Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Koacinaute Côte d'Ivoire : Désiré Tagro aurait été sacrifié pour sauver la famille Gbagbo
 

Koacinaute Côte d'Ivoire : Désiré Tagro aurait été sacrifié pour sauver la famille Gbagbo

 
 
 
 15667 Vues
 
  18 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 juillet 2013 - 02:48

Koacinaute le 27 juillet 2013 - LÂ’ancien ministre de lÂ’intérieur de lÂ’ex président Laurent Gbagbo, Monsieur Désiré Tagro aurait été sacrifié pour sauver la famille Gbagbo. Il fut lÂ’un des plus proches collaborateurs de Laurent Gbagbo et négociateur des accords de Ouagadougou qui, en mars 2007, avait établi une feuille de route pour aller à  lÂ’élection présidentielle.

En effet suite à  la crise postélectorale, le ministre se trouvait à  la résidence présidentielle au moment de lÂ’assaut final. CÂ’est lui qui portait le foulard blanc à  lÂ’arrivée des FRCI. Des témoins disent lÂ’avoir vu dans un sale état, mais vivant, à  lÂ’arrivée à  lÂ’hôtel du Golf en même temps que la famille Gbagbo.

Beaucoup de salives et dÂ’encres ont coulé suite à  la mort de ce grand serviteur et compagnon de lÂ’ancien locataire du palais présidentiel.

Les langues se délient à  la recherche des raisons de la présence du Ministre Tagro sur le champ de bataille avec un foulard blanc invitant les forces Pro Ouattara à  cesser le feu dans une atmosphère délétère où tous les coups étaient permis. Les tireurs dÂ’élite jonchés en embuscade tout autour de la résidence présidentielle prêts à  faire feu sur tous ce qui bouge pour la défense de la famille de lÂ’ex président, sans compter avec les militaires et les « Dozos » venus du nord pour la libération de la ville dÂ’Abidjan.

Comment comprendre que le Ministre a été désigné par les occupants de la résidence présidentielle à  sortir avec un drapeau blanc ? Etait-il soldat ? Les supplétifs des soldats Pro Ouattara comprenaient-ils ce signe dÂ’appel à  la paix ? Autant de questions que les proches du ministre Tagro veulent des réponses.

Nul nÂ’est censé ignorer les palabres intestines du Front Populaire Ivoirien particulièrement entre lÂ’ex président de lÂ’Assemblée Nationale le professeur Mamadou Koulibaly, le Ministre de lÂ’intérieur Déiré Tagro, le Ministre de lÂ’économie Monsieur Bohoun Bouabré et les radicaux du parti.

Il était reproché au Ministre Tagro par les radicaux de vouloir marquer contre vents et marées de son empreinte la résolution pacifique de la crise polico-militaire en invitant le président Blaise Compaoré comme facilitateur. A cela sÂ’ajoute, sa guéguerre avec le président Mamadou Koulibaly qui lui reprochait sa gestion occulte du ministère de lÂ’intérieur dans le recrutement des futurs fonctionnaires de la sécurité nationale sur la base tribale. Les accusations portées contre lui portent aussi sur la perception de commissions qui auraient été versées par Sagem Security, et le Probo-Koala ainsi que sur le détournement des fonds destinés au pèlerinage à  la Mecque. Une enquête administrative a été diligentée par le procureur Raymond Tchimou dont les résultats étaient attendus par le président Laurent Gbagbo. Natif de la région dÂ’Issia tout comme le Ministre Bouabré, un problème de leadership opposait les deux hauts cadres de la région qui finira par agacer le locataire du palais présidentiel qui officieusement avait pris partie pour son collaborateur Bouabré.

Harcelé de toute part, lÂ’ancien magistrat devenu ministre de lÂ’intérieur est resté fidèle à  sa vision de règlement pacifique du conflit ivoirien qui cependant était mal appréciée par ses camarades de la refondation. Les informations recueillies font état dÂ’un règlement de compte entre les partisans de Laurent Gbagbo divisés entre se rendre et résister. Tagro aurait choisi le camp de la paix qui finira par lÂ’emporter.

