Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
COTE D'IVOIRE : La CPI rejette la demande de liberté provisoire de Laurent Gbagbo
 

COTE D'IVOIRE : La CPI rejette la demande de liberté provisoire de Laurent Gbagbo

 
 
 
 9017 Vues
 
  30 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 juillet 2012 - 17:57

Laurent Gbagbo (ph)

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 19 JUILLET 2012 © koaci.com - Comme pressentit, la cour pénale internationale (CPI) a rejetté ce jeudi la demande de mise en liberté provisoire de Laurent Gbagbo.

Dans un communiqué de la cour relayé sur le site internet de l'institution, la juge Sylvia Fernandez de Gurmendi a indiqué que: «Le juge unique rejette la requête de la défense demandant la mise en liberté provisoire».

Rappelons que la défense de l'ancien président ivoirien, en cellule à  la Haye et en attente de l'audience de confirmation ou non des charges le 13 aout prochain, avait déposé le 1er mai dernier une requête demandant la libération de Laurent Gbagbo.

Amy, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  30 Commentaire(s)
COTE D'IVOIRE : La CPI rejette la demande de liberté provisoire de Laurent Gbagbo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
"BRAVO Gbagbo " Gbagbo vient d'avoir une autre eclatante deuxieme victoire sur la CPI et le camp Ouattara apres sa 1ere victoire du report de son proces....... Demain certains journaux mettront en grand titre cette "nouvelle victoire" de Gbagbo.........................
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
matchachi20
Toi SRIKA tu es tout simplement pathetique. J'ai vraiment pitie de toi. Au ca sou tu ne le sais pas Gbagbo vaut mieux que toi. Tu n'auras que tes yeux pour pleurer Merci
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Black_child
  Mes frères de LMP, tous les jours n est pas dimanche ohhh ! on vous a donne l argent cadeau pour le procès, un mois cadeau supplémentaire pour vous préparer.Maintenant c est liberté vous voulez mendier. La liberté ça ne se mendie pas sa se ME-RI-TE !
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
D'apres le raport entier du refus, nous nous rendons compte que ce sont les manifestations et prises de positions souvent "sauvages" des pro-Gbagbo+ FPI qui enfoncent Koudou Gbagbo dans cette demande de mise en liberte....................... Nous n'avons JAMAIS vu des Serbes, autres ex-Yougoslaves, des Rwandais, des Siera-Leonais, des Liberiens,des Congolais(DR).... se manifester a la Haye(CPI) par ce que un des leurs est detenus en ce lieu................ Il a fallait Koudou Gbagbo a la CPI pour voir ce genre de "cinema" des extremistes FPI qui risque d'etre une arme contre Gbagbo lui meme..........
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE GRAND ZAPATA
CHERS FRÈRES REFONDATEURS : ARRÊTEZ DE RÊVER, LE MIRACLE NÂ’AURA PAS LIEU !!!!...........Le rêve est toujours permis. Alors continuons de rêver que cet homme, ce vaurien et sinistre individu, LE TRISTEMENT CÉLÈBRE CHEF DE GANG ET DE TRIBU, LE CRIMINEL SANGUINAIRE ET GÉNOCIDAIRE HITLER BOTHA GBAGBO qui a tué plus de 20.000 PERSONNES, sera libéré et il reviendra TRIOMPHALEMENT récupérer son trône sur lequel est ILLÉGALEMENT assis LE PRÉSIDENT OUATTARA. A chez nous pays, on dit très souvent pour rire et même très bien à  gogo que GROS CÂŒUR ne mange pas du riz chaud, presque tous les refondateurs refusent de reconnaitre leur tort et demander OFFICIELLEMENT PARDON AUX IVOIRIENS pour TOUT LE MAL quÂ’ils nous ont fait durant la période DÉCEMBRE 2010- JUIN 2011.Nous laissons de côté la période OCTOBRE 2000-NOVEMBRE 2010 et même avant. Au lieu de cela, ils se comportent comme LES VICTIMES et demandent aux autres ivoiriens de venir sÂ’incliner devant eux pour leur demander PARDON, au fait au nom de quoi ??? Je vous le répète VIGOUREUSEMENT ET RIGOUREUSEMENT que ce que LE HÉROS NATIONAL GUILLAUME KIGBAFORI SORO ET SES REBELLES ont fait durant LA PETITE PÉRIODE 19 SEPTEMBRE 2002 à  fin 2004, nÂ’a rien