Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GUINÉE : Le colonel Claude Pivi alias Coplan dans de sales draps
 

GUINÉE : Le colonel Claude Pivi alias Coplan dans de sales draps

 
 
 
 19638 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 juin 2012 - 22:13

"Coplan" et Alpha Condé

GUINEE - CONAKRY LE 22 JUIN 2012 © koaci.com - Alors que le Président de la République Alpha Condé est absent du pays cÂ’est son ministre en charge de la sécurité présidentielle, Colonel Claude Pivi, alias Coplan qui est impliqué dans une affaire de conteneur qui lÂ’appartiendrai et dont-il aurait refusé de payer les frais de dédouanement.

Ce conteneur de 40 pieds arrivé au Port de Conakry devrait être livré à  ses propriétaires mais, le destinataire Colonel Claude Pivi aurait refusé de se soumettre au paiement des frais de douane. Et selon nos informations, ce refus serait à  lÂ’origine de toutes les spéculations.

Ainsi, après vérification, il se trouve que le conteneur contient du matériel militaire dont lÂ’importation est strictement réglementée. Mais le colonel Claude Pivi aurait dÂ’ordonné à  ses ‘’petitsÂ’Â’ dÂ’aller sortir la marchandise. Alors, les disputes auraient pris de lÂ’ampleur et cÂ’est grà¢ce dit-on au colonel Siradiou Barry, patron du port conteneur que le pire a été évité.

Informée, la Présidence de la République aurait ordonné au haut commandement de la gendarmerie nationale de sÂ’occuper de cette affaire. Chose due, chose faite, les gendarmes ont débarqués au Port Autonome pour saisir et dépoter le conteneur. Parmi, le contenu du conteneur on trouve deux camions, trois voitures de luxe, des matelas, plus de 1000 uniformes et plus de 500 paires de chaussures militaires. Ces véhicules ont été transportés au Haut commandement de la gendarmerie.

Du côté de la douane, certains agents soutiennent que certains de ces véhicules appartiendraient à  Marcel, un des informaticiens du Port de Conakry.

DÂ’autres pensent également que les tenues pourraient revenir à  certaines femmes de militaires qui en font leur commerce lucratif.

Ce qui nÂ’est pas de lÂ’avis des forces de sécurité et de défense. De sources bien informées pensent que les enquêtes détermineront très sûrement les vrais complices de Coplan qui, logiquement devraient être arrêtés en pareil cas.
Mais en attendant le retour du Chef de lÂ’Etat, le patron de la sécurité présidentielle, sérieusement mis en cause, continue de circuler en toute liberté et pire, il menacerait la presse dÂ’associer son nom à  cette « affaire ».

Une situation qui rappelle le comportement de cet officier supérieur dans un passé encore récent, lorsquÂ’il dirigea à  répétition des mutineries contre le régime Conté.

DÂ’ailleurs lÂ’opinion garde encore en mémoire lÂ’intervention foudroyante des hommes de Coplan contre la police anti gang pris pour cible dans leur quartier général de Cameroun. Ce qui avait fait de nombreux morts sans jamais être jugée.
Plus grave aussi, est lÂ’implication présumée du Colonel Pivi, cité dans le dossier des massacres de 28 septembre 2009 et jours suivants, alors quÂ’il était ministre dÂ’Etat chargé de la garde présidentielle et membre du CNDD, la junte qui avait pris le pouvoir après la mort du Général Conté.

A présent, plus que son sort à  la CPI (où il est inculpé), lÂ’opinion nationale attend de connaître ses motivations dÂ’importer de quantités aussi importantes dÂ’uniformes militaires et aussi ses complices dans ces opérations qui ne sont pas de nature à  entretenir la paix et la quiétude en Guinée.

En tous les cas, Alpha Condé aurait promis de « prendre une décision » à  son retour, à  en croire certaines sources proches du dossier.


Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008