Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte dÂ’Ivoire : Pillage des agences de la BCEAO de Korhogo et Man: 1038 milliards blanchis au Sénégal
 

Côte dÂ’Ivoire : Pillage des agences de la BCEAO de Korhogo et Man: 1038 milliards blanchis au Sénégal

 
 
 
 17762 Vues
 
  32 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 16 juin 2013 - 14:00

L'ancien chef de la rebellions ivoirienne Guillaume Soro ici jeudi dernier à  Dakar avec Macky Sall -

Dakar le 16 juin 2013 - © koaci.com- Certains observateurs du pays émettaient des forts soupçons sur la récente visite de Guillaume Soro à  Dakar .

LÂ’affaire des pillages des agences de la Banque Centrale des Etats de lÂ’Afrique de lÂ’Ouest (BCEAO) de Korhogo et Man commence à  révéler ses secrets, avec 1038 milliards F CFA blanchis au Sénégal.

Le mercredi 24 septembre 2003, lÂ’agence de la Banque centrale des Etats de lÂ’Afrique de lÂ’Ouest (BCEAO) à  Bouaké, alors fief de lÂ’ex-rébellion armée de Soro Guillaume, a été attaquée. Ce hold-up qui se révèle aujourdÂ’hui comme une opération savamment montée par des champions de lÂ’ex-rébellion, a duré trois jours.

Au cours desquels, tous les coffres de la banque ont été ouverts et entièrement vidés de leur contenu. Un mois plus tard, le 28 octobre 2003 et à  24 heures dÂ’intervalle, les agences de la même Banque centrale à  Man et à  Korhogo, ont été attaquées.

La Banque centrale, à  lÂ’époque gouvernée par Charles Konan Banny, on ne sait trop pourquoi, nÂ’a jamais fait de déclarations sur les montants qui ont été dérobés dans ces trois agences. Elle avait, par la voix de son gouverneur, affirmé quÂ’une enquête avait été ouverte et que tous les auteurs de ces braquages seraient identifiés, arrêtés et sévèrement punis devant les tribunaux.

«Dix ans plus tard, on a vu les résultats. Les cerveaux de ces attaques nÂ’ont jamais été inquiétés et aucune communication nÂ’a été faite sur les pertes causées à  la banque. Certaines sources avaient parlé de 24 milliards de FCFA volés à  Bouaké, dÂ’autres, de 50 milliards, dÂ’autres encore ont avancé le chiffre de 130 milliards de FCFA», explique le site sénégalais qui donne lÂ’information.

Il ajoute quÂ’aujourdÂ’hui, on en sait un peu plus sur les montants qui ont été emportés. «Une évaluation complète du préjudice causé à  la Banque centrale a été faite. Les montants dérobés dans les trois agences sÂ’élèvent à  1038 milliards de FCFA. Cet argent a dÂ’abord été placé au Burkina Faso, base arrière de lÂ’ex-rébellion, avant dÂ’être convoyé au Sénégal en avion», expliquent nos confrères de derniereminute.

Et cÂ’est au Sénégal que tout cet argent aurait été blanchi avec des complicités au plus haut sommet de lÂ’Etat sénégalais et de la direction de la BCEAO. «Parce que, sans la complicité de la BCEAO elle-même, il était impossible de blanchir cet argent qui a été par la suite injecté dans le circuit», poursuivent nos confrères.

Selon eux, le rapprochement entre certaines autorités sénégalaises sous la présidence dÂ’Abdoulaye Wade et des ex-chefs de la rébellion ivoirienne prend son explication dans cette opération. Des dizaines de milliards provenant de ce blanchiment ont été investis dans lÂ’immobilier, dans la restauration, dans lÂ’hôtellerie, au Burkina Faso.

DÂ’autres ont été investis un peu partout en Afrique et même au Brésil, où des Ranch ont été achetés. Et lÂ’ancienne direction de la BCEAO a les noms de toutes les personnes qui ont profité de cet argent. Mais rien nÂ’a été fait, personne nÂ’a été poursuivi, en dehors dÂ’un pauvre Béninois qui sÂ’était fait avoir à  Bouaké par un ex- chef rebelle et qui a été brièvement interpellé à  Bamako en possession de plusieurs millions provenant des agences braquées.

Au Sénégal, un journaliste avait été arrête puis emprisonné par les anciennes autorités avec la complicité de certaines personnes influentes du pays qui ont bénéficié de cet argent «sale». El Malick Seck alors directeur de publication du journal 24 heures avait écrit: «pillage des banques de Korhogo et Man, Wade et son mouillés».