à  avoir avec VOTRE COMPORTEMENT SAUVAGE ET BRUTAL qui nous a valu officieusement( de sources très sures) plus de 20.000 MORTS INUTILES que nous aurions pu éviter si VOTRE BANDE DÂ’ABRUTIS ET DÂ’ÉCERVELÉS avait tout simplement respecté NOTRE CONSTITUTION en exigeant la reprise des élections dans les zones que vous contestiez. Je ne vais pas vous flatter et je vous dirai tout cru MA VÉRITÉ droit dans les yeux : Dans presque 3 SEMAINES, HITLER BOTHA GBAGBO se verra confirmer ses charges et CET ÉNERGUMÈNE croupira et pourrira en prison parce quÂ’on va pas le louper car il prendra pas moins de 50 ANS DE PRISON. Dans le cas contraire, je propose QUÂ’ON LE PENDE OU ON LE PASSE A LA CHAISE ÉLECTRIQUE OU ON LE PURGE (PIRIGER) A LÂ’ACIDE CHAUFFE A 3000°C, ça cÂ’est pour la mort instantanée, directe en moins de 5 minutes maximum. Et puis aussi, si on veut quÂ’il meure tout doucement et lentement afin quÂ’il attende LES CRIS DE SECOURS ET DE DOULEUR DE SES 20.000 VICTIMES alors je propose encore QUÂ’ON LÂ’ÉMASCULÉ ET ON LE CIRCONCIS UNE SECONDE FOIS AJOUTÉE (SON GROS BANGALA DE Bà‚TON DE PÈLERIN) A LA TRONÇONNEUSE OU ON LUI DONNE CHAQUE MATIN 1000 KÔKÔTAS JUSQUÂ’à‚ PERCER SA TÊTE POUR ATTEINDRE LES NEURONES ET IL AURA UNE HÉMORRAGIE INTERNE. Vous ne pouvez pas comprendre la douleur DES PARENTS DES VICTIMES face à  la foutaise de ces refondateurs que DES ÉCERVELÉS comme DABAKALA, FRANKY7, PAPOUCHKA, CHARLIE BRONX ET LES AUTRES ABRUTIS DE FORUMISTES REFONDATEURS passent tout le temps à  insulter à  travers les fora par DES MENSONGES GROSSIERS ET LA DÉSINFORMATION. Chers frères refondateurs, sÂ’il vous plait libérez le vaillant peuple ivoirien en prononçant courageusement et humainement le mot magique : PARDON PARDON PARDON, cÂ’est ce que nous attendons tous pour célébrer enfin avec vous à  nos côtés LE RENOUVEAU IVOIRIEN avec à  la tête LE VAILLANT, LE GRAND RASSEMBLEUR ET CHARISMATIQUE HOMME DÂ’ÉTAT LE PRÉSIDENT ALASSANE DRAMANE OUATTARAÂ…Â…Â…Â….LE GRAND ZAPATA !!!!
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
veriteici
"plus important encore, il semble exister en Côte d'Ivoire un réseau vaste et bien organisée de sympathisants politiques de M. Gbagbo, comme cela a déjà  été constaté (.) Il n'y a aucune indication que le réseau de soutien a cessé ses activités dans la période écoulée depuis la décision sur l'article 58 ». « plus de 140.000 appels téléphoniques à  la Cour au cours d' une courte période en Décembre 2011 ». mais quelle est drôle cette cour de justice. donc parce que quelqu'un est célèbre il n'a pas droit à  la Liberté Provisoire. est ce de la faute du prévenu si les gens le porte dans leur cour?? je crois que la décision de la CHambre I doit se resumé ainsi : M. Gbagbo vous êtes trop aimé, trop connu, trop soutenu de par le monde donc on refuse de vous libérer. le reste n'est que pure habillage juridique. mais d'une part cette décision est la bienvenue pour faire comprendre à  bon nombre de militants que Gbagbo n'a plus un rôle de premier plan sur la scène politique. il est temps de reprendre le combat politique avec de nouvelles orientation claires et précises afin d'espérer un jour reprendre le pouvoir au rebelles du RDR. bien sûr qu'on soutiendra toujours Gbagbo dans cette bataille juridique qui est loin d être gagner mais il faut repartir de l'avant. le réalisme doit habité tout un chacun. il faut se préparer a l'éventualité que notre Woodi national ne revienne pas de sitôt parmi nous. ce n 'est pas être défaitiste mais de voir les choses en face. ce procès est biaisé depuis son début.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mark122
Tunisie: 400 morts, consequence on condamne Ben Ali a la prison a perpetuite. Egypte: 800 morts, consequence on condamne Mubarak a la prison a perpetuite meme en coma. Cote d'Ivoire: 3000 morts et on demande pas meme un jugement mais la liberation de Gbagbo. C'est comme si les noirs africains n'ont aucune dignite a la vie humaine et a la notion de justice. C'est malheureux!!!!!!
