Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
COTE D'IVOIRE : La MIGA soutient la construction et le fonctionnement du pont à  péage Henri Konan Bedié
 

COTE D'IVOIRE : La MIGA soutient la construction et le fonctionnement du pont à  péage Henri Konan Bedié

 
 
 
 4743 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 03 juillet 2012 - 10:16

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 3 JUILLET 2012 - LÂ’agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), lÂ’institution du Groupe de la Banque mondiale, qui fournit des services dÂ’assurance contre les risques politiques, a annoncé quÂ’elle soutient la construction et le fonctionnement en Côte-dÂ’Ivoire du pont à  péage Henri Konan Bédié et de ses routes dÂ’accès.

Le nouveau pont va réduire considérablement la durée des trajets, améliorer la mobilité générale et soulager la congestion chronique de la circulation à  Abidjan. Le projet aura également un important effet dÂ’émulation pour dÂ’autres initiatives du secteur privé dans un pays qui a beaucoup souffert de troubles civils graves et prolongés.

Le projet est structuré comme un partenariat public-privé et sera mis en oeuvre dans le cadre dÂ’un accord de concession de construction-exploitation-transfert de trente ans. Il prévoit le financement, la conception, la construction, le fonctionnement et lÂ’entretien du pont sur la lagune Ebrié et des routes dÂ’accès nord et sud entre la zone résidentielle de Riviera et la zone industrielle de Marcory. CÂ’est le premier partenariat public-privé du pays depuis la guerre civile.

La MIGA fournit des garanties dÂ’un montant de 145 millions de dollars couvrant des prises de participation et des créances subordonnées des sociétés Bouygues Travaux Publics (France) et Pan African Infrastructure Development Fund (Afrique du Sud), des créances subordonnées et des créances privilégiées dÂ’Africa Finance Corporation (Nigéria) ainsi que des créances privilégiées de BMCE Bank International PLC (Royaume-Uni) et de FMO (Pays-Bas). La garantie de la MIGA couvre pendant 15 ans les risques dÂ’expropriation, de guerre, de troubles civils, de rupture de contrat et de restriction sur les transferts.
« Les ponts et lÂ’infrastructure dÂ’Abidjan sont soumis à  rude épreuve et ne peuvent absorber la circulation croissante de la ville », a déclaré Olivier Bonnin, directeur commercial, Bouygues Travaux publics. « Le gouvernement accorde un degré de priorité très élevé à  ce projet et nous sommes heureux de soutenir les efforts de reconstruction de la Côte-dÂ’Ivoire. »

Le projet, originellement lancé en 1996, avait été interrompu par la guerre civile prolongée du pays. « Il est nécessaire de reconstruire lÂ’infrastructure pour restaurer la stabilité et soutenir la croissance prometteuse de la Côte-dÂ’Ivoire », nous dit Michel Wormser, vice-président et chef des opérations, MIGA. « LÂ’aide de la MIGA peut être déterminante pour obtenir la participation du secteur privé dans des environnements où la perception du risque demeure élevée. Ce projet illustre également notre détermination à  faciliter les investissements dans les pays fragiles et sortant dÂ’un conflit ».

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008