Ndiack FAYE


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
 
 
 
  32 Commentaire(s)
Côte dÂ’Ivoire : Pillage des agences de la BCEAO de Korhogo et Man: 1038 milliards blanchis au Sénégal
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
OUAAAHHHHHH Purée !!!! Suis ecoeurée !! OHHONTE SORO
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dofdo
NE vous hatez pas à  faire de soro votre mouton noir; si notre SORO ;le seul garcon de la rebellion tombe;le prési tombera aussi.il n'ya que koaci et ses amateurs de journalieux qui ne savent rien;les milliards de la case des BCEAO de la rébellion aux parains chacun a eu sa part. si SORO est mouillé;le prési va se noyer.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
C'est quoi, un "crime économique" ??? Non, laissez tomber !! La suite !! (YAKO a vous, KATINAN !!)
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sam93sam
Aucun chiffre concret nÂ’est donné sur les braquages des 3 agences Ivoiriennes dans cet article, que de la spéculation. « Certaines sources avaient parlé de 24 milliards de FCFA volés à  Bouaké (jeuneafrique.com), dÂ’autres, de 50 milliards, dÂ’autres encore avaient avancé le chiffre de 130 milliards de FCFA » (Kroussa). Ou encore, « Cette casse a donc rapporte enciron 1 000 milliards a la France, Au BFA, au Senegal, au Togo, a Soro Guillaume, a Alhassane Ouattara, a tous les rebelles et a leurs soutiens. Car environ 500 milliards ont ete blanchis au Senegal » (Integre). Pour information, la BCEAO à  son siège central à  Dakar qui affecte des montants à  chaque Agence centrale dans chaque pays membre. Pour la CI, cÂ’est l »agence centrale à  Abidjan Plateau qui reçoit ces sommes quÂ’elle utilise pour alimenter les agences régionales. La CI nÂ’a jamais disposé de 1000 milliards dans ses caisses en une seule opération, à  plus forte raison des agences régionales. Et comme ses agences nÂ’avaient plus été alimentées depuis le déclenchement de la crise, il est matériellement impossible quÂ’elles aient pu avoir ces sommes farfelues dans leurs coffres. Pour preuve, lors du braquage de Katina à  lÂ’agence centrale, il nÂ’a trouvé que 300 milliards pour toute la CI, plus 60 milliards de billets non encore mis en circulation. Ensuite, la BCEAO a réagit immédiatement après les braquages en changeant tous les billets de banque, pour éviter quÂ’ils ne soient déversés dans les circuits économiques, dès fin 2003. Donc, sÂ’il y a eu blanchiment, cela nÂ’a porté que sur des montants bien loin de ce quÂ’on veut nous faire croire. Puisque, entre les montants volés dans les agences de Bouaké, Man et Korhogo, qui ne peuvent être supérieurs à  lÂ’encaisse de lÂ’agence centrale et ce qui a pu échapper au changement de billets rigoureusement encadré par la BCEAO, la marge ne pouvait quÂ’être très faible. Alors, soyons un peu sérieux quelques fois.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
1000 milliards dans des mini-agences dans des zones reculées comme Man et Korhogo? Une bonne raison pour douter de la veracité de cet article
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
 Je reve ou le braqueurs ont des defenseurs?Dont un pseudo juriste. Dans la republique irreprochable qu'on veut nous vendre depuis 2011 ,il n'y a donc de la place que pour des braqueurs,les defenseurs vont meme jusqu'en mettre en doute les montants incriminés et la veracite de l'article. La cote d'ivoire est vraiment tombee bas. Qu'ont ils fait de mon beau pays tous ces politicards rebelles du dimanche?
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
winin Bien
 Comme il fallait s'y attendre , Me Kone, et son frère Jordn2002 (Bakary), vont démenti cette information grave et importantissime qui met à  nu les dérives du sieur Soro et sa clique. En tant que défenseurs automatiques du régime ils trouveront toujours des excuses ou des explications à  ces agissements qui nÂ’honorent pas la gouvernance de l'ex Dramane. Vraiment avec cette info, KOACI frappe encore un grand coup. Nous attendons les réactions de la BCEAO, de la CPI, et de l'UEMOA.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ouatarra
 je vous l'ai déja dit, chez les pro-HAHO on défend tout !!! Tout ce qui a permit et permet à  HAHO de se maintenir au pouvoir sera défendu bec et ongle par ses groupies. Meme la bètise sera défendue.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
 Je reve ou le braqueurs ont des defenseurs?Dont un pseudo juriste. Dans la republique irreprochable qu'on veut nous vendre depuis 2011 ,il n'y a donc de la place que pour des braqueurs,les defenseurs vont meme jusqu'en mettre en doute les montants incriminés et la veracite de l'article. La cote d'ivoire est vraiment tombee bas. Qu'ont ils fait de mon beau pays tous ces politicards rebelles du dimanche?
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