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A chez nous pays
Pauvre petit Zapata, cette diarrhée incohérente que tu déverses ici est de toute évidence lÂ’expression de la terrible peur qui a constipé tes petites entrailles à  lÂ’idée dÂ’un Laurent Gbagbo à  peu près libre. Ça va mieux ? Tu te sens libéré ? CÂ’est bien maisÂ… ton problème reste entier car toi et les tiens êtes en sursis et cela, même la CPI nÂ’y peut rien. Vous repartirez tous là  dÂ’où vous venez. Nous sommes sereins.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
@Le Grand Zapata........... Encore MERCI jeune-frere pour ton commentaire......................... @Veriteici........................ Malheureusement tu sembles etre un "novice". La CPI n'est pas un commissariat de chez nous ou quand un element des voyous FESCI est detenu, ses camarades voyous(comme lui) partent manifester SAUVAGEMENT pour obtenir sa liberation.................... Organiser des soirees dansantes de Gbegbe,de Tohourou,generation , Ziblibity ou autres danses de masques le 11, 12 et 13 Aout a la Haye(CPI) ne va rien apporter a Koudou. Des noirs passent tout leur temps a danser, meme quand il y a la mort, nous dansons, buvons,chantons comme si nous venons de remporter une coupe d'Afrique au lieu de reflechir quand il y a un probleme.............. Koudou a de serieux problemes et les pro-Gbagbo partent a la Haye faire du CARNAVAL....>>>>> Je crois qu'ils ont compris ce qui vient de se passer......
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Koutoukou Konan Kan
@ Dabakala, on t'attend pour une autre passe d'armes! Surtout que j'ai le temps ces jours-ci!
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE GRAND ZAPATA
PAUVRE A CHEZ NOUS PAYS, cÂ’est vous autres qui avez poussé VOTRE MENTOR DE CHEF DE GANG ET DE TRIBU HITLER BOTHA GBAGBO dans la merde et continuez toujours de lÂ’enfoncer dangereusement et lui il est en taule pendant que vous, vous êtes libre de mentir et de continuer à  jouir abondamment et avec fracas de la vie !! SÂ’il avait des gens comme nous autres autour de lui, aujourdÂ’hui il serait entré AVEC HONNEUR dans les ANNALES DE LÂ’HISTOIRE MONDIALE comme N CERTAIN NELSON MANDELA. Je te le répète à  toi car ton cerveau est bourré de caca : CÂ’EST VOTRE ARROGANCE qui a conduit HITLER BOTHA GBAGBO là  où il se trouve actuellement. MON FRÈRE MARK122 que je salue au passage, lui parle de 3000 MORTS, moi je vais plus loin pour parler de 20.000 MORTS ET DISPARUS. Mais vous pouvez continuer de défier les ivoiriens et le monde. Le réveil sera très douloureux, je vous assure. CÂ’est fini et cÂ’est foutu pour HITLER BOTHA GBAGBO CE VAURIEN ET ÉNERGUMÈNE NE REVIENDRA PLUS JAMAIS VIVANT DANS NOTRE PAYS sauf dans une civière très à¢gé, malade et mourant et EN CE MOMENT, IL VA SE REPENTIR ou on le rapatrie MORT DANS UN CERCUEIL BLINDÉ ET ZINKÉ avec comme direction finale son village de Mama où il sera enterré minablement COMME UN CHIEN ERRANT. Tu es vivant et je suis vivant ayons seulement longue vie et tu verras la suite de lÂ’histoire de tes propres yeux.LA PHASE 1, cÂ’est très bientôt LE LUNDI 13 AOÛT 2012 et retiens que LE MIRACLE NÂ’AURA PAS LIEU car TON CHEF DE GANG ET DE TRIBU HITLER BOTHA GBAGBO EST UN CRIMINEL, SANGUINAIRE ET GÉNOCIDAIRE AUX MAINS TACHÉES DU SANG DE PLUS DE 20.000 PERSONNES. Pour si peu dÂ’autres ont été même pendus et ce nÂ’est pas VOUS AUTRES ABRUTIS ET ÉCERVELÉS AUX RAISONNEMENTS PLATS ET TORDUS qui pouviez changer quelque chose dans le fonctionnement actuel du mondeÂ…Â…Â…Â…Â…Â…LE GRAND ZAPATA !!!!
