Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
COTE D'IVOIRE: Rebondissement : un prévenu nie son implication dans l'assassinat du colonel major Dosso !
 

COTE D'IVOIRE: Rebondissement : un prévenu nie son implication dans l'assassinat du colonel major Dosso !

 
 
 
 13231 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 octobre 2012 - 20:08

Dispositif de sécurité à  l'entrée du palais de justice d'Abidjan au troisième jour du procès des cinq ex FDS

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 4 OCTOBRE 2012 © koaci.com - Le commandant Kipré Yagba nie toute implication dans l'assassinat du colonel major Dosso Adama. Il a affirmé ce jeudi à  la cour qu'il n'avait donné aucun ordre à  l'équipage qui a enlevé le colonel major au blocus du Golf et l'a exécuté par la suite.

Durant tout le temps qu'il a passé à  la barre, l'officier supérieur de l'armée a enfourché la même trompette. "Je ne reconnais pas les faits qui me son reproché. Mes devanciers ont une volonté manifeste de me nuire," a déclaré Kipré Yagba mettant ainsi en doute les propos du sergent chef Lago Léo Jean Noël qui l'accuse de lui avoir donné l'ordre pour aller chercher le colonel Dosso au blocus du Golf. Il reconnait cependant que le colonel major Dosso Adama devait être conduit à  la brigade de recherche, une fois que l'équipage allait le prendre. "Ce sont des mensonges que Lago Léo raconte. Je ne comprend pas lÂ’acharnement de ce dernier contre moi. S'il a pris des initiatives qu'il les assume," a-t-il insisté. Vue les déclarations du commandant, le Tribunal l'a confronté avec Lago Léo Jean Noël qui avait avoué la veille avoir tiré sur le colonel major Dosso. "Ne cherchez pas à  tricher avec le Tribunal. Dites la vérité," a indiqué le sergent chef Lago Léo Jean Noël à  l'endroit de son commandant. "Je n'ai jamais donné l'ordre à  qui que ce soit" a-t-il ajouté. Effectivement, le commandant Kipré Yagba a voulu à  un moment donner, tourner le président du Tribunal en bourrique, qui l'a aussitôt ramené à  l'ordre. En s'appuyant sur les déclarations faites par ce dernier dans l'ordonnance de renvoi, le président du Tribunal Maturin Kanga a demandé au prévenu de ne pas renier ses propos. "Parfois votre mémoire vous joue des mauvais tours," a indiqué le président du Tribunal au prévenu.

En attendant la comparution du Général Bruno Dogbo Blé, à  l'exception du commandant Kipré Yagba les autres prévenus qui sont passés à  la barre ont affirmé à  la cour qu'ils avaient reçu l'ordre de lui pour exécuter le colonel major Dosso. "Je n'ai pas le sentiment que l'ordre était venu du général. Lago Léo ment," a précisé le commandant voulant blanchir le Général Dogbo Blé.