Gbagbocon! C'est pas la peine quoi! Y a quoi d'anormal de douter de chiffres avancés dans un article de presse. Nous ne refutons pas le fait qu'il y ait eu des casses et des sommes emportées. Mais nous disons tout simplement que de telles sommes ne peuvent jamais etre obtenues dans des mini agences dans des zones reculées comme Man et Khorogo. C'est principe de bonne gestion financière. Quelles sont les particularités de ces zones pour avoir autant de liquidité? Reflechissez avant de gober n'importe quelle information meme si on n'aime pas Ado.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IVAN
Je demandais, sur ce même forum , où le sieur Koné a appris son droit. Je viens d'avoir la réponse. En bon juriste qu'il se réclame indûment, il ne sait pas que c'est l'acte qui est condamné et non le montant. En d'autre terme, un braqueur de cent millions et un braqueur de mille milliards encourent la même peine. Maintenant pour éclairer la lanterne de monsieur KONE et consorts, l'agence de Bouaké est la deuxième la plus importante du pays. Ajoutez à  cette agence celles de Korhogo et Man, le montant annoncé n'est pas exagéré. Le sieur KONE en bon pseudo juriste ignore le rôle des agences BCEAO. Pour l'aider, je lui dirai que c'est à  la BCEAO que les banques commerciales détiennent leurs réserves de fonds. Considérez le nombre des agences des banques commerciales que comptent le Centre, le Nord et l'Ouest montagneux pour avoir une idée sur les réserves de fonds détenus dans les agences BCEAO. Un juriste dit le droit et non la Politique.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IVAN
Mr sam93sam, comme vous le dites, la BCEAO a effectivement changé les billets dès fin 2003. Mais entre le 24 septembre et dès la fin de 2003, dès la fin c'est-à - dire en début 2004, il y a au moins trois mois. En trois mois, tous les billets pouvaient être blanchis avec la complicité de çertains chefs d'Etat et des autorités de la BCEAO pourquoi la BCEAO n'a pas changé immédiatement ces billets. Elle en avait les moyens car cela est prévu dans ces dispositions fondamentales. N'insulte pas notre intelligence.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Papouchka
Dommage! Dommage! Mille fois dommages! Que la fin du monde arrive vite pour qu'on recommence tout à  zéro. Il y a trop d'injustices dans ce monde corrompu.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Papouchka
Je reste sans voix........
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Sangys
Philip Henry Dacoury Tabley ex-gouverneur de la BCEAO, je ne pas si les gens se souviennent de lui encore. C'était pourtant un pro-Gbagbo. Pourquoi n'a t-il pas fait lui aussi de déclarations sur les montants qui ont été dérobés dans ces trois agences?
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
 @Me Konnorie Relis bien ta premiere intervention,ce n'est pas la veracite des montants dont tu doutes,tu doutes de la veracite meme de l'article. Il ne faut urtout pas prendre les gens comme vous autres suiveurs qui avez perdu tout sens de discernement.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@sangys Â… DACOURY aura le droit de dire son opinion sur cette affaire, mais le fait quÂ’il ait été gouverneur de la BCEAO ne lÂ’oblige pas a le faire. Il sÂ’agit bien dÂ’un problème qui engage toute lÂ’institution et prendre position par rapport a cela, impose une validation interne avec participation de tous les états membres, qui sont de fait impliqué par ce braquage dÂ’un envergure jamais égalée. La BECEAO, apparemment pour des raisons politiques, choisira de se taire sur la question, et cela se répercute sur tous ses employés, en commençant par le directeur de la banque, mais aussi les états membres qui ont pris cette décision. SEM GBAGBO LAURENT, qui est pro GBAGBO de fait (vive les tautologies) nÂ’aura pas fait de déclarations particulières par rapport a ce braquage. Il nÂ’aura même pas utilisé ce fait comme argument de campagne pour se profiler, et pourtant il le pouvait (Pourquoi voulez vous donc que DACOURY en parle ???). Il est donc clair quÂ’il existe un volet politique à  cet évènement et une implication dÂ’états membres de la BCEAO dans ce braquage ou ses conséquences, ce qui rend les prises de positions publiques venant de la banque périlleuse. Ceci nÂ’efface pourtant pas le caractère criminel de lÂ’acte commis, qui est à  dénoncer, quelque soit le montant envolé, par tous ceux qui sÂ’estiment ivoiriens et qui sont conscient des conséquences de ces braquages sur lÂ’économie ivoirienne et lÂ’équilibre économique des zones CNO et de ses populations, sacrifiées. Et cÂ’est ici que lÂ’on pourra évaluer le caractère patriotique inné de tout ivoirien, qui se doit dÂ’être outré par ces braquages, au lieu de les applaudir !! Si en ce jour, des milliards sont soutirés des caisses de la BCEAO centrale lors dÂ’un coup dÂ’envergure, nulle doute que des gens comme @mekonni, @Jordan ou même vous @sangys, seront choqués et indignés par cet acte. Le constat est donc que nous avons tous les mêmes valeurs morales et les mêmes facultés de jugement face aux crimes et aux délits, mais oser défendre les braquages de la CEDEAO ne sera que de la mauvaise foi venant de vous. Les