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Papouchka
Pouah!!!!! Quelle puanteur! On ne peut plus rien faire pour vous, surtout le cas du FAFRÔNOUNOU LE GRAND ZAPATA. Il faut te revoir dèh! Il ya plein de psychiatre en Côte d'Ivoire. Je peux te conseiller un, celui de AO si tu veux. Tu es trop atteint. Fais vite! tu risque d'être un cas désespéré si on ne fait rien pour toi. Tout ce qui sort de tes dagbè puent.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
DU PIEGE DE LA POPULARITE ET DU PLEBISCITE, DE LÂ’IMPOSSIBLE MISE EN LIBERTE ET RETOUR AU PAYS NATAL-----------------------------------------------------------------------------OUI, nous sommes en plein dans un conflit qui dure depuis plus de douze ans et dans lequel la mort se donne avec la plus simple facilité, aujourdÂ’hui encore, au nom dÂ’une proximité politique affichée ou non, ces hommes, ces femmes et des enfants meurent à  lÂ’ouest de ce pays et la sécurité globale peine a revenir, car lÂ’on émet encore de la suspicion envers ceux qui dÂ’office ont la charge de la sécurité nationale : la gendarmerie et la police. Les FRCI ne gagneront pas les casernes et les troupes tribales DOZOS, tout comme celles burkinabe de lÂ’ouest continuent leur petit bonhomme de chemin. Les ivoiriens sont plus divisés que jamais, reclus dans leur majorités dans le silence et lÂ’hypocrisie, qui se mêlent savoureusement à  la cherté de la vie, le chômage ambiant, obligés quÂ’ils sont à  « admirer » le show médiatique du gouvernement HAHO qui se cogne brutalement la poitrine après chaque action quÂ’il juge utile pour son avancement : le PPTE, la prise de Lida, le nettoyage militaire de lÂ’ouest, les voyages dÂ’affaires et privés tout azimut et enfin la « reprise économique » que lÂ’on annonce toujours et que lÂ’ivoirine moyen ne sent pas. Dans tout ceci, lÂ’opposition est soumis à  la terreur comme moyen dÂ’intimidation, mais aussi de gestion de celle-ci, car il est encore trop tôt pour le pouvoir en place, pour laisser cette partie de la population, majoritaire, sÂ’exprimer selon les lois que lui reconnait la constitution de Côte dÂ’ivoire : le droit à  lÂ’expression, à  la manifestation, la grève, aux marches et sittings, à  la liberté dÂ’opinion et la libre réunion, tout ce sur quoi se fondent les sécurocrates actuels pour incarcérer, sous nÂ’importe quel prétexte, tous ceux quÂ’il jugeront dangereux ou pas, le but affiché étant bien la terreur et rien de plus. CÂ’est un choix de gestion qui est bine légitime et pas nouveau, un choix qui obligera lÂ’opposition à  sÂ’adapter, que se soit sur le plan pacifique, avec le jeux de cache cache du FPI/LMP avec le pouvoir, ou alors sur le plan « insurrectionnel », qui demande du pragmatisme et encore plus de planification (on nÂ’en dira pas plus) à  ceux qui choisiront ce chemin, ouvert de fait et légitime, car cÂ’est aussi ce chemin que le régent actuel a choisi, exactement celui là  qui aujourdÂ’hui crie sur tous les toits quÂ’il ne faut pas faire de coups dÂ’état et quÂ’il faut respecter lÂ’autorité (sic). Dans tout cela, les pro GBAGBO, impuissants face à  cette machinerie militaire et désormais létale et en roue libre (on tue sans ménagement et sans avertissement au nom du régime), se sont retirés des rues et des discussions, Âœuvrant à  leur taches quotidiennes et espérant ne pas se faire remarquer ou inquiéter par une faction sévèrement militarisée et revancharde. Le tableau est clair et cÂ’est cela la côte dÂ’ivoire de ce jour. On se demandera quand même ce quÂ’il advient de SEM Laurent GBAGBO, emprisonné dans les geôles de la HAYE. A ce niveau, un petit sondage ou un meeting de soutien et de mobilisation aurait pu donner une réponse claire a cette question (« GBAGBO est fini » selon CHOI), mais le pouvoir ne nous le permet pas. CÂ’est a ce moment que lÂ’on reçoit une réponse claire et franche, venant de la faction adverse (la CPI en fera partie, tant quÂ’elle nÂ’affichera pas dÂ’ambition évidente dÂ’inculpation de rebelles ivoiriens criminels, génocidaires et meurtriers –il y en a-, vu que le champ des enquêtes a été ouverts jusquÂ’à  2002. CÂ’est