Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
COTE D'IVOIRE : Aké Ngbo calme et coopératif avec la justice
 

COTE D'IVOIRE : Aké Ngbo calme et coopératif avec la justice

 
 
 
 12897 Vues
 
  16 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 juin 2012 - 14:27

Gilbert Marie N'gbo Aké ici aux côtés de Laurent Gbagbo le 7 décembre 2010 au palais présidentiel d'Abidjan, entendu par la justice depuis ce vendredi matin à  Boundiali

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 22 JUIN 2012 © koaci.com - Gilbert Marie N'gbo Aké, premier ministre du gouvernement éphémère de Laurent Gbagbo lors de la crise post éléctorale est à  cette heure en pleine audition à  Boundiali en pays Sénoufo au nord de la Côte d'Ivoire apprend t'on d'un proche collaborateur du juge d'instruction Mamadou Koné qui mène les interrogatoires dans le cadre des poursuites des cadres pros-Gbagbo emprisonnés au lendemain de la chute du président déchu.

L'audition a commencé depuis ce matin.

Selon les premières informations recueillies par la rédaction de KOACI.COM, le professeur ex Doyen honoraire de lÂ’Ufr Sciences économiques et de Gestion de lÂ’Université de Cocody Abidjan se serait montré très calme et coopératif avec la justice ivoirienne se prêtant volontiers aux interrogatoires.

Aké Ngbo attendait ce jour avec impatience depuis son arrestation et son transfèrement à  la prison civile de Boundiali en avril 2011. Ce dernier aurait maintes fois exprimé son désir d'être entendu sur ses responsabilités ou non lors de la crise post éléctorale tout en restant calme durant son emprisonnement selon des sources onusiennes.

En attendant de savoir si l'ancien premier ministre sera poursuivit par la justice et si oui précisément pour quels chefs d'inculpation au delà  des crimes économiques et complicité dans la réquisition des banques, l'audition de ce dernier devrait se poursuivre jusqu'au samedi soir.

