Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée : LÂ’opposition dans les rues le jeudi prochain pour exiger une sortie de crise
 

Guinée : LÂ’opposition dans les rues le jeudi prochain pour exiger une sortie de crise

 
 
 
 4869 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 mars 2013 - 12:54

Guinée - Conakry le 29 mars 2013 © koaci.com Alors que le dialogue politique piétine toujours entre les différents acteurs politiques de la Guinée autour de la composition du collège des facilitateur pour diriger le cadre de consultation en vue dÂ’une sortie de crise, lÂ’opposition guinéenne compte reprendre la rue le jeudi prochain pour faire aboutir leurs revendications. Des revendications qui tourne autour de l'opérateurs de saisie sud Africain Weymark pour la révision du fichier électoral et le vote des guinéens de étrangers. Cette décision de reprendre la rue a été prise jeudi soir par les leaders de lÂ’opposition au sortir dÂ’une plénière tenue au siège de lÂ’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré.

Selon les leaders du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition, lÂ’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP), le Club des Républicain et le Front dÂ’Union pour le Développement(FDP), cette décision est motivée par non seulement le non respect des engagements du gouvernement dÂ’Alpha Condé par rapport au choix des facilitateurs devant conduire le cadre de concertation. Des facilitateurs qui devaient venir de lÂ’opposition, de la mouvance présidentielle et de la communauté internationale, soit trois personnalité au total. Un engagement pris lors de la dernière rencontre entre le premier ministre, Mohamed Said Fofana et le porte parole de lÂ’opposition Aboubacar Sylla. Cet engagement du gouvernement Condé a été remit en cause, selon Fodé Oussou Foafana vice président de lÂ’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) par le ministre de lÂ’administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé. LÂ’autre motif qui a poussé les opposants a reprendre la rue est la poursuite sur le terrain des activités liées à  la revision du fichier électoral par la commission électorale nationale indépendante de façon unilatérale dÂ’après Ibrahima Kassory Fofana, président du Parti Guinée pour Tous (GPT) membre de lÂ’opposition.

Ibrahima Bah
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008