plus objectifs parmi vous déplorent cet acte et essaient de relativiser en faisant croire que dÂ’autres en on fait autant, sinon plus grave (KATINAN), mais ne réfutent en aucun cas le fait que ces actes ne sauraient être autre choses quÂ’illégaux et abjects. On prétextera quÂ’ils étaient nécessaire pour financer la « cause nationale » et le combat pour lÂ’installation de la « démocratie » (selon les propos de SARKOZY Himself), mais très peu de pro HAHO convaincus et militants, ne savent exactement combien dÂ’argent a été soutiré, encore moins combien dÂ’argent a été brassé par la « centrale » FN, qui prélevait « lÂ’impôt » et exploitait des ressources minières et agricoles. Il nÂ’y aura ni détail de la dépense des fonds engrangés, ni audit des comptes, quand parallèlement on assiste a lÂ’enrichissement outrageux dÂ’hommes comme SORO, passé de simple étudiant sans le sous en 2002, pour devenir riche comme crésus en 2005 !! Les banques de la BCEAO en zones CNO ont donc été braquées (sans inventaire et constats dÂ’huissiers comme pour le « braquage » du gouvernement AKE NGBOH, sous GBAGBO, qui vaut à  KATINAN lÂ’inculpation pour crimes économiques). Cela ne se fait pas et les auteurs sont passibles de peines graves, que lÂ’on ne devrait pas ignorer. Si cette affaire resurgit maintenant, cÂ’est bien quÂ’elle ne saurait être ignorées indéfiniment et les montants soutirés imposent que quelquÂ’un prennent ses responsabilités !! Ce ne sont pas de simples vandales qui ont pris cet argent, mais des groupements militaires structurés, avec une chaine de commandement claire et des intentions prédéfinies concernant lÂ’usage de cet argent, qui a été blanchi par des canaux qui ne peuvent rester éternellement secrets !! Avant donc de défendre sa faction instinctivement, il serait utile de vous informer sur lÂ’usage de lÂ’argent pris dans les zones CNO, dans les banques, mais aussi auprès des populations qui payaient les droits de passages, tout comme auprès des mines confisquées ou improvisées, et enfin a travers le trafic du Cacao qui aura fait du BURKINA FASO un producteur de cacao, sans un seul plant sur son sol !! Le fait de posséder le pouvoir nÂ’excuse pas tout !! La suite !!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
A trop vouloir déshabiller le chimpanzé on finit par avoir ses propres fesses dehors. Attention quand les muets se mettront à  parler le pays saura qui a fait quoi
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@dablakoro, laisse la BCEAO, pour commencer katinan a forcé le system de la Bicici et la sgbci. il a fait une reunion un vendredi en menancant le personnel de ces banque avec des hommes en armes.personnel qui sous les ordres des banque ont fuit a dakar. Alors dabakala vient pas falsifier l'histoire personne ici ne couvre le casse de man et bouaké. Ce qui est certain le FPI et katinan et ses homme on forcé des bk etrangere sur le sol ivoirien, on melangé les comptes des ivoiriens avant de s'enfuire on cassé la beceao. Si tu as envie de mentir comme tu fait d'habitude en faisant croire que comme y'a eu un casse dans une agence de man on peut casser librement le siege a babi et s'evanouir dans la nature. Tu te met le doigt dans l'oiel. c'est comme cela que vous proceder bande de blakoro vous mettez le bordel et apres vous profitez pour tout casser et ramasser la mise sous ouattara y'aura pas de casse de beceao sous koudou y'en avait partout c'est ça le sujet jusqu'a l'agence centrale a babi. FALSIFICATEUR!!!!!!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@khauney et Sam , laissez les aigris.Soro a choisi son camp , ce que certain font semblant de pas comprendre c'est qu'ils ont organisés le bordel dans ce pays pour mieux le piller. ils sont responsable d'une rebellion n'ont maté non resolut. et ils viennent ici donner des leçon, soro a choisi librement il aurai pu aller avec les blakoros.Mais il a compris une chose a un moment la blakoroyaterie c'etait fini dans ce pays.Ceux qui ont pas compris n'ont qu'a se comporter en Homme et assumer leur entetement. point trait. Donc qu'il regarde la Photo Macky Sall est socialiste et il adoube et fait de soro un citoyen d'honneur du senegal. La beceao a son siege central a Dakar en qualité de President du senegal Sall sait forcement qui a fait quoi. Alors quittez devant les gens et sortez vos argument ou le taulard de mama rzstera en cage voila point trait
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
@Ivan! Tu as une lecture erronée de mes posts. Mais je vais te remettre la puce à  l'oreille. Un braquage est un braquage. Je n'en disconviens pas. Mais ce que je dis ne pas reconnaitre est le montant issus de ce braquage. Tu parles de liquidité des banques commerciales de ces zones en depot à  la BCEAO de ces zones. De toi à  moi, tu es sûr que meme toutes ces banques commerciales reunies peuvent avoir mille milliards dans leurs caisses? Soyons un peu serieux! Meme l'agence d'Abidjan ne dispose pas d'une telle liquidité. Concernant le volet politique, Pourquoi koudou a assisté sans rien faire à  ces braquages? Pourquoi Dacoury quand il a remplacé Banny n'a-t-il pas fait un audit pour voir de quoi il heritait? Pourquoi n'a t'on pas mené des enquetes pour retrouver les biens acquis grace à  ces braquages et les mettre sous scellés? Et pourtant on a danser et bu avec ses criminels. Menons donc ces enquetes. Et je vous jure qu'elles nous menerons là  où on ne l'imaginait pas. On est tous concentré sur la rebellion, ado et le BF. Mais Abidjan a été oublié
