Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
GUINÉE : Alhassane Condé et  lÂ’opposition à  couteau tiré
 

GUINÉE : Alhassane Condé et lÂ’opposition à  couteau tiré

 
 
 
 4853 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 octobre 2012 - 17:06

Alhassane Condé (ph)

Alors que les guinéens attendent toujours les noms des 25 membres de la nouvelle commission électorale nationale indépendante (CENI), le ministre de lÂ’administration du territoire et de la décentralisation (MATAD), Alhassane Condé est montée au créneau mardi soir en mettant la pression sur lÂ’opposition pour quÂ’elle désigne les 10 membres consensuels de lÂ’opposition et ce dans une semaine à  défaut, le ministre compte appliquer la loi.

Il a fait cette mise en garde sur les antennes des médias dÂ’Etat et certains médias privés de la place.

Cette annonce du ministre sonne comme un dernier délai pour lÂ’opposition qui est déchirée par des guerres de positionnement dÂ’une part au sein du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et lÂ’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) car, chacun des leaders voulant désigner son mentor pour la prochaine CENI et dÂ’autre part avec des partis qui se réclament du bloc de lÂ’opposition constructive. Un bloc que le collectif et lÂ’ADP accusent de ‘’partis satellitesÂ’Â’ crées par le Président de la République Alpha Condé pour dit - elle retarder lÂ’organisation des élections législatives.

En réponse à  la mise en garde du ministre de lÂ’Administration du territoire et de la décentralisation, lÂ’opposition composée du collectif et de lÂ’ADP a répliquée ce mercredi matin à  travers une conférence de presse.

Une conférence dans laquelle, le collectif et lÂ’APD dans une déclaration collective dénonce le ministre de lÂ’administration en ces termes :« LÂ’ADP et le Collectif dénoncent ces manÂœuvres dilatoires dont le but est de leur faire assumer la responsabilité du retard de lÂ’organisation des élections législatives alors que cette nouvelle crise a été créée et entretenue par le Gouvernement qui a suggéré publiquement à  toutes les sensibilités politiques de déposer des listes pour briguer le quota affecté à  lÂ’opposition. En réalité lÂ’objectif recherché par le Gouvernement est de créer une véritable confusion autour du quota alloué à  lÂ’opposition dans le but de faire apparaître celle-ci comme une entité hétérogène et divisée, incapable de trouver un consensus autour de la désignation de ses représentants à  la CENI. La première conséquence qui en découlerait serait la sous-représentassions de lÂ’ADP et du Collectif dans lÂ’organe chargé des élections ainsi que la possibilité pour cette dernière de lancer ses activités avant la désignation de représentants de lÂ’opposition ».

Ibrahima
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008