Amy, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  16 Commentaire(s)
COTE D'IVOIRE : Aké Ngbo calme et coopératif avec la justice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Dabakala
Oui, il est en prison et on se demande encore ce qu'on lui reprocher. Après lui, il y a encore le cas de 120.000 fonctionnaires qui lui auront obéi. Vive la justice HAHOracienne.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Comoeriver
Qu'es- tu donc venu chercher dans cette galère? C'est la question qu'on serait tenté de poser à  Aké N'GBO. Des gens s'enrichissent en puisant allègrement dans les deniers de l'Etat et se font logiquement balayer par les électeurs. Aux abois, ceux qui ont le plus "bouffé" ne songent qu'à  fuir et ne veulent plus être ministres. C'est à  ce moment que toi tu te laisses séduire par un poste de PM, toi qu'on avait superbement ignoré au temps des vaches grasses! Faut croire que l'attrait des honneurs est irrésistible pour certains. Car il n'était pas sorcier de voir que ce régime jugé inacceptable à  l'intérieur et à  l'extérieur de la CI, ne pouvait pas prospérer. A part d'avoir accepté sans rien dire le pillage des banques, peut-être n'a-t-il pas trop à  se reprocher. Je l'espère pour lui.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
 C'est son destin. Il est arrive a un bon endroit pendant un tres mauvais temps d'OURAGAN qui a emporte tout le monde. Il faut faire l'inventaire, faire le tri et ensuite les classer .................................. Pas trop de choses a lui reprocher, mais il etait aussi une oreille, une bouche et un bic a signer de Gbagbo..... On doit l'entendre et probablement le relacher.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Black_child
Cet homme doit faire partie des hommes a relà¢cher.Je trouve qu il a été instrumentalise par Gbagbo.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Non, s'il ya bien eu pillage de banques, c'est bien en zone CNO et toujours sans enquêtes ou inculpations. On remarque bien que tu ne connais pas Aké Ngbo et non plus la dynamique que le nouveau gouvernement a insufflée en si peu de temps à  la côte d'ivoire et que le gouvernement HAHO a réellement eu du mal à  atteindre (il rame encore, quand Ake Ngbo avait réussit le détachement monétaire, lÂ’équilibre des recettes, la création de richesse, la stabilité de lÂ’emploi, lÂ’ouverture vers dÂ’autres partenaires et surtout la stabilisation économique -vu les circonstances- Que des échecs pour le « gouvernement » HAHO confinés au golf et adossé à  lÂ’aide occidentale sur les embargos et autres mesures financières et économiques). Loin de tout engagement contraignant politique, SEM Laurent GBAGBO mettra à  la tache des ivoiriens qui aiment réellement leur pays et qui sont prêts à  le servir. Ce qu'ils auront fait, malgré les attaques perpétuelles et répétées de la minorité battue dans les urnes et devenue officiellement insurrectionnelle dans les intentions et les actions civiles hostiles, adossées à  une certaine communauté internationale véreuse et compromises, qui aura décidé de renverser coûte que coûte un président légalement élu, assermenté et investi, assis sur un plébiscite populaire évident et qui aura fait barrage à  tout action de grève, boycott ou soulèvement social et populaire, car inconsistant. Il aura fallu lÂ’intervention de nombreux mercenaires issus de pays voisins et de la prise de parti militaire manifeste onusienne et française pour mettre ce gouvernement définitivement à  genoux. Et pourtant, le moral est intact, dans les geôles du nouveau maître, le sourire aux lèvres, malgré les affres de lÂ’incarcération. LÂ’intellect est vif et la disposition dÂ’esprit ferme, se résumant à  une seule exigence : « Démontrer moi que jÂ’étais dans lÂ’illégalité totale, dans les actions que jÂ’ai entreprises et tolérées !!! » Ici, il ne suffit plus de vociférer et de cracher du sang, ou alors dÂ’appliquer des actions arbitraires liées à  la puissances que lÂ’on ressent quand on est au pouvoir et le doigt à  la gà¢chette, mais bien de textes de lois, de concepts légaux et juridiques à  formuler pour justifier une position et les chefs dÂ’inculpation, qui ramènent systématiquement la question fondamentale à  lÂ’ordre du jour : « Qui était le président de la république du mois de Décembre 2010 au 11 Avril 2011 ??? » et pour ceux qui auraient des difficultés à  comprendre : « Qui a gagné les élections présidentielles ivoiriennes 2010 ?? »Â…Â….NON, faites votre cinéma et cassez vous. Le combat continue et on ira jusquÂ’au bout !!