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Mais khauney parce que quand tu rentres dans un commerce qui a été braqué la veille tu as le droit de le braquer aussi puisque , celui ci a été braqué et qu'on a pas trouvé le braqueur.ben voyons @khauney c'est simple toi aussi tu abuses c'est evident les ivan et autres blakoros te prouve qu'il ont juste organisé le bordel dans ce pays pour venir apres avoir bien pillé nous raconter du n'importe quoi.Pourquoi les amnestie vite fait de koudou il sait tres bien pourquoi. tout est melangé on passe l'eponge et voila ni vu ni connu sauf que sous ado y'aura pas de braquage de la beceao et que si ça arrivait on trouverai le coupable d'autre s'en moque. @khauney ne te fatigue pas avec la mauvaise foi. je ne pense pas que tu etais a bouké ou man et je ne vois pas dans tes ecrits la defense des braquage de la zone CNO, en revanche dans certain ecrit de l'autre coté on sent bien la l'anarque, comme y'a eu braquage en cno nous on justifie Babi ben voyons. et on parle plus de casse de la sgbci, et la bicici. n'entre pas la dedans competitions des casse tu es pas dedans tu etais ni dans l'un ni dans l'autre laisse ca mon ami. si qlq un a des preuve du casse de soro qu'il les depose a l'umeoa ou cedeao.En tout cas katinan on l'a vu ici donc pas de dilatoire.point trait.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
@Jordan! Tout en te rejoignant, je vais meme au dela de ce que tu avances en repetant les propos d'un observateur sur RFI qui disait qu'on a l'impression que la guerre etait un pretexte pour une bande de voraces de voler les ressources a travers des budgets de souveraineté faramineux et des bandes organisées avec a leur tete un Blé Goudé. Et pourtant les ressources generées par la CI utile à  elle seule etait suffisament large pour s'occuper de toute la CI. Certains observateurs sont meme allés jusqu'à  dire que la rebellion n'etait qu'un coup entre Gbagbo et Soro pour se partager le territoir et le piller suite au desordre qui règnerait. Cette thèse est aussi credible quand on regarde l'ineptie de la refondation quant aux investissements des rebelles faits au Sud et qui n'ont jamais eté inquietés. Mais ce qu'oublient les Gbagbocons, un acte posé dans une zone rebelle (donc de non droit) ne se juge pas polituquement de la meme manière qu'un acte posé dans la zone gouvernementale. C'est pourquoi, on tiendra plus rigueur à  l'acte de Katinan par rapport à  celui des rebelles dont les auteurs ne sont meme pas juridiquement identifiés...
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@khauney on est ensemble c'est clair et limpide. maintenant que ceux qui ont pactisé avec la rebellion sortent leurs document nous on etait pas la bas au contraire on nous a persecuté et on a rien mangé. on defend simplement notre pays sans interet personnel . on est pas ministre, ni refondateur. @khauney les refondus on mal car soro a su le moment venu comprendre que l'aire de la blakoroyaterie etait fini , celui qui a pas compris cela tant pis pour lui.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
DE COMMENT JUSTIFIER LÂ’INJUSTIFIABLE ET VILIPENDER CE QUI EST REGULIER : LES CASSES DES BECEAO NE SONT NI IMPORTANTS, NI GRAVES, SELON LES PRO HAHO !!! Â… Â…. Â…Â… Â….. Â…Â… Â….. .Oui, encore un exploit que réussit lÂ’imbécillité sur ce site : justifier le casse de la BECEAO dans les zones CNO, qui nÂ’aurait plus dÂ’importance du tout a cause du doute légitime que lÂ’on veut opposer concernant le montant dérobé évalué et que la BECEAO refuse de communiquer officiellement et dÂ’autre part, vouloir ramener cette problématique du pillage produit par les rebelles dans les zones CNO vers lÂ’état de Cote dÂ’Ivoire, sous les gouvernements GBAGBO. Sur un plan purement moral et éthique, cautionner un braquage est ce quÂ’il y a de plus abject, dÂ’autant plus quÂ’aucun inventaire des caisses ou aucune présence dÂ’huissier nÂ’a été constatée. Faire donc croire que cÂ’était pour la cause est un argument qui est bien faible. LÂ’imbécile se fera donc coincer ici et essayera même de se justifier, après avoir constaté que la charge morale qui serait constituée dans lÂ’adoubement dÂ’un délit ou dÂ’un crime (économique) ne peut être assumée par lui. Mais il est bien trop tard et les écrits de ce fil de post sont indélébiles et on voit bien que cette faction adoube le crime et tente de le minimiser en allant sur le doute constitué par le montant volé. Plus loin, on essaiera de renverser la pression issue de lÂ’accusation