A la fin du procès, l'avocat du commandant a noté que son client a toujours été, selon les propos exprimés; "constant" dans ses déclarations, contrairement à  ce que le Tribunal sous entend, affirmant au passage que le stress eut pu le destabliser.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 6 mois
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
COTE D'IVOIRE: Rebondissement : un prévenu nie son implication dans l'assassinat du colonel major Dosso !
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mark122
Donc les hommes de rang ont eux meme pris la decision d'execute un colonel? Le procureur peut contacter l'operateur telephonique pour verifier s'il y a vraiment eu de communication entre ces hommes de rang et leur superieur au moment des faits.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Il n'y a pas de "rebondissement" comme titre cet article................. Kipre Yagba est dans une sorte de "logique".............., Un president ou roi ne peut jamais avoue que c'est lui qui a envoye un espion pour assassine ........................... De meme pour un patron d'un "bidasse" de l'armee............ Dans les bureaux des polices secretes de ce monde, ce ne sont pas les patrons qui torturent...................... mais nous savons que les sales ordres viennent toujours d'en haut......................
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KBD
Pas surprenant! Ils n'ont jamais été courageux pour assumer leur forfaiture. Cela devient amusant qu'on nous renvoie fréquemment à  Soro et à  sa Rébellion. Même si cela ne l'absout pas, lui au moins endosse ses responsabilités!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Côtedivoir
Il a fallu que le pouvoir change de camp pour que l´on sà¢che la vérité sur certains faits. Qu´il en soit comme ça pour tous et à  chaque fois,Dieu seul sais ...
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LEMONTAGNARD
Vivement, que les Dogbo Blé et SeKA passent à  la barre (les gros poissons). Cela permettra également au monde entier de connaitre la vérité sur l'assassinat du général Guéi et de tranquiliser enfin mes parents des montagnes.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Il faut absolument proteger le ou les chefs(Dogbo Ble et Koudou Gbagbo et Simone). Les extremistes vont toujours dans leur tombe avec tous leurs "secrets". C'est la loi de "vaincre ou perir...".... Certains qui ont ete arretes et sortis(revenus) vivants, ont tous affirme qu'on les avait envoye a la presidence......... Ce qui veut dire que les Dogbo Ble, Gbagbo, Ehivet Simone, Kadet Bertin, Tagro, Lida...avaient tous une ordre a donner avant d'executer ou relacher un element qui n'etait pas de leur camp................ Ne soyons pas des "AVEUGLES" quand meme !!!!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@srika. . . Tout comme de nombreux prisonniers ont ete conduits a l hotel du golf, ce qui signifie que leur sort etait decide par Haho, Soro, Dominique, Bedie et tout autres introduits et concernes en personne (comme par exemple le choix de laisser Tagro se vider de son sang, apres avoir ordonner de lui tirer dessus). Non @srika. . . Ton raisonnement a deux balles et d une idiotie qui n est plus a demontrer, ne passe pas ici et s il etait fonde, alors la reciproque le serait aussi. Faites donc ce que vous voulez. Un proces n est pas une foire aux aveux, mais un lieu ou on essaie de se defendre quand on est accuse a tord ou alors de confondre quand l accusation est fondee. Rien de plus. La dioulaterie, comme a son habitude, se repait de ce spectacle, jusqu a ce que cela ne l interresse plus, comme dans le cafe cacao et/ou les dechets toxiques, ou on en est arrive au niveau ou on cite a la barre les barons du Rhdp, qui semblent avoir mouille leur barbe dans l affaire, tres interresses et concernes qu ils etaient (et dire que Gbagbo du porter le chapeau tout ce temps) . . La suite.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LEMONTAGNARD
@Dabakala Prompt à  manipuler le terme dioulaterie, création du cher Pangloss (du site pro Gbagbo connectionivoirienne) et dont on ne saisit ni le sens et encore moins l'essence. Srika Blah est pourtant lucide dans son enoncé. Les sous exécutants se tairont et ne diront jamais les non des vrais exécutants, préferant mourir plutot que de les faire découvrir. C'est le cas de ce commandant qui refute l'implication de Dogbo Blé (et de facto de Gbagbo ou Simone), la ou tous les chemins mènent à  ces derniers. Sacrés refondus.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@LEFORESTIER. . .Si ce que @srika blah dit concernant les executants qui protegeraient les commanditaires est accepte comme une science vraie, alors le besoin de leur faire des proces ou de rechercher la "verite" a travers leurs declarations ou "aveux" n a plus de sens et serait une perte de temps. Il serait donc normal de passer de l inculpation a la condamnation sans autre forme de proces. Mais si cela ne se fait pas, c est bien parce que la justice fonctionne autrement, heureusement et que l on ne saurait condamner quiconque sans etablir sa culpabilite (meme apparente). Ici, des aveux contraires suffisent a faire profiter l inculpe (Dogbo Ble) du benefice du doute. Mais sous la dioulaterie, le droit et la justice a sa facon propre de fonctionner. . . Quant au terme "dioulaterie", je n en revendique pas la paternite et son sens est clairement enonce et explique a toute personne qui en demanderait humblement la signification (vous n en faites pas partie et donc vous n y comprendrez rien, mais ca ne nous surprend pas au demeurant) Je ne le ferai pas ici, car on a finit, pour les plus intelligent, par en deviner le sens primaire. A propos, meme un montagnard de man peut en etre un digne representant, vu que ce concept n est pas lie absolument au ethnie senoufo ou mandingue, mais plutot a des attitudes et conceptions particulieres. La suite. . . (le mot s est etabli et s emploi de plus en plus. En faire l allusion ici y contribue grandement. Merci a @LEFORESTIER, Merci a @Pangloss donc)
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mark122
Comme le chef le disait: "quand on t'envoie, il faut savoir t'envoyer". Aujourd'hui le commandant ne reconnait pas avoir envoye ses elements.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
hirondelle
 Ce procès n'est autre qu'une parodie visant à  accabler Dgbo Ble et l'abattre. Voici un criminel, en la personne de Lago Léo, marié à  la soeur de Touré Mamadou, conseiller à  la jeunesse d'Alassane Ouattara, qui avoue avec fierté et passion, telle une star, son crime. Etait-il obligé de tirer sur le Col Dosso, du moment où il l'a conduit, selon lui même sur l'autoroute du nord? Pourquoi ne l'a-t-il pas laissé filer? Il le tue, d'après lui même, et il vient dire haut et fort à  la barre que c'est Dogbo Ble qui lui a donné l'ordre. Vous verrez que ce Sergent qui a commis le meurtre sera relaxé, mais Dogbo Ble sera condamné. La justice des vainqueurs est en marche.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
moi-meme
Merci Hirondelle de nous fournir cette information de taille. Je me doutais bien de cette immense anguille sous roche. Comme tu le dis ce Lago beau frere de la dioulatrie ( merci a Pangloss) sera libere et les autres qui n'accepteront pas de faire les clowns seront condamnes a la prison a vie.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008