Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : John Mahama et Akufo Addo à  nouveau devant le peuple pour lÂ’issue de la présidentielle 2012
 

Ghana : John Mahama et Akufo Addo à  nouveau devant le peuple pour lÂ’issue de la présidentielle 2012

 
 
 
 6286 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 avril 2013 - 14:39

Des juges de la Cour Suprême (ph) ghanéenne et les deux compétiteurs de la dernière présidentielle -

- Ghana - Accra le 16 Avril 2013 © koaci.com –
La Cour Suprême ghanéenne entame ce mardi à  Accra lÂ’examen en fond du contentieux électoral. Le plaignant, le candidat Nana Akufo Addo du Nouveau Parti Patriotique (NPP) et deux autres officiels du parti prient la Haute Cour dÂ’invalider la victoire du Président John Mahama proclamés par la Commission Électorale à  lÂ’issue de la présidentielle de décembre 2012.

La décision de rendre le débat public sur les media, une des exigences du NPP, a été prise hier lundi à  Accra par la présidente des juges en chef Madame Georgina Wood. Cette concession est une réponse aux individuels qui veulent assister en personne au procès. Les débats sont en direct sur les media officiels notamment la télévision dÂ’État, GTV.

Après le dépôt des preuves notariales sur lÂ’annulation de 4 .670.504 de suffrages valablement exprimés lors de cette présidentielle, Akufo Addo ne sÂ’avoue toujours pas vaincu. Son équipe dÂ’avocats a précisé que les irrégularités concernent 11.916 bureaux dans le pays.

Par rapport à  la diffusion publique des débats, Akufo Addo a estimé que la retransmission en direct de la résolution de sa plainte apportera une compréhension et une plus grande acceptation du verdict de la Cour Suprême.

Pour sa défense, le Président John Mahama et son parti le National Democratic Congress (NDC) ont soumis hier lundi à  la Cour Suprême un lot de preuves sous serment de notaire pour justifier la régularité de lÂ’élection et les résultats tels que proclamés par la Commission Electorale (CE) nationale.

Pour trancher ce débat houleux, la Cour Supreme devra à  analyser si oui ou non il y a eu violation de la loi électorale, les irrégularités, les malversations, d'omissions durant la présidentielle de 2012 puis déterminer si ces irrégularités on influé sur les résultats proclamés par la Commission Electorale.

En coulisse, Johnson Asiedu Nketia, le Secrétaire général du parti NDC au pouvoir révèle que des militants de lÂ’opposition planifieraient dÂ’envahir les locaux de la Cour Suprême. Par rapport à  cette information, des policiers ont été déployés aux alentours du palais de justice ainsi que de plusieurs forces de sécurité dans les locaux de la Cour Suprême. Certaines entrées à  la Cour sont barricadées et la foule nÂ’y a pas accès.

Combien de temps, de jours ou de semaines vont durer ces débats non-stop? Les partisans des deux camps sont-ils prêts à  accepter le verdict qui sÂ’apparente désormais à  un deuxième tour de la présidentielle 2012 ? SÂ’il est difficile de prédire pour lÂ’instant une réponse à  la première question pour la deuxième, le leadership des deux partis ont promis se soumettre au verdict de la Cour Suprême.

En dernière minute, KOACI.COM peut confirmer que lÂ’autorisation a été donnée aux médias étrangers à  couvrir le procès. Le président de la Commission Électorale, Afari Gyan, que dÂ’aucuns donnaient pour évaporation dans la nature et pour dÂ’autres peur de faire face aux neuf juges de la Cour Suprême, a pour la première fois fait son apparition, serein et imperturbable.


Mensah

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008