Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guerre au Mali : Museveni  attaque les Armées africaines, Mahama contrattaque !
 

Guerre au Mali : Museveni attaque les Armées africaines, Mahama contrattaque !

 
 
 
 7563 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 février 2013 - 09:39

Yoweri Museveni (ph)

- Ghana – Aflao le 14 février 2013 © koaci.com –
La guerre de libération qui se poursuit dans la zone nord Mali sous lÂ’égide de lÂ’Armée français avec le soutien des Armées des pays de la CEDEAO a suscité une vive réaction chez Yoweri Museveni, le Président de lÂ’Ouganda et une contre réaction de son homologue John Mahama du Ghana.

Dans une interview accordée à  la radio britannique BBC, Yoweri Museveni juge quÂ’il honteux pour les Armées africaines dÂ’avoir attendu l'intervention de l'Armée française contre les islamistes dans le nord Mali avant de mobiliser leurs troupes.

En réaction toujours sur cette radio, le Président ghanéen John Mahama a expliqué que le laxisme quant au déploiement des Armées africaines au Mali sÂ’explique par certaines raisons entre autres la réduction du budget alloué à  la défense.

Sans mà¢cher ses mots, le Président ougandais a déclaré que « le fait que les africains ne puissent pas défendre leur propre territoire, je trouve cela honteux. CÂ’est honteux quÂ’on fasse appel aux français ou autres. A quoi servent les Armées africaines? Le Mali est indépendant depuis 50 ans et le pays est dirigé par des hommes en uniforme. A quoi sert cette Armée si elle ne peut pas défendre le pays? ».

En liaison avec cette guerre au Mali, disons que les troupes qui prêtent mains fortes à  lÂ’Armée française proviennent des pays de la Communauté Economique des Etats de lÂ’Afrique de lÂ’Ouest (CEDEAO)
En remerciant le Président français, François Hollande, dÂ’avoir intervenu à  temps pour que Bamako ne tombe pas aux mains des islamistes, Museveni a interrogé les autres Armées africaines sur le pourquoi elles ne sont pas intervenues dans la crise.

En soutenant sa thèse contre les propos de Museveni, le Président ghanéen a statué que les pays africains ne peuvent pas être blà¢més. Pour John Mahama la réalité économique en Afrique impose aux Etats à  se « concentrer sur les dépenses sociales, pour donner accès à  la santé et à  l'éducation à  nos peuples ». Et pour être concret, il a ajouté que les Etats africains sont tenus de fournir des services sociaux à  leurs peuples et en même temps assurer le maintien de leur sécurité.

La question du nord Mali étant une imprévue, il faut que les pays africains dégagent des volontés politiques pour venir à  bout de la crise, a-t-il ajouté. Etant donné que cette étape est franchie, Mahama a assuré que les efforts sous régionaux et régionaux deviendront très bientôt une réalité.

Enfin, un bref aperçu sur Yoweri Museveni fait ressortir quÂ’il est le Président de lÂ’Ouganda depuis 1986. LÂ’histoire retiendra que lorsquÂ’Idi Amin est arrivé au pouvoir en 1971, Yoweri Museveni avait crée le Front du Salut National, un parti qui a joué un rôle dans le renversement du pouvoir en 1979.

A la suite dÂ’une élection controversée en janvier 1986, Yoweri Museveni s'est proclamé Président de l'Ouganda. Il se fera réélire à  sa propre succession en 1996, 2001, 2006 et 2011. Dans la sous région de lÂ’Afrique de lÂ’Est, Yoweri Museveni est considéré comme un incontournable mais il est critiqué par son opposition. Ses réalisations économiques et sociales en Ouganda voilent aux yeux de plusieurs ses dérives.

Mensah


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008