LÂ’on pourrait se demander si lÂ’ex président Laurent Gbagbo aurait sacrifié son ministre de lÂ’intérieur pour sauver sa famille ? En tout cas, cÂ’est ce qui se rumine dans le milieu des proches du Ministre Tagro.

Kolia

PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 8 mois
 
 
 
 
  18 Commentaire(s)
Koacinaute Côte d'Ivoire : Désiré Tagro aurait été sacrifié pour sauver la famille Gbagbo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Me khauney
@Kolia! Merci de dire plus haut ce que nous murmurions dans nos salons...
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BEYBRO
KOLIA PREND NOUS AU SERIEUR TOUJOUR TU DIS DES CONERRI POUR NOUS FAIRE DORMI DEBOU IL NE FAUS PAS DISCREDITE KOACI
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@kolia c'est possible on a deja lu ici notre griot fpiste celui qui est un de tes fervent admirateur un certain dabi, qui a plusieurs fois dit que tagro pactisait avec l'ennemi ! attendons la longue intervention du concerné il resiste pas a tes avances @kolia! de toute façon la mort de tagro on sait qui ça arrange faite disparaitre les preuves sensible SVP! porte toi bien @kolia! continue ton travail et a faire trembler certain utopistes.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@BEYBRO et donc toi tu donne du credit a koaci ! pardon mon cher contredit notre @kolia ou passe ta route! l'opposition MK tagro c'est faux ? le tribalisme dans l'etat politique revendiquée de tagro c'est faux ? soyons serieux @BEYBRO ressaisie toi ! ou explique ce qui te derange
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
Oui, ici, il est utile de commencer par la fin et de rappeler ceci : « La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI ». Heureusement donc que @Kolia sÂ’obligera a utiliser le conditionnel pour introduire une polémique qui « proviendrait » des « proches » de Désiré TAGRO. Ce qui frappe, cÂ’est la « vélocité » avec laquelle le pouvoir HAHO « mène » lÂ’enquête pour définir les circonstances de la mort de TAGRO. Non, plus sérieusement, cette enquête nÂ’a jamais vu le jour et ne sera pas sous ce régime, entre temps, SORO aura déclaré que TAGRO serait mort a cause dÂ’une balle perdue. On se demande bien comment une balle pourrait se perdre, quand elle est orientée vers un monsieur qui serait entrain de sortir des décombres dÂ’une résidence, seul lieu de confrontation armée en ce matin du 11 Avril 2011, une résidence encerclée par des FRCI déjantées et assoiffées de sang, épaulés par des Dozos Burkinabé et Malien, « venus » du nord comme le dit si bien @Kolia, mais pas du nord Ivoirien, en tout cas. On dira donc pour le corriger, des dozos venus du sud Burkinabé et du sud du Mali. Non, faire ici de TAGRO, lÂ’instigateur des accords de OUAGADOUGOU, goupillés par KONATE NAVIGUE (et dÂ’autre personnes moins illustres) et écarté par les pontes du parti, car ne disposant pas du coffre pour les mener a terme, est un peut gros. Non, ces accords se sont accompagnés dÂ’une plus value financière substantielle que SORO et TAGRO auront empochée. Exactement comme les milliards de francs au titre de la commission décaissée pour la conduite du dédommagement des victimes des déchets toxiques, des milliards que SORO et TAGRO ne se sont pas gênés dÂ’encaisser. La proximité entre les deux hommes est donc frappante (La nièce de TAGRO est la femme de SORO) et ces deux hommes ne se gêneront pas pour faire affaire ensemble, que ce soit dans le domaine politique avec le positionnement a terme pour prendre le pouvoir (dÂ’où lÂ’adversité entre BOUHOUN BOUABRE. KOULIBALY et TAGRO dÂ’ailleurs, qui tissaient tous