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Pauvre Prof Aké N'gbo qui ne fait que payer lÂ’ascenseur qu'il a utilisé pour être le PR de l'Université de Cocody dans une élection truquée d'avance ( qui servait de test grandeur nature au FPI). AKé N'Gbo pour sa candidature à  cette élection était forclos. Gbagbo et Simone ont imposé sa candidature et ont mis la Fesci à  contribution qui a menaçé dans des chansons guerrières à  pas de danses guerrières tous les autres candidats. Le FPI pour cette élection a fait appel à  toutes ses troupes (DG, PCA, enseignanants) faisant partie du collège des électeurs pour écraser son adversaire (l'actuelle présidente Mme Bakayoko,qui vient d'être nommée par ADO). Ayant utilisé cet ascenseur politique pour être PR de l'Université, il lui a fallu le retourner au FPI qui l'avait fait roi, en acceptant ce poste dans un gouvernement de cambrioleurs de banque et de tueurs d'opposants. Il paie pour sa perfidie, lui l'intellectuel au sens propre du terme qui a voulu côtoyé des politiques assassins.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
gustozam
La vraie galère c'est ce pouvoir qui se complaît dans ce flou artistique.Où en sommes-nous avec les milliards promis à  la pelle?Le jour n'est pas loin où les ivoiriens las d'attendre en finiront avec ces imposteurs.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE Gle
Disons que 99% des 120 000 fonctionnaires qui savent quÂ’ils nÂ’ont rien à  se reprocher, sont au travail. Quand au Pr AKA MÂ’GBO comme victime expiatoire ! OUI, mais qui est son vrai bourreau ? Cet homme respectable (bien quÂ’étant toujours fà¢ché avec le peigne) vivait tranquille, jusquÂ’à  ce que le sort (qui a un nom : Gbagbitou) le pousse dans le marigot politique. LÂ’ex-régime au pouvoir se savait en déliquescence à  la veille des élections, avec des gens qui ont brillé par leur incompétence et leur arrogance, ce qui nÂ’a pas manqué dÂ’exaspérer le peuple qui devait se prononcer dans les urnes. Et par la volonté du Messie de Mama de donner un signal fort aussi bien à  la population quÂ’aux investisseurs, le « pauvre » Pr AKE MÂ’BGO qui se trouvait dÂ’ailleurs hors du pays quand on le proposait comme Â…mouton du sacrifice, sÂ’est finalement rendu Â… complice involontaire dÂ’actes délictueux. Donc reposons la question : qui est le vrai bourreau du Prof ?
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Et bien sûr pour les proHAHO, fils de la violence et de la brutalité, adeptes de lÂ’insurrection et de la rébellion, adversaires du droit et de la loi, de la constitution et dont le BAVARD INUTILE est lÂ’échantillon parfait, tout se décline en chantage, abus de pouvoir, intimidation et manipulation dÂ’esprit, même auprès dÂ’un professeur émérite, ancien parmi les anciens du parti et artisan dévoué à  la patrie, surtout lors du séminaire sur le cinquantenaire, qui aurait, dit-on été cité et proposé au poste de premier ministre en son insu et contre son gré. NON, lÂ’instruction et la proposition à  ce poste délicat et sensible ne sauraient se faire sans la complaisance, la connaissance et la volonté marquée et motivée du sujet. Aké NGbo est, et demeure dévoué à  la tà¢che et son affection et son attachement à  SEM Laurent GBAGBO et à  sa cause ne font pas lÂ’ombre dÂ’un doute, au delà  de la sympathie que vous lui témoignez (en général) dans votre faction et qui nÂ’a pourtant pas de sens, car il aura excellée à  battre en brèche toutes les tentatives du « gouvernement » HAHO à  renverser le gouvernement de SEM Laurent GBAGBO et lÂ’état de côte dÂ’ivoire, dans le professionnalisme, la qualité et le sérieux qui le caractérisent. La position politique de lÂ’homme est connue et son attachement à  SEM Laurent GBAGBO demeurent intacts (tout comme pour la majorité des autres ministres de ce gouvernement, incarcérés ou en exil forcé), aussi est-il convaincu dÂ’avoir servi sa patrie et respecté le droit et la loi fondamentale à  la lettre, qui institua et investit SEM Laurent GBAGBO comme président de cette république et surtout pas un usurpateur reclus dans un hôtel encerclé par des troupes Onusiennes et/ou rebelles. Mais si ça peut vous faire plaisir de penser ce que vous voulez, soit, mais épargnez nous ces assertions tournant autour de vrais ou de faux bourreaux, car un bourreau ne saurait être incarcéré, en même temps que sa victime car il y en a un forcément qui représente le bien et lÂ’autre le mal. Vu que Aké Ngbo est actuellement en prison (et donc cÂ’est le « mal » selon vous !), alors ce bourreau ne pourra que représenter le bien. CÂ’est juste une question de logique. Le seul bourreau demeure la justice HAHOracienne, compromise, qui se retrouve en train de fabriquer des chefs dÂ’inculpation pour condamner un homme à  qui lÂ’on ne peut rien reprocher valablement, sinon ce serait une injustice de ne pas sÂ’en prendre à  toutes ces personnes qui auront travaillé sous lui : les fonctionnaires de côte dÂ’ivoire. Aké Ngbo nÂ’a rien à  se reprocher !! On en convient, évidemment. Mais ce serait une lapalissade de le dire ici. « Qui est donc le vrai bourreau du Prof ?? ». Question inutile !! Le titre te va bien et est amplement mérité.