Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte dÂ’Ivoire : Cinq pays africains se dotent de référentiels de santé pour le bien être des patients
 

Côte dÂ’Ivoire : Cinq pays africains se dotent de référentiels de santé pour le bien être des patients

 
 
 
 5646 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 13 mai 2013 - 21:02

Daniel Kablan Duncan (ph) -

Abidjan, le 13 Mai 2013 © koaci.com - Cinq pays dont la Côte dÂ’Ivoire ont désormais leurs référentiels de santé. Leurs différents représentants ont officiellement reçu ce lundi en présence du premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan leurs documents.

Ce dernier les a invité à  jouer pleinement la carte de la solidarité. En effet, conçus par le Centre de régional dÂ’évaluation en éducation, environnement, santé et dÂ’accréditation en Afrique (CRESAC), ces référentiels ont pour objectifs selon le président du comité de suivi, Sess Daniel dÂ’améliorer la qualité de lÂ’accueil dans les établissements de santé.

CÂ’est pourquoi, dans son adresse, en incitant les pays membres de la CRESAC, le Bénin, le Cameroun, la Côte dÂ’Ivoire, le Gabon et le Sénégal à  jouer pleinement la carte de la solidarité, le chef du gouvernement ivoirien a rappelé que lÂ’appropriation des référentiels est une garantie pour le système de santé de qualité.

Daniel Kablan Duncan a ensuite indiqué que lÂ’une des priorités du gouvernement ivoirien est de faire dÂ’Abidjan, la capitale économique de la Côte dÂ’Ivoire un grand centre régional médical.

La ministre ivoirienne de la Santé et de la lutte contre le SIDA, Dr Raymonde Goudou Coffie a rassuré que lÂ’application des référentiels va contribuer à  sécuriser les patients, précisant au passage que ces documents viennent renforcer les capacités du dispositif sanitaire des cinq Etats membres du CRESAC.

« La mise en Âœuvre des référentiels va offrir aux patients une meilleur qualité de prise en charge. Nous sommes en train de relever des défis, notamment la gestion des risques infectieux.

La Côte dÂ’Ivoire étant pays siège, le président du comité de suivi avait rappelé dans sa présentation quÂ’elle contribue financièrement au ¼ des activités de la CRESAC tandis que les autres pays membres au 3/4. Il avait cependant déploré le fait que les contributions des autres pays membres ne viennent pas à  temps.

Wassimagnon

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008