sans aucun besoin d'engrais.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008