Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GUINÉE : Marche de l'opposition, une marrée humaine envahie lÂ’autoroute Fidel Castro
 

GUINÉE : Marche de l'opposition, une marrée humaine envahie lÂ’autoroute Fidel Castro

 
 
 
 7415 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 septembre 2012 - 17:18

GUINÉE - CONAKRY LE 20 SEPTEMBRE 2012 © koaci.com - L'appel à  la marche pour ce jeudi par le collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et lÂ’Alliance pour la Démocratie et le Progrès a été largement suivie par les militants et sympathisants des deux blocs de lÂ’opposition guinéenne tant à  Conakry quÂ’à  intérieur du pays notamment à  Labé la ville natale du chef de file de lÂ’opposition Cellou Dalein Diallo.

Une marche selon les organisateurs organisée pour marquer leur désaccord par rapport la présence de la société sud africaine Waymark dans le cadre de la révision de la liste électorale et ce avant les élections législatives.

Sur lÂ’autoroute Fidel Castro principal lieu de rencontre à  Conakry, ils étaient des milliers et des milliers qui ont pris dÂ’assaut les deux artères de la principale voie qui mène au centre ville kaloum.

Une foule encadrée par les forces de lÂ’ordre. Des gendarmes et policiers mobilisés pour éviter les débordements des manifestants. Des manifestants partis du rond point de Matoto pour lÂ’esplanade du stade du 28 septembre situé dans la commune de Dixinn soit une distance de près dÂ’une vingtaine de km.

Tout au long du cortège des principaux leaders de lÂ’opposition à  savoir Cellou Dalein Diallo de lÂ’UFDG, Sidya Touré de lÂ’UFR, Lansana Kouyaté du PEDN et autres ont pouvaient entre des propos dur vis-à -vis du pouvoir dÂ’Alpha Condé.

Interrogé au milieu des manifestants sous une forte pluie , le chef de file de lÂ’opposition Cellou Dalein Diallo sÂ’est dit satisfait de la forte mobilisation avant de lancer à  la foule ce message : « Nous allons demander au président Alpha Condé de renvoyer la société sud Africaine Way mark et nous exigeons le recrutement dÂ’une autre société pour effectuer la révision des listes électorales en vue de lÂ’organisation des élections législatives libres et transparentes pour mettre un terme à  la transition ». Dans lÂ’ensemble la marche sÂ’est bien passée sans heurts entre forces de lÂ’ordre et manifestants même si des incidents ont été signalés dans certains quartiers notamment à  Keniyen entre les pro Alpha Condé et les manifestants.

A signaler quÂ’à  Labé, une ville située à  plus de 450 km au nord est de la Guinée, la marche a été suivie par contre à  une cinquantaine de kilomètre plus précisément à  Dubreka, la marche a été empêchée par les autorités locales.

Ibrahima
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008