le minimum). La demande de mise en liberté conditionnelle émise par les avocats de SEM Laurent GBAGBO est une mesure usuelle dans ce genre de situations, et dont les critères sont énoncés par le tribunal lui même. Si GBAGBO ne croyait pas satisfaire à  ces critères, il nÂ’en aurait pas fait la demande, mais là  nÂ’est pas le débat. La réponse de la Juge unique était prévisible, à  partir du moment où ce tribunal reste politique. Mais le contenu est révélateur et ce malgré les 15 mois dÂ’accession au pouvoir dÂ’HAHO, autrement dit les 15 mois de mise aux oubliettes de SEM Laurent GBAGBO. La juge unique se rend bien compte quÂ’elle détient dans ses geôles un PRESIDENT de la république et rien de plus. On lui refusera la conditionnelle à  cause des risques de fuite, vu ce quÂ’il encoure comme peine. Ici, la juge unique affiche son parti pris et ne considère pas SEM Laurent GBAGBO comme étant innocent à  priori, du moins, tant que les charges retenues contre lui ne soient confirmées et démontrées. De plus, elle considère que GBAGBO Laurent dispose de moyens, surtout financiers, suffisants pour disparaître ans la nature (lÂ’indigence nÂ’était donc quÂ’un statu attribué de façade et non reconnu officiellement). De plus, cÂ’est un homme qui saurait pouvoir compter sur un réseau solide, présent, mais surtout efficace (on le sent à  Abidjan), allant de simples citoyens (le plébiscite populaire nÂ’a pas disparu, pas du tout) à  des figures plus puissantes et ayant affiché leur support (chefs dÂ’état qui veulent le recevoir ou pas, politiciens, hommes dÂ’affaires, célébrités, hommes de réseaux etc.) Rien quÂ’en décembre, 140.000 appels téléphoniques, mais ce quÂ’on ne dit pas, ce que ces appels sont répertoriées et catalogués (GBAGBO nÂ’a pas de liberté dÂ’appeler qui il veut librement, ça passe par un standard qui authentifie lÂ’appel et les enregistrent). Ce qui veut dire que la juge unique sait très bien à  qui GBAGBO parle et lÂ’on sait bien tous que le commun des ivoiriens aura des difficultés énormes à  passer à  travers. On reprochera enfin à  GBAGBO de vouloir continuer sa vie politique hors des geôles, en mettant la pression sur des politiques, et influençant le procès de lÂ’extérieur et même en perpétrant des crimes de la même nature que ceux que le tribunal juge (à  croire que cÂ’est GBAGBO lui même qui porte la Kalach et appuie sur la détente. QuÂ’est ce quÂ’il peut faire dehors, quÂ’il ne peut pas faire dedans ??). Nous dirons donc merci à  la juge unique, pour avoir démontré, dans un document de 26 pages, toutes les difficultés quÂ’il y a à  avoir dans ses geôles un hommes politiques aussi adoubé et qui méritait bien le bouclier humain autour de lui, et qui est encore présent, en attente, tant on y est attaché. (le bouclier humain dÂ’HAHO est composé de soldat burkinabé). Pour finir, SEM Laurent GBAGBO est bien trop populaire et plébiscité pour être mis en liberté. On se doute bien de ce qui prévaudrait dans son lieu de résidence quÂ’il est libéré (ou alors sÂ’il rentre enfin chez lui), ce seront bien des milliers de personnes par jour qui lui rendront visite pour lÂ’encourager. Ce seront des millions dÂ’ivoiriens qui chanteront et qui danseront. Le pouvoir actuel ne peut pas le supporter (il aura élevé GBAGBO au rang de martyr) et le tribunal international en subirait lÂ’impact sur son image (il aura la charge de consacrer GBAGBO en martyr, ne lÂ’oublions pas). Quelque soit finalement le cas, en prison ou en liberté, lÂ’image de GBAGBO demeure intacte et le tribunal la subit chaque jour. Les audiences à  venir seront accablantes pour lui. Personnellement, je ne considère pas ce refus de mise en liberté comme une défaite ou un victoire, la victoire étant déjà  acquise devant lÂ’histoire, car SEM Laurent GBAGBO a fait lÂ’essentiel, il est allé jusquÂ’au bout, obligeant des puissances étrangères à  commettre un coup dÂ’état (il a refusé de se rendre ou de signer un quelconque document) et à  installer un homme illégitime et illégal au pouvoir qui ne savoure aucun plébiscite populaire jusquÂ’à  ce jour. On était tellement sous lÂ’emprise de la répression