sur SEM GBAGBO LAURENT, qui représente de fait lÂ’état de Côte dÂ’ivoire et pour se donner de la contenance, on citera un « journaliste de RFI » comme référence, pour démontrer que le régime GBAGBO aurait pris pour prétexte celui de la rébellion pour sÂ’en mettre plein la poche. Il est clair que nous sommes devant une méconnaissance profonde du fonctionnement de lÂ’état de Côte dÂ’Ivoire et se permettre de comparer le fonctionnement dÂ’une république, a celui dÂ’une insurrection qui ne respecte aucune loi et qui est en possession dÂ’une partie du territoire nationale, devient un exercice difficile, sinon risqué. Une affirmation totalement gratuite donc et qui ne peut résister a la contre argumentation. Non, il ne sÂ’agit point ici dÂ’argumenter dans le vide et de dire ses perceptions des choses, basiques et primaires comme le fait si bien le débile qui attend des preuves du casse de SORO, et considère en détenir concernant KATINAN, car « tout le monde lÂ’aurait vu ici a Babi » !!?? Une république a un mode de fonctionnement et se repose sur un gouvernement qui détient en sons sein des organes financiers, le ministère des finances, en charge de la gestion des fonds, quÂ’il alloue au différents ministères et actions gouvernementale, en fonction dÂ’un budget voté et adopté. Quand il y a trop dÂ’argent en fin de cycle, après avoir couvert les charges, on parlera dÂ’un budget excédentaire et quand il y en a pas suffisamment, on parlera de déficit, que lÂ’on peut couvrir a travers une politique dÂ’emprunt et de dette, sinon a travers des actions de création de richesse propre, cÂ’est selon. Toute république qui se respecte publie donc ses comptes et définit a la ligne lÂ’usage quÂ’il fait des ressources en sa disposition, tout comme la provenance des fonds (impôts, taxes etc. Â… Mais aussi retour sur vente de produits miniers, industriels, agricolesÂ…) Le budget de souveraineté, inclus dans le budget national, est une pratique libre et souveraine qui permet a la présidence de la république de fonctionner, selon la conjoncture et les ambitions présidentielles du moment. Il nÂ’est pas soumis a contrôle public, certes, mais est validé implicitement en même temps que le montant et lÂ’enveloppe budgétaire nationale. Alors oui, oser croire que SEM GBAGBO LAURENT, ou son gouvernement, très largement partagé avec ses adversaires politiques issus du RDR, du PDCI, etc. se soient enrichis, cela ne peut se faire que selon ce que lÂ’état aurait pu permettre, légalement et selon ses ressources. Tout enrichissement qui se serait fait en dehors de ce cadre correspondrait a des détournements de fonds et ce sont des actions qui sont TOUJOURS démontrables, quand constatées !! (De nombreux crimes économiques sont opposé a des pro GBAGBO en prison. Le régime dÂ’HAHO semble avoir des difficultés énormes pour les établir de façon claire et irréfutable, depuis près de deux ans, pris sur un mandat de cinq ans qui pourrait prendre fin en 2015 avec un changement de pouvoir !! CÂ’est tout dire !! Il est plus facile de dire que de prouver, même quand on pense que ce serait évident et pourtant, tout est bien comptabilisé a travers la gestion dÂ’état. Seul a la primature de SORO, par deux fois, il y a eu des destructions dÂ’effets comptable par le feu Â… Sans commentaires !!) Alors faire des allégations gratuites sur un pouvoir GBAGBO qui aurait profité du prétexte de la rébellion pour sÂ’en mettre plein les poches est un argument faible, car lÂ’accession au pouvoir induit de fait un enrichissement automatique issu du nouveau positionnement que cette prise de pouvoir provoque. Ainsi, toute les accusations que lÂ’on formulera dans ce cadre, par réciprocité et sur la même base, se doivent dÂ’été faite a lÂ’endroit dÂ’HAHO qui dispose dÂ’un budget de souveraineté de près de 300 Milliards de FCFA (Du jamais vu !! On attend encore la confirmation officielle qui ne viendra pas), mais aussi de SORO GUILLAUME, premier ministre sous GBAGBO, qui disposait dÂ’un budget de souveraineté de plus de 30 milliards de FCFA, tout comme KOULIBALY, président de lÂ’assemblée nationale, avec un budget inférieur, mais tout aussi consistant (oui, on a failli lÂ’oublier lÂ’homme intègre du LIDER) !! Non lÂ’imbécile et le débile, tout assignation budgétaire est retraçable, au minimum par rapport a lÂ’enveloppe globale (le montant du budget de souveraineté ou national, mais aussi des avantages des ministres et de leur traitements) et retranscrit dans le budget national, sérieusement inspecté par les organisations financières mondiales, qui ont émis ce contrôle serré comme condition pour permettre a ce pays dÂ’accéder a des programmes tels le programme dÂ’urgence de la banque mondiale, ou alors le programme PPTE, dont les déclencheurs furent atteints les uns après les autres, jusqu'à  lÂ’achèvement !! A suivre Â… Â… Â… .. Â… Â…