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@ZieglerÂ…le « président » de lÂ’université a été nommé par le « président » de la république, tout comme HAHO aura été désigné (illégalement) par ses supports occidentaux comme le « président » de ce pays. Tout ceci en opposition à  tous les textes et mesures administratives en vigueur, sans que personne ne puisse broncher au delà  de lÂ’acceptable et de la lèse majesté, répression automatique oblige. Il sera donc légitime de critiquer à  tout va lÂ’élection dÂ’Ake Ngbo à  lÂ’université de Cocody, (qui reste dÂ’ailleurs encore une élection, malgré les tractations et les participations plurielles de professeurs en veille ou en cessation dÂ’activité –les bulletins faisant foi et encore disponibles théoriquement), mais cautionner ce qui se passe actuellement est tout a fait de mauvais goût et prouve votre aversion envers les lois et règles de ce pays. La concernée elle-même ne se revendique pas de ce titre et précise volontairement son caractère intérimaire et conjoncturel, mais ne saurait se soustraire à  la réalité qui veut quÂ’un président dÂ’université soit élu parmi ses pairs et non nommé. On critiquera donc la démocratie et comment elle se manifestera, dans le bien ou le mal, mais on applaudira ou se taira devant lÂ’arbitraire, en dehors de toutes lois et règles internes. Oui, il sÂ’agit bien de la culture rebelle, qui aura finalement contaminé tout ceux qui se seront corrompus au contact des idées et des méthodes rebelles, au point de les trouver naturelles et bienvenues, surtout à  travers une nomination de complaisance provenant dÂ’un « souverain » en plein rattrapage tribal. Non mon cher, ce qui se fait nÂ’est pas mieux, mais pire. Pas besoin de faire un dessin !!! Vilipender Ake Ngbo sera à  ce prix. Une « vérité » en appelle une autre (que lÂ’on voudra taire, naturellement). Un président dÂ’université, ça ne se nomme pas dans cette république et dans bien dÂ’autres, car le mérite intellectuel universitaire se plébiscite et ne se proclame pas ! Dans ce cadre académique, le plébiscite est clairement en faveur de lÂ’adversaire, dÂ’où le besoin de le contourner à  travers la nomination, qui ne saurait être consensuelle, ni même légitime. La concernée, Mme Bakayoko, le sait. (Il y va de son intelligence que je respecte ici)
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lancinet De Sanonla
 Que fait-il dans cette galère? La politique nous enseigne qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Et un Premier Ministre, ça sait des choses en pareilles circonstances.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Il n y avait que trois categories lors de cette crise : les traitres ou insurectionnels, les peureux ou opportunistes, et les republicains. On sait que Kassarate et detto letto font partie de la premiere, mangou de la seconde. Je vous laisse le soin de deviner a laquelle Ake appartenait. Un indice, c est le president en personne SEM Laurent Gbagbo qui aura insiste pour que Ake Ngbo ne se rende pas a la residence a sa demande, afin de ne point partager sa condition. Mais comme pour certains pro HAHO la fonction de ministre se limite aux honneurs et a l argent. . . Et pourtant, l engagement de l homme est intact. On verra si le chantage, l emprisonnement ou la torture le briseront, avec a la cle une allegeance du genre Lida ou alors un temoignage a charge contre Gbagbo comme cela se fait si bien dans le proces Cafe Cacao. Ca ne nous surprendra pas.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE Gle
@Lancinet De Sanonla: Juste, bien vu. @Dabakala (jusquÂ’à  la douzième ligne). La « sympathie que nous témoignons » au Pr AKE NÂ’GBO est bien ce qui nous caractérise : LÂ’objectivité. Pour nous, lÂ’enfert, ce nÂ’est pas les autres.Il ne sÂ’agit pas de voir le mal partout et chez tout ce qui nÂ’est pas « bleu » ou de son parti. Par contre ta réaction est révélatrice de ce que vous êtes : suffisance et arrogance, cÂ’est pas nouveau, mais aussi sectaire, acrimonieux, Â… et jÂ’en passe ; En effet, le Prof Ake NÂ’BGO « fréquente » (nÂ’ayant pas vu sa carte de membre) certes le FPI depuis des lustres. Mais alors pourquoi seulement maintenant, au moment où le bateau tanguait dangereusement ? Par exemple, un AFFI Pascal NÂ’guessan présentait-il meilleur profil ? Puis que faisait-il au Gabon (tiens, tiens, tout comme lÂ’autre, au moment du coup dÂ’Etat de99 !!!) dÂ’où il a appris sa nomination ? Par respect pour cet éminent Pr. dÂ’économie, nÂ’aurait-il fallu attendre quÂ’il soit de retour de mission ? Enfin, où est le mal si nous lui manifestons notre sympathie ? A-t-on besoin de faire du zèle pour ça ? Voilà Â…cÂ’est ce qui manquait : vous êtes un peu trop zélés par moment (pommade).
