Togo Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Eliminatoires Mondial 2014 : Libye – Togo : Des désertions chez les Eperviers
 

Eliminatoires Mondial 2014 : Libye – Togo : Des désertions chez les Eperviers

 
 
 
 9186 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 11 juin 2013 - 16:19

Serge Gakpe (ph)

En raison de la situation à  Benghazi, le match entre la Libye et le Togo dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ se déroulera le 14 juin au Tripoli Stadium de Tripoli. Une décision de la FIFA qui reste en deçà  des attentes de certains Eperviers.

LÂ’international milieu de terrain de lÂ’Olympique de Marseille a été le premier à  se prononcer sur la question. "Malgré l'enjeu du match en Libye, je suis actuellement en pleine réflexion quant à  ma présence à  Benghazi vendredi prochain. (Â…) Après avoir vécu une expérience traumatisante en 2010 lors de la CAN en Angola, je ne veux pas imposer une nouvelle angoisse à  mes proches", a indiqué le joueur sur les réseaux sociaux dans la soirée de la victoire des Eperviers face aux Lions Indomptables du Cameroun.

Dans la soirée du lundi 10 juin, Alaixys Romao a mis un terme à  sa réflexion et pris lÂ’avion pour la France. Comme lui, lÂ’attaquant du Stade de Reims Jonathan Ayité est aussi rentré craignant pour la sécurité en Libye. DÂ’autres comme lÂ’attaquant du FC Nantes Serge Gakpé pourraient suivre. « Ils peuvent dire que le Congo a joué à  Tripoli et que ça s'est bien passé. Mais quand on a vécu le drame de 2010, on ne veut prendre aucun risque. J'espère que la FIFA et la CAF vont trouver une solution pour qu'on puisse jouer cette rencontre dans un climat sain », a indiqué Serge Gakpe.

Déjà  la formation togolaise est handicapée par les absences de lÂ’attaquant de Tottenham Emmanuel Adébayor, du portier de Reims Agassa Kossi et du milieu offensif du Stade de Reims Floyd Ayité. Les trois nÂ’ont pas rejoints la sélection pour préparer la rencontre contre la Libye.

Aussi curieux que cela puisse paraitre, cÂ’est le sélectionneur national qui a provoqué la frayeur au sein de sa troupe. « Didier Six brandissait une lettre aux joueurs pour leur dire quÂ’il a saisi les autorités françaises pour savoir sÂ’il devrait aller jouer en Libye. Il alléguait que les Français constituent des cibles pour certains mouvements terroristes en Libye. On se demande à  présent si lui-même ira en Libye après avoir semé la panique chez ses joueurs », a regretté un proche de lÂ’équipe.

La FIFA, en consultation avec la Fédération libyenne de football, a finalement confirmé la décision de déplacer le match de Benghazi, suite aux derniers incidents de sécurité qui sÂ’y sont produits. Le match qui devrait initialement se dérouler au Benina Martyrs Stadium de Benghazi, va se dérouler le vendredi 7 juin, à  Tripoli.

La capitale libyenne a accueilli la première rencontre de compétition de la Libye sur son propre territoire depuis 2010, avec à  la clé un match nul 0:0 contre la RD Congo.

Le Togo occupe la dernière place du groupe avec 4 points derrière la Lybie et le Cameroun (6points) co-leaders suivi de la RD Congo (5points).

Aghu

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008