Gabon Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GABON : Ali Bongo débarque dans la région d'André Mba Obame
 

GABON : Ali Bongo débarque dans la région d'André Mba Obame

 
 
 
 11659 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 août 2012 - 10:57

GABON - LIBREVILLE LE 22 AOUT 2012 - KOACINAUTE - Ali Bongo Ondimba sÂ’est rendu, le 20 août dernier, sur le site devant abriter le projet controversé dÂ’Olam dans le Woleu-Ntem, notamment de celui de la culture dÂ’hévéa sur près de 30 000 hectares près de Bitam.

Accompagné du Premier ministre et de quelques membres de son gouvernement, le président Ali Bongo Ondimba a effectué un aller-retour le 20 août dernier sur le site dÂ’Okok situé à  27 Km de Bitam dans la province du Woleu-Ntem. Il tenait à  sÂ’enquérir de lÂ’état dÂ’avancement du projet le plus contesté actuellement dans cette partie du Gabon pour ses effets nocifs et destructeurs de sol.
Renseigné, lors de sa visite sur le site dÂ’Akok dans lÂ’Estuaire, sur les techniques menant à  la réussite du projet, le président Ali Bongo Ondimba, sÂ’est dit satisfait de lÂ’état dÂ’avancement des travaux. Selon les explications fournies par les responsables dÂ’Olam à  Okok, plus de 70 ha ont déjà  été réalisés sur les 90 ha prévus cette année. Le projet compte déjà  ses pépinières et tout se ferait selon les normes et les recommandations de lÂ’étude dÂ’impact environnemental réalisé avant le lancement des travaux. Il a été noté quÂ’Olam y emploie déjà  800 personnes qui ont pu, à  lÂ’occasion, décliner leurs préoccupations au chef de lÂ’État. Celui-ci nÂ’a pas manqué de les rassurer quant au bien-fondé du projet.

Le président Ali Bongo qui ne pouvait pas sÂ’arrêter en si bon chemin, a également visité la commune septentrionale de Bitam. Il sÂ’y est entretenu avec les notables et les élus locaux. Notamment avec René NdemezoÂ’o Obiang, député du Parti démocratique gabonais de cette localité, qui prépare, selon les indications de la presse privée gabonaise, une grande déclaration le 24 août prochain.

Ce projet est très mal perçu par les populations de cette contrée et les organismes qui luttent pour la préservation de lÂ’environnement. La population Woleu-Ntemoise échaudée par les précédentes expériences dÂ’hévéaculture dans cette région, notamment à  Mitzic et à  Bitam, rejettent le projet liant lÂ’État gabonais et groupe singapourien Olam sur leurs terres ancestrales.
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008