FRCI et Dozo, que lÂ’on en a été déconnecté, par peur et dans la douleur, mais tout va bien, le chef et toujours le chef et même là  bas, ce sont des millions dÂ’ivoiriens qui continuent à  lÂ’encenser et à  le demander, rendant par défaut le mandat dÂ’HAHO plus que difficile, la réconciliation impossible, et la disparition de la fracture sociale hors sujet, surtout avec le rattrapage ethnique et les écarts xénophobe à  lÂ’ouest, cautionnés par le gouvernement. GBAGBO restera donc en prison, tout comme NELSON MANDELA le du pendant 27 ans. CÂ’est avec un certain dégout que je du constater que les occidentaux et américains auront célébré la Mandela Day et lÂ’auront félicité pour son 94 anniversaire, ceux là  même qui en firent un terroriste, interdit de voyage dans lÂ’UE et les USA, avec gel des avoirs et mandat dÂ’arrêt divers, tout comme GBAGBO aujourdÂ’hui. Mais cÂ’est bien lÂ’histoire qui décide, et dans ce cas, elle est déjà  en train de décider. LÂ’injustice devient un mot récurrent, dans les lèvres de tout les observateurs indépendants, qui sÂ’imprègnent un temps soi peu de lÂ’histoire récente de ce pays. (Ce sont SORO et HAHO qui se retrouveront encore en train de proclamer leur « vérité » dans les media occidentaux pour remédier à  cela, mais ça ne passe pas). Bien le bonjour à  Zapmachin et à  nuage gris. Respectueusement. Merci
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Les "vouyous" et extremistes pro-Gbagbo pensent que 140 000 appels a la CPI prouvent que Gbagbo est populaire chez nous... Ils oublient qu'une seule personne peut facilement appeler 10;20;50..ou meme 100 fois a la CPI................. Faisons un petit calcul. ... supposons que Gbagbo a eu 46% des 5 millions d'electeurs, ce qui represente plus de 2 millions d'electeurs................ alors 140 000 appels sur deux millions(2 000 000) qui ont vote Gbagbo n'est qu'une goutte d'eau dans la mer, comme un grain de sable dans le desert de sahara........... Surtout que si des enfants de 14 ans et de 17 ans pro-Gbagbo(pas sur la liste electorale) appelent la CPI......
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@SRIKA ... Le problème n'est pas de savoir qui appelle à  la CPI, mais pourquoi. Combien d'appels reçoit HAHO par semaine, surtout venant de sa faction depuis qu'il est au pouvoir ? Pourquoi la juge unique énonce ces appels comme un argument suffisant pour s'en inquiéter, quand pour toi, c'est juste une goutte d'eau dans la mer. NON Srika, cherche des arguments plus solides. En ce qui me concerne, je reçois environ 15 appels par jour, toi tu en reçois combien ? GBAGBO en a reçu 140.000 seulement pour le mois de décembre, hormis tous les fanfarons dont l'appel n'a pas abouti. Les indices du plébiscite ne peuvent pas être ignorés. La juge unique ne le fait pas et s'appuie dessus pour motiver un refus. Ici, la popularité de GBAGBO joue contre lui. Point barre.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Koutoukou Konan Kan
@Dabakala la longueur de ta contribution ^lus que tout m'impose respect, je n'ai pas pu la lire. Au risque de joindre un hors sujet à  la riche aventure buissonnière de ton verbe politique sur un sujet pourtant bien précis, je préfère d'attendre à  ta prochaine sortie
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
@Dabakala.... Se faire supporter avec des milliers de personnes de sa tribu et de celle de sa femme ne veut pas dire qu'on est populaire dans son pays qui compose 60 ethnies dont les deux(2) importants groupes ethnies sont "anti-Gbagbo"....... Appeler la CPI pour supporter Gbagbo ne veut RIEN dire.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@nuage gris... c'est pour cette raison que j'ai mis une formule de fin juste à  la fin, juste pour voir si tu aurais eu le courage de lire mon intervention. Mais ne t'inquiète pas, je ne m'incommode pas du détail et mes interventions sont destinées à  qui de droit et d'intérêt, et surtout donc à  ma faction politique et sociale. Mais ne t'en fais pas, le sujet, je l'aborde de plein fouet, sur un angle qui caractérise mon intellect sur ce site et qui fait de moi pas définition une bête à  abattre, avec citation sur plein d'autre site, dont je n'ai même pas connaissance. Ce nÂ’est pas le zapmachin qui me contredira. Mais si tu ne me lis pas, ça ne me gène pas le moins du monde, encore moins ceux qui, eux m'auront lu. Ils apprécieront.