Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Macky Sall réaffirme sa volonté de réduire de 7 à  5 ans le mandat présidentiel
 

Sénégal : Macky Sall réaffirme sa volonté de réduire de 7 à  5 ans le mandat présidentiel

 
 
 
 5608 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 02 mars 2013 - 09:58

Macky Sall (ph) -

Dakar le 02 mars 2013 © koaci.com–Le Chef de lÂ’Etat sénégalais, Macky Sall, a réaffirmé vendredi en France, son engagement à  réduire de sept à  cinq le mandat présidentiel, alors quÂ’à  Ouagadougou, le Sénégal a remporté cinq prix spéciaux au 23ème FESPACO, en attendant le palmarès du grand jury décerné ce samedi.

«JÂ’ai été élu pour 7 ans. JÂ’ai déjà  engagé les réformes constitutionnelles et il y a déjà  une commission que jÂ’ai confiée au président Amadou Makhtar Mbow qui est en train de travail sur la question. Cette commission me soumettra des propositions, parmi lesquelles la première mesure sera la réduction du mandant en cours de 7 à  5 ans», a dit M. Sall au terme dÂ’une visite de travail à  Paris.

Entre les deux tours de la présidentielle du 26 février et 25 mars 2012, Macky Sall qui avait réussi à  tirer de son côté les 12 candidats malheureux, contre le président sortant Me Abdoulaye Wade, avait promis de réduire le mandat présidentiel de 07 à  05 ans, y compris le septennat pour lequel il sera élu, et faire de sorte que ce mandat ne soit renouvelable quÂ’une seule fois.

«La réduction du mandat présidentiel sera faite. Que ce soit par référendum ou par vote à  lÂ’Assemblée nationale, je réduirai mon mandat à  cinq ans. Mon choix est définitif. Je réduirai mon mandat de deux ans», a ajouté Macky Sall.

Il met ainsi fin aux agissements de certains de ses proches qui estimaient que rien nÂ’oblige le président à  réduire de deux ans son mandat de sept ans en cours. Parmi les militants dÂ’une telle idée, il y a Alioune Badara Cissé, premier ministre des Affaires Etrangères (dont il sÂ’est séparé) du président Sall et numéro 2 de son parti, lÂ’Alliance pour la République (APR), Moustapha Cissé Lô, député et Jean-Paul Dias, coordonnateur de la coalition Macky 2012. Ce dernier est dÂ’ailleurs le théoricien du report des élections locales de 2014.

Pendant ce temps, les cinéastes sénégalais se sont illustrés au 23ème FESPACO en raflant cinq prix spéciaux. Il sÂ’agit de deux prix long métrage octroyés par lÂ’UEMOA au film «Tey» (aujourdÂ’hui) dÂ’Alain Gomis et «La Pirogue» de Moussa Touré. Chacun de ces réalisateurs empochera cinq millions F CFA. Le film «Tey» a aussi reçu le prix de lÂ’institut national des langues et civilisations orientales.

Le film de fiction «Moly» du jeune réalisateur Moly Kane a reçu le prix UEMOA pour la section court-métrage dÂ’un montant de quatre millions. Sa compatriote Khardiatou Pouye a décroché le prix documentaire décerné aussi par lÂ’UEMOA pour son film «Cette couleur qui me dérange».

Ndiack Faye

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008