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Suite Â… Â… Â…. Â…. Oui, oser parler de braquage quand on pense a lÂ’action dÂ’un ministre du budget, qui nÂ’aura ni vu lÂ’argent, ni pu le toucher, mais qui aura supervisé une action dÂ’inventaire, avec présence dÂ’huissier a toute fin utile, suivi dÂ’une publication des comptes a lÂ’issu de lÂ’inventaire, est tout ce quÂ’il y a de plus débile et abject, dÂ’autant plus que cet argent a servie a payé des fonctionnaires juste après !! De tout temps et a tout moment, les actions comptables de cet état peuvent être vérifiées, au centime près et cÂ’est bien ainsi que fonctionnent la plupart des état et république qui se respecte sur cette terre, surtout quand on est membre dÂ’une organisation monétaire comme la BCEAO, qui a un lien direct avec le Franc Français, qui ne peut tolérer un certain genre dÂ’écart dans la gestion des fonds. En face, nous avons des braquages de succursales de la BCEAO, qui détenait des fonds propres, mais aussi ceux de toutes les banques dÂ’état, a participation dÂ’état, privées et commerciales actives dans les villes comme BOUAKÉ ou MAN, qui présente de nombreuses banques au centre ville. On ne parlera pas ici non plus des prescriptions réglementaires qui limitent la quantité de fonds disponibles dans les coffres des banques et qui transforment de fait la banque centrale et ses succursales en de véritables bunker contenant des milliards de francs en liquide, en anciens et nouveau billets !!! Le fonctionnement de lÂ’état et ses attributions financières étant su, que dire donc de la partie rebelle ?? Ce que lÂ’on sait, ce que les succursales de la BCEAO ont été braquées. Que ces succursales se trouvaient en zone rebelle et donc sous la responsabilité de ceux qui en avaient la charge. Que ces braquages ont été commis par des hommes en armes, avec une influence locale, parfois épaulés par des soldats français que la France récuse intelligemment (en rupture de ban dira t-on), avec une structure de commandement facilement démontrable. On sait aussi que les rebelles on mis sur pied un organe financier, la centrale, qui avait pour fonction de collecter de lÂ’argent et de le mettre a disposition de certaines personnes, dans le but de faire rouler la machine. On sait que de lÂ’exploitation minière, agricole et des prélèvements dÂ’impôts ont été effectués par cette centrale. Vous voulez des preuves ??? Non, on ne vous en donnera pas, tout comme il serait totalement idiot de chercher a démontrer que lÂ’état de Côte dÂ’Ivoire puisse avoir favorisé un quelconque enrichissement dÂ’individus, quand parallèlement, il remplissait ses activités régaliennes, ce que la centrale rebelle nÂ’aura jamais fait pour les populations des zones CNO, dont elle avait la charge et pour lesquelles elle prétend sÂ’être investit. Un état, se doit de subvenir a ses besoins et a ceux des populations. Il sÂ’agira des traitement des fonctionnaires, de lÂ’entretien des infrastructures, de la fournitures et la subvention du gaz, de lÂ’eau, lÂ’électricité, le carburant, la cohérence des services dÂ’état, mairie, préfecture, éducation primaire, secondaire et supérieur, hôpitaux, mais aussi impôts, douane, port et tout ce qui permet de faire entrer lÂ’argent. Cette liste ne sera pas exhaustive et HAHO est bien placé pour savoir que lÂ’état nÂ’arien a voir avec la rébellion. CÂ’est le maintien dÂ’un cadre solide qui permette le commerce, lÂ’entreprenariat, lÂ’industrie, le tourisme, sous réserve du fait que la présence dÂ’une rébellion dans le pays et ses impacts pourrait suffire a rendre lÂ’une ou lÂ’autre des taches plus ou moins aisée !! Tout ceci fonctionnera autour de règles, de prescriptions, de lois et dÂ’institutions permettant la régularité des actions dÂ’état !! Les propos dÂ’un journaliste quelconque de RFI ne suffiront donc pas pour passer pour parole dÂ’évangile, quand de nombreux experts financiers près la BCEAO, la BAD, le FMI, la Banque Mondiale se penchent sur le dossier ivoirien tous les jours et ne relèveront rien de sérieux au point de pouvoir fustiger la gestion économique et financière sous les gouvernements GBAGBO, compte tenu des conditions du moment. CÂ’est cette confiance et cette crédibilité retrouvée qui fait lÂ’état. CÂ’est cela lÂ’état Ivoirien, dont HAHO savoure tous les jours les fruits, après son usurpation quÂ’il célèbre chaque jour en débouchant une « fiole du pape 1972 » ou un « Trouillard », payé par le contribuable ivoirien !! Quelle image nous donne donc la centrale rebelle, que tout le monde veut rapidement oublier et enterrer dans votre faction ??? Sur une base purement éthique et morale, il serait suicidaire dÂ’essayer de défendre un système qui nÂ’aura assuré AUCUNE obligation républicaine ou sociale, mais plutôt canaliser des milliards vers des horizons et des comptes en banques dissimulés. Pas une route, pas un hôpital, pas une écoleÂ…rien, si ce nÂ’est lÂ’enrichissement brusque de gens comme SORO ou FOFIE, et lÂ’acquisition dÂ’un arsenal de guerre immense dont on taira intelligemment le montant, pour fustiger celui que lÂ’état de Côte dÂ’ivoire aurait alloué a lÂ’armement ivoirien pour contrer la rébellion !! Et en plus, lÂ’état