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@SRIKAÂ…Non mon cher. Ne pas appeler HAHO (surtout par les deux plus importants groupes ethniques anti GBAGBO) pour le supporter à  une échelle identique (140.000 appels), ça veut tout dire !!!! Mon cher, on a le droit de minimiser une action, comme tu le fais si bien, seulement si lÂ’on fait mieux, dans le même registreÂ…(je te rappelle que le RHDP nÂ’arrive toujours pas à  se mobiliser à  une échelle satisfaisante pour aller à  la Haye !!) Non, si tout ceci ne voulait rien dire, la juge unique nÂ’en aurait pas fait cas. Il est donc inutile de se battre contre des moulins à  vents (Don Quichotte). SEM Laurent GBAGBO demeure populaire, ça ne se discute pas et le coup des appels téléphoniques et crédible, venant de votre propre faction !!! (De qui on parle ici en ce moment ?? Foutaises)
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@SRIKAÂ…60 ethnies, oui, Mais les grands groupes DAN, WOBE, GUERE, GOURO, BETE, KROU, BAKWE, DIDA, GODIE, ABE, AKIE, AGNI, ABRON, KOULANGO-en partie- (on ignorera les sous démembrement et les chevauchements interethniques) sont majoritairement pro GBAGBO, quand les MALINKES et SONOUFO sont pro HAHO et les BAOULES pro BEDIE. Non SIRKA, la dimension tribale nÂ’est pas un argument qui tient la route, surtout auprès de SEM Laurent GBAGBO et de sa femme, qui auront ratissé large, au delà  de leurs propres ethnies (BETE, ABOURE), au point de démarcher même dans des groupes qui ne luis sont pas favorables officieusement (Baoulés et Malinkés). HAHO ne peut pas le faire, et avec ce quÂ’il affiche aujourdÂ’hui, il ne le pourra plus jamais. Laisse donc tomber lÂ’argument ethnique. La suite.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
woodydemama
Ici il est question du rejet par la CPI de la demande de liberté provisoire de Koudou Gbagbo.A la question de savoir si ce dernier est populaire , on peut dire oui mais cette affirmation est relative car c 'est normal qu il soit populaire auprès de ses sympathisants.il l 'est moins d' un point de vue générale sinon il ne serait pas où il est aujourd'hui
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Si ses sympathisants sont majoritaires dans un pays, alors il est populaire sur un point de vue générale. Logique.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Par contre, cÂ’est justement par ce quÂ’il est populaire quÂ’il se trouve là  où il est, car il y en a qui ne veulent pas de lui comme président de ce pays, par tous les moyens, y compris celui de la condamnation par la CPI.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
woodydemama
S 'il avait été réellement et majoritairement adoubé en côte d 'ivoire il l'aurait été réélu.Non le bourreau Gbagbo ne peut guère se substituer à  un martyr sauf dans l'imagination subjective, fertile voire passionnée de quelques sympathisants qu il a nourris grà¢ce à  son péculat
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A chez nous pays
@ petit zapé de lÂ’histoire, j‘ai nommé Zapata, le petit nègre qui se rêve mexicain à  défaut dÂ’être Ivoirien !Â…Mon ami, tu me fais trop dÂ’honneur et je ne tÂ’en demande pas tantÂ… Toute cette haine violente envers les Ivoiriens qui vous ont accueillis en frères et que vous ne rêvez que dÂ’exterminer, cÂ’est pas bon pour vous ! Ressaisissez-vous. Au lieu de nous insulter ou de nous assassiner à  longueur de dépit et de désespoir, laissez-nous vous apprendre comment on devient un Ivoirien digne. Par exemple, quand ton collègue qui a le même salaire que toi a réussi à  construire un immeuble alors que toi tu patauges dans une galère de poussière, faut pas te cacher pour aller casser et piller son immeuble, faut aller lui demander comment il a fait, et puis tu fais comme lui. Zapata, j‘ai adapté mon « chorobi » à  ton niveau, tu as vu non ? Dommage que ton éducation façon « candia teint clair » ne te permette pas de déchiffrer Dabakala et dÂ’autres Africains dignes sur ce site. Ce que toi et les tiens appelez « arrogance » de lÂ’Ivoirien nÂ’est que lÂ’expression dÂ’une éducation de base solide, du bonheur immense dÂ’être les enfants et les gardiens légitimes, paisibles et reconnaissants de cette merveilleuse et douce terre dÂ’éburnie. Ce constat sans appel ne nous permet pas de nous rabaisser à  votre niveau dÂ’impuissance, vous qui avez renié les terres de vos ancêtres pour envahir les nôtres dans la violence. Insulter, tuer, emprisonner, humilier, mentir impunément, voler pour faire taire quelquÂ’unÂ…cÂ’est pas Ivoirien. Zappe la haine zapata et puis tu vas te coucher tranquillement. Tu dois être « à  chiasse » après tant de désespoir. Demain, tu te réveilleras peut-être, sereinÂ…comme moi.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@woodydemamaÂ…Dans le cas de ta prise de position, il sÂ’agira pout moi juste dÂ’une opinion tienne, que je ne commente pas, me limitant à  ce qui reste objectif : la popularité de SEM Laurent GBAGBO, dont le plébiscite demeure jusquÂ’à  ce jour et se démontre aisément (la juge unique aura fait une approche en 26 pages, qui conforte cette position populaire, même étant déporté à  la Haye). Par contre et pour te répondre, je tiendrai la position diamétralement opposée et le débat sÂ’arrêtera logiquement là  : SEM Laurent GBAGBO est majoritairement adoubé en côte dÂ’ivoire et à  gagné les élections présidentielles 2010, malgré les fraudes manifestes et organisées de lÂ’opposition dans les zones CNO. Ce serait insulter plus de deux millions dÂ’ivoiriens compris dans la population essentielle que de penser que cÂ’est le pouvoir GBAGBO qui les nourrissait. Le croire fermement ne peut que mettre le pouvoir HAHO en danger, car logiquement, cÂ’est à  votre tour de « manger » si lÂ’on va dans cette logique. Non, opinion contre opinion, le débat ne se justifie pas, mais la popularité de SEM Laurent GBAGBO demeure, le plébiscite aussi, et donc la position de martyr qui se dégage de lÂ’entendement de la majorité de la population ivoirienne. Cà  aussi, cÂ’est logique, vu que ses sympathisants sont majoritaires en côte dÂ’ivoire. On pourrait jouer a ce jeu de question réponse toute la semaine, ça ne me dérange pas au demeurant.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
woodydemama
Je ne te demande pas de faire tiennes mes opinions.Une majorité suite à  une coaliton s 'est degagée dans le pays en faveur de Ouattara basta.Gbagbo a perdu les elections, Il a refusé et a fait le beau pendant longtemps se croyant invincible.Il a golfé Ouattara.La côte d 'ivoire est grande , la dioulaterie que tu as en horreur en fait aussi partie , c 'est ce que Gbagbo n a pas compris , il s 'est contenté dans la division du pays et il a perdu
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
La division du pays est lÂ’Âœuvre de la dioulaterie et de personne dÂ’autre. GBAGBO Laurent a remporté les élections présidentielles, mais le conglomérat HAHO aura décider coûte que coûte de lÂ’enlever à  la tête de ce pays, par tous les moyens, légaux, mais surtout illégaux. GBAGBO se sera adossé à  la constitution de ce pays, ce qui lui a conféré la puissance légitime quÂ’il savourait et que seules les armes et la violence antirépublicaine pouvaient détruire. Finalement, la dioulaterie a obtenu ce quÂ’elle voulait, par le chemin que lÂ’on connaît dÂ’elle, la rébellion et la violence, dans un exercice dÂ’état qui ne sÂ’en éloigne pas. CÂ’est ce que je pense et ma position demeure telle. On continue ???
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
woodydemama
La mienne aussi demeure intacte , on continue???????????
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Non, on s'arrête là , dans le respect mien envers toi, et le constat qu'il est possible de discuter, sans verser dans le péjoratif abject qui caractérisait les échanges coutumiers que nous avons eu jusqu'ici. Sous réserve du fait que tu sois du même avis que moi... Merci.
 
 il y a 7 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008