des plans sur le corps dÂ’un GBAGBO toujours en vie, pour lui succéder. La position de KOULIBALY se justifie dÂ’ailleurs uniquement par cette volonté, car il se voyait déjà  avec les habits du régent), mais aussi dans le domaine économique, avec des projets gigantesques émis en commun (exploitation de milliers dÂ’hectare dÂ’hévéa dans la région natale de TAGRO). Enfin, la position de TAGRO, intermédiaire entre le pouvoir GBAGBO et la menace insurrectionnelle activée par la France, qui sÂ’était approchée de tous les cadres et pontes du partis FPI pour les amener a se désolidariser de SEM GBAGBO Laurent, est justement ce qui fera de lui la personne la mieux indiquée pour négocier une reddition sous les bombes, avec lÂ’armée française qui avait pris le bà¢timent dÂ’assaut. CÂ’est donc TAGRO, choisi de façon judicieuse, qui fut envoyé pour négocier avec les siens, un TAGRO qui refusa de se défaire de son arme de poing dans les locaux de la résidence privée du président de la république, ce qui obligea SEM GBAGBO Laurent a développer un protocole de protection particulier pour sa sécurité. Dans un cadre où lÂ’on savait enfin exactement qui était qui dans les rangs de la « résistance » face a la France dans lÂ’ingérence. Les masque tomberont : ALCIDE DJEDJE, en contact permanent avec lÂ’ambassadeur de France, négociera la reddition de SEM GBAGBO Laurent au téléphone et permettra sa localisation GSM/GPS exacte, juste avant que sa chambre ne fut bombardée, ce qui aura été un fier service rendu aux stratèges militaires français ; On verra un TAGRO, qui aura reçu pour mission ultime lÂ’exécution de SEM GBAGBO LAURENT dans la résidence avec son arme de dotation, ce quÂ’il ne pu faire, car toujours entoure et contrôlé par la garde rapprochée du président, mais aussi parce que TAGRO était bien trop accroché a ses intérêts économiques et politiques, quÂ’il ne pourrait plus savourer une fois mort ; On notera aussi un KASSARATE, mais aussi un MANGOU, qui ne répondront plus a aucun coup de fil et qui disparaitront du théà¢tre des opération, laissant des hommes comme VAGBA, DOGBO BLE, KONAN BONIFACE, seuls face aux assauts des FRCI, repoussés efficacement et dans la bravoure ; on notera aussi parmi les ministres choisis par GBAGBO la débandade générale, car personne ne voulait mourir, de BONI CLAVERIE jusqu'à  DALLO Désiré, qui vint a la résidence, croyant que ce serait lÂ’endroit le plus sûr du pays, cÂ’était lÂ’effritement total parmi les « hommes de GBAGBO », qui pleuraient pour leur vie. A suivre Â… Â…. Â…..  
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
 A suivre Â… Â… Â… Et dans tout ceci, un homme, toujours debout, dans la résistance et qui clamait encore et toujours quÂ’il nÂ’était pas en guerre contre la France et quÂ’aucun conflit électoral ne peut se solder par une guerre et un renversement de souverain, mais plutôt par les voies et recours pacifiques qui pourraient épargner lÂ’épanchement de sang ivoirien et dÂ’ailleurs. GBAGBO, en tant que fin tacticien obligera donc la France a commettre une erreur irréparable, qui confirmerait sa position dÂ’ingérence, une position quÂ’elle nÂ’arrive toujours pas a effacer, deux ans après avoir installé un homme sans légitimité au pouvoir dÂ’une république indépendante, Burkinabè de surcroit. Et Dans ce « bunker », il se jouait le sort de toute la nation ivoirienne, de la souveraineté de ce pays et non celui dÂ’un homme politique ou de sa famille qui ne constituait pas plus de 2% des milliers de personnes qui furent prises par les FRCI, a cotés des milliers dÂ’autres bombardées par la France, exécutées par les