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Entierement dans l invective en guise d argument et de reponse. Mais la n est pas le point, car je suis ce que je suis (meme si cela infirme ce que tu dis de moi), tout comme toi tu seras un BAVARD INUTILE (decidement). J apprends aussi que tu etais dans le secret des Dieux, puisque tu declares que le prof. AKE aurait apris sa nomination etant a l etranger, comme si tout s etait fait a son insu. Non, que du bavardage inutile. Alors selon toi le prof aurait ete nomme malgre lui et oblige a prendre fonction contre son avis ? (le pistolet a la tempe comme pour Lida) Non, un president de la republique consulte avant toute decision, surtout la plus importante concernant son gouvernement et son programme de gouvernement puisqu il a ete elu sur cette base. Est ce une facon voilee de marquer son mecontentement de n avoir pas ete consulte ? Mais qui est tu donc pour que Gbagbo te demande conseil ou t envoie un calendrier des actions qu il projette ? Oui mon cher BAVARD INUTILE, la demagogie ne passe toujours pas ici, car apres les invectives, ce sera le mensonge et enfin la faussete du jugement. AKE Ngbo (que tu ne connais vraiment pas, sinon tu connaitrais son bord politique, radical et fidele qu il est, largement pkus qu Affi ou tout autre) a ete consulte avant d etre nomme a ce poste, comme cela se fait dans toutes les republiques ou les volontes et libertes individuelles sont respectees. De plus, il aura rempli toutes les attentes et montre un "zele" (ici utilise dans le bon sens, je ne sais pas quelle definition tu attribues a ce mot, mais l emploi que tu en fais est faux), surtout dans la stabilisation de l economie et le decrochage monetaire et financier BCEAO, ce qui aura tot fait de d annuler toutes les manoeuvres insurrectionnelles du gouvernement du golf HAHO, qui finit par choisir la guerre, larvee et urbaine, puis ouverte et totale, aveu de toute faiblesse democratique et economique. C est donc en toute liberte et conscience que le prof fit son travail, ce qui lui vaut son emprisonnement actuel d ailleurs. Mais je note que la mentalite rebelle vous a totalement envahi. Ces rebelles dont vous faites la promotion et chez qui vous prenez conseil, comme celui de nommer un president d universite a l encontre d une loi de 1996, qui s impose aussi au "president" de la republique et pour laquelle Mmes Bakayoko et Ly ont milite au sein du Synares. La culture rebelle est contagieuse. Et je ne t ai toujours pas insulte. Mais va y, ca ne me gene pas de toute facon, ca te ressemble. Et comme pour le sujet sur le racket penitencier pour lequel tu auras recu une fessee rethorique et argumentaire lamentable et botte en touche, je te conseil de feindre de ne m avoir pas lu et de pousser ta caravane embourbee. Liberez le prof aussi par la meme occasion, si vous l aimez tant.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE Gle
Non, non, Dabs mon petit, je ne fais que dire ce que vous avez bien voulu nous montrer! A priori, tu constates que ce nÂ’est pas bon. Donc, change, cÂ’est tout. Preuve par quatre, pourquoi doit-on forcément être « dans le secret des Dieux » pour savoir que le commun des mortels quÂ’est le Pr AKE MÂ’GBO était au Gabon quand il a été nommé ? Et cÂ’est tout ce que jÂ’ai dit. Je ne me rappelle pas avoir soutenu quÂ’il avait été nommé « contre son gré » ou à  « a son insu ». DÂ’accord avec toi, quÂ’un P/R « normal » consulte avant toute décision. Mais entre nous, regarde-moi bien dans les yeux : Etait-ce le cas avec GBAGBO ? NÂ’est-ce pas ce quÂ’on lui reprochait entre autres ? Merci pour le Pr AKE MÂ’GBO que tu sembles bien connaitre et Â…apprécier au point de le dépeindre comme « radical ». Sache simplement quÂ’il nÂ’est pas de la génération spontanée et que par conséquent, il a des parents et des amis. Puis..oups (ligne 12, donc plus rien de bon !)
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
. . . Et parmi ses amis compte aussi comme par hasard. . . .Laurent Gbagbo. Non, le BAVARD INUTILE nous balance un argument a deux balles apres avoir comme d habitude botte en touche pour faire dire ce qu il n a pas dit mais finalement insinue en le disant, c est tout dire. Bref, rien que de la parlotte inutile pour parler d un homme qu il pretend ne pas connaitre mais dont il saura qu il possede des parents et des amis et finalement par consequent qu il connait ? Et c est avec ce genre d arguments que l on compte demontrer que gbagbo ne l aurait pas consulte avant sa nomination, meme s il etait a l autre bout du monde ? (pour un gouvernement qui comptait une trentaine de ministres qui etaient bien tout aussi occupe lors de sa publication) Oui. Sa specialite. Tout dire pour ne rien dire et tout ca en. . . 12 lignes. Bravo l artiste. Mais que peut on attendre d un gorille sur une bicyclette qui deroule son numero. C est deja mieux que de dire qu il ne m a pas lu ou qu il ne me comprend pas. C est aussi cela la culture rebelle, l art de l esquive, du dilatoire (on sort des debats, pour des banalites dont il a seul le secret) et l evitement du combat de front pour des attaques sporadiques, deportees (hors sujet) et jamais loyales (vive les invectives). Mais le fil n est pas effacable et comme toujours, ce sont les kaocinautes qui se regaleront de ce dialogue. Alors, rideau.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008