de Côte dÂ’Ivoire était tenu dÂ’offrir gratuitement de lÂ’eau et de lÂ’électricité a cette zone, afin que SORO puisse prendre une douche chaude bien méritée, après avoir compté des billets de banques issus du casse de la BECEAO, pendant toute la nuit, sous la lampe de son salon dans sa villa de BOUAKE !! Un débat sans valeur donc, avec des zigotos, qui ne savent comment contrer les attaques actuelles, portant sur le braquage de la BCEAO. En attendant, dans la partie républicaine et dÂ’état, tout est démontrable et retraçable, des détournements dans le milieu Café CACAO, dont le dossier sÂ’est enlisé dès que certains ministres RDR et PDCI ont été cité ou pointé du doigt, a celui concernant la réfection des universités, car il existe bien un bilan comptable qui pourrait montrer lÂ’usage des fonds alloués a cette action, mais aussi le niveau de détournement dont BACONGO serait responsable !! Fuir la publication de bilan, comme ne lÂ’aura pas fait KATINAN concernant la BCEAO centrale Abidjan (publié dans le journal officiel de Côte dÂ’Ivoire), est un aveu implicite, mais ceci est un tout autre débat !! On attend donc avec impatience les tablettes promises, pour les revendre aussitôt, car on crève la dalle !! La suite !!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IVAN
Jordan. Ta réaction ne m'étonne guère. Je t'avais déjà  dit que nous n'avons pas les mêmes préoccupations. Tu es allergique à  toute contradiction. Et pour toi, celui qui ne pense pas comme toi est immédiatement classé pro GBAGBO. À ce jeux, je dirai que les Pro GBAGBO sont nombreux. Car même ceux qui sont autour de ton champion ne partagent forcement pas tes réactions qui les agacent. Je ne suis ni pro GBAGBO, ni pro DRAMANE, ni pro BEDIE, ni pro X. Je suis pro IVAN.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@dablakoro vous etes un manipulateur mais tout est sur le forum les koacinaute jugeront , j'ai meme ecrit si vous avez des preuves du casse de soro apportez les devant la cours de l'uemoa ou la cedeo mais vous le ferez pas parce que ca vous interesse pas . Faites donc nous ne sommes ni avec ceux qui on cassé a bouaké ni a babi , c'est aussi ecrit mais vous le voulez comme a votre habitude que nous soyons en face de vous car sans nous comment justifier votre forfaiture.Seul probleme je vous repete si vous avez des preuves apportez les sinon ben au regret de vous dire taisez vous! Ado est clean il balance donc ton voleur tueur gbagbo a la cpi. A TOUS LES KOACINAUTE PENSEZ VOUS QUE SI GBAGBO AVAIT DES PREUVES DE ADO PERE DE LA REBELLION IL LES SORTIRAI PAS AU RISQUE DE RESTER EN CAGE A LA CPI ! Dablakoro vous utilisez tjrs cette methode passé , pourri qui ne fonctionne plus katinan est un ange on va vite le savoir y'a la justice du ghana dedans lol c'est pas votre pays préféré toi et tes amis refondu tchrrrr! @ivan ce que tu es je m'en cogne , tes jugement de valeur idem, tu es discalfié car si tu fais ma cartographie fait celle de @dabakala et on verra ton objectivité.Mais je te le redis je m'en cogne de ton avis alors laisse tomber.reste pro Ivan et sois heureux! MOI JE SUIS PRO COTE D IVOIRE voila pourquoi pendant 10µ j'ai pas marché dans la rue, j'ai pas manifesté, j'ai rongé mon frein meme si la mediocrité etait sans commune limite POINT TRAIT.ça te va pas ado un conseil fait comme moi ronge ton frein et vote kkb en 2015 ok !tu saisies le message j'espere, ton avis me concernant je m'en cogne!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@dabakala et @ivan j'ai l'impression que sur la photo votre avis Macky sall s'en cogne aussi , car lui aussi la verité sur votre dictateur il l'a connait etant membre LUI de l'international socialiste pas comme votre FPI parti clandestin socialiste lol
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Tiens. le débile devient télépathe !! C'est justement ce qui précède le psychopathe !! On observe donc !! La suite !!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
ah non point de télépathie mon cher. est ce que le taulard a eu ces honneur au Sénégal lol. a force de rouler les gens dans la farine il est pestiféré chez les chef d'états lol qui est fou kiakiakia. Non point de télépathie juste la photo suffit lol.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@le débileÂ… Â… Puisque cÂ’est la photo qui vous importe, ce que je vois, moi, cÂ’est un monsieur qui est en train de recevoir des honneurs, menacé par la CPI et qui sait que son seul échappatoire serait de prendre le pouvoir légalement ou illégalement !! Ceux qui pense a MACKY SALL et à  lÂ’internationale socialiste en voyant cette photo, sont essentiellement des imbéciles ou des débiles, car il y a une seule interprétation qui saute tout de suite aux yeux, cÂ’est le positionnement de SORO, qui pourrait menacer HAHO a terme !! Il le fera et ne se gênera pas, quand lÂ’occasion se présentera !! YAKO a vous, le psychopathe, car les chiens mangeront chiens et ceux dÂ’ACCRA riront !! La suite !!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008