Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GUINEE : Forum économique pour pas grand chose et nouvel appel à  manifester de l'opposition !
 

GUINEE : Forum économique pour pas grand chose et nouvel appel à  manifester de l'opposition !

 
 
 
 6850 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 16 septembre 2012 - 21:06

Alpha Condé aura une nouvel fois à  avoir affaire à  la rue le 20 septembre prochain

GUINEE - CONAKRY LE 16 SEPTEMBRE 2012 - © koaci.com -

Forum économique sans grande conclusion

Du 14 au 15 septembre 2012, le palais du peuple de Conakry a servi de cadre au premier forum économique de la Guinée sur la diversification de lÂ’économie et la bonne gouvernance pour une Guinée émergente.

Un forum qui sÂ’est achevé sans grande conclusion dÂ’après le ministre de lÂ’économie de des finances de Guinée Kerfalla Yansane. Une annonce quÂ’il a tenu devant les journalistes lors de sa conférence de presse samedi soir au palais du peuple.

Président la cérémonie de clôture, le premier ministre de Guinée, Mohamed Said Fofana sÂ’est tout de même félicité de la tenue de ce forum en Guinée sous lÂ’égide du président de la République Alpha Condé avant dÂ’inviter les partenaires au développement notamment ceux de la banque mondiale et du Fond monétaire internationale (FMI) dÂ’accompagner, la Guinée après lÂ’atteinte du point dÂ’achèvement de lÂ’initiative des pays pauvres très endettés (PPTE). Une initiative que la Guinée va bénéficier dans moins de deux semaines, selon les experts du FMI et de la Banque Mondiale présents à  Conakry lors du Forum.

LÂ’un des points marquants de ce forum a été la volonté du Président de la République de Guinée, Alpha Condé dÂ’organiser les élections législatives dÂ’ici la fin de lÂ’année 2012. Une volonté quÂ’il a exprimée lors de son discours dÂ’ouverture du Forum le vendredi. Dans le même discours Alpha Condé invite tous les acteurs du processus électoral de sÂ’accorder sur lÂ’essentiel en vue dÂ’aller maintenant aux élections législatives sans toute fois donner plus de détail.

Le Forum de Conakry a été aussi marqué par une pagaille générale sur le plan organisationnel. Tenez les participants ont assistés à  des scènes comme: Des partenaires étrangers nÂ’ayant pas de place assises ; des journalistes sommer de quitter leur place, des embouteillages lors des pauses déjeuner, un président Condé qui se fait applaudir lors de son tour dÂ’honneur dans la salle. Le point culminant fut la disparution mystérieuse samedi soir du sac contenant tous les documents et les affaires de Madame Géraldine Fraser Moleketi directrice gouvernance démocratique du PNUD. Une disparution annoncée par toutes les Radios privées de la place car, la bonne dame devait impérativement renter samedi soir.

Interrogés ce dimanche matin dans les rues de Conakry, certains économistes estiment que la Guinée devrait dÂ’abord assurer la bonne gouvernance et favoriser le climat des investissements avec une justice libre et indépendante au lieu dÂ’organiser des forums pour se faire ridiculiser.

LÂ’opposition sera dans la rue le 20 septembre prochain

Alors les guinéens attendent toujours le recomposition de la commission électorale nationale indépendante (CENI) après la démission de son président Lounceny, lÂ’opposition guinéenne constituée du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et lÂ’Alliance pour la Démocratie et le progrès (ADP) décide dÂ’organiser une marche pacifique le 20 septembre prochain sur toute lÂ’étendue du territoire national.

LÂ’annoce a été faie par le porte parole du collectif et de lÂ’ADP, Aboubacar Sylla au sortir dÂ’une rencontre des leaders politiques ce samedi en ces termes : « Nous avons parlé de notre marche programmée le 20 septembre prochain. Nous avons décidé de la maintenir à  cette date. Elle aura lieu à  Conakry selon un itinéraire qui vous sera communiqué dans les prochains jours et dans toutes les préfectures du pays. Donc, nous allons prendre au mot les autorités qui clament aujourdÂ’hui sur tous les toits que désormais toutes les manifestations à  caractère politique sont autorisées pour autant que les procédures administratives soient respectées ».

A rappeler que le gouvernement guinéen a lÂ’issue du rencontre avec les leaders politiques avait annoncé le caractère légal de toute manifestation politique en Guinée.

Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008