Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GUINÉE : Le gouvernement brise le silence suite aux incidents de Zogota
 

GUINÉE : Le gouvernement brise le silence suite aux incidents de Zogota

 
 
 
 8369 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 août 2012 - 15:11

GUINÉE - CONAKRY LE 8 AOÛT 2012 © koaci.com - Le gouvernement à  travers un communiqué lu sur les antennes des médias dÂ’Etat mardi soir sÂ’est exprimé pour la première fois sur les événements de Zogota.

En effet, près dÂ’une semaine après les incidents malheureux survenus dans la ville située en Guinée forestière au sud-est du pays, à  plus de 1000 km de Conakry, le porte parole de la présidence de la République Kiridi Bangoura annonce lÂ’ouverture dÂ’une enquête judiciaire pour punir les responsables de cette "barbarie" selon le terme employé. Ce dernier a également annoncé à  travers la lecture du communiqué, la présence à  Conakry du préfet de NÂ’Zerekore pour des explications.

Rappelons que les incidents de Zogota ont entrainé la mort de cinq villageois parmi la population civile qui protestaient contre la politique de recrutement dÂ’une société minière Brésilienne évoluant dans la localité.

Par ailleurs, des heurts ont éclaté mardi à  Siguiri, une ville située à  plus de 600 km au nord est de la capitale en haute Guinée, entre les forces de lÂ’ordre et des jeunes en colère suite à  des actes de vandalisme d' hommes en armes .

Dans la nuit du lundi l'attaque à  mains armées dÂ’un magasin de vente dÂ’or au centre ville s'est suivi d'une succession de tirs nourris durant toute la nuit et ce jusquÂ’au petit matin. Révoltés, les jeunes de la ville se sont aussitôt attaqués aux forces de lÂ’ordre selon un habitant de Siguiri joint au téléphone par koaci.com.

Le bilan des incidents fait état dÂ’un mort, plusieurs blessés graves et aux dernières nouvelles; selon le correspondant de la Radio privée de la place, les résidences du préfet et celle du représentant des rangers (une unité dÂ’élite de lÂ’armée guinéenne NDLR) ont été saccagées par les manifestants en colère.

Le calme à  Suigiri est revenu dans la soirée du mardi .

Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008