FRCI et dont les corps furent emportées vers une destination inconnue a ce jour, par containeurs entiers. Ce nÂ’est donc pas ce pouvoir qui organisera des enquêtes autour de la prise de la présidence de la république. @Kolia aura donc le droit de verser dans lÂ’affabulation et de dire ce quÂ’il pense, mais il y a eu des gens qui ont été dans ce « bunker » et qui ont vécu jusquÂ’au dernier moment les péripéties qui sÂ’y sont déroulées. Elle garderont le silence, intelligemment et logiquement, et attendront soit en liberté (DALLO et autres, dans le cadre du deal conclu avec le pouvoir HAHO) soit encore en prison, (Michel GBAGBO et compagnie) juste dans le but de les tenir sous lÂ’éteignoir, le plus longtemps possible). En attendant, celui qui « dit vrai », cÂ’est celui qui est au pouvoir, qui détient la force et la puissance de le faire, un pouvoir qui tombera inexorablement et on saura enfin tous ce qui sÂ’est passé dans ce « bunker » et surtout, comment et pourquoi TAGRO fut assassiné. Entre temps, posez vous donc la question qui suit ? A qui profite le crime ?? A GBAGBO et a sa famille qui aurait pu être décimée, malgré le fait que TAGRO soit sorti avec un drapeau blanc, vu le caractère sans éthique et morale des homme de SORO (des exécutions de prisonniers civils eurent lieu, même après la reddition de SEM GBAGBO Laurent : la preuve donc) ??? Ou alors a SORO, qui était le compagnon dÂ’affaire de TAGRO, qui était au courant de toutes ses actions et vu sa position dans le système dÂ’infiltration et dÂ’espionnage dÂ’HAHO au plus haut niveau auprès de GBAGBO, infiltré et écouté, sinon paralysé, et qui aurait demandé rétributions après « la victoire », a la manière dÂ’ IB ou de toute autre personne, éliminée pour ne pas avoir a subir de pression dont on se passerait ???? Non, TAGRO est mort et on le regrette !! Ce qui est sûr, cÂ’est quÂ’il nÂ’est pas mort pour sauver la famille de SEM GBAGBO Laurent, dont il se foutait dÂ’ailleurs éperdument !! On comprend pourquoi TAGRO fut empêché de quitter le « bunker ». La traitrise et la perfidie ne payent pas, surtout face a des « amis » qui nÂ’hésitent pas à  régler des comptes dans la foulée. La suite !!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
@Beybro! Et pourtant ce que dit Kolia est simple: au moment chauffaient les combats à  l'entrée de la residence de Gbagbo, c'est Tagro qui a eu le toupet de prendre un foulard blanc qui veut dire "cessez le feu, on se rend". Mais comme tous les combattants ne savent pas cela, il y a surement un qui a tiré sur lui parcd que le connaissant pas personnellement aussi. C'est donc surement à  la vue de ce drapeau blanc que le feu a cessé. Ce qui a permis d'epargner la vie de Koudou et des siens... Très claire comme l'eau de rôche, cher ami @Beybro
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kannanwlè
 @KOLIA une fois encore tu nous sers du réchauffé sans valeur. Tu écris toujours au conditionnel et nul part tu n'apportes de preuves pour étayer tes post. tes nullards de suppôts vont encore gober tes errements sur ce sites sans même chercher à  analyser tes incongruités. @LARACAILLE vous pouvez lancer vos injures.
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
@Kana! Toujours prompt à  injurer. @Kana, il me semble que c'est bien toi le hyper intelligent de la galaxie pro-Gbagbo qui n'a absolument rien compris. Le sens de sacrifice ici n'est pas au propre comme si Tagro disait "tuez moi mais laissez Gbagbo et sa famille en vie". Mais au figurer pour dire tout simplement que le drapeau blanc avec lequel Tagro est sorti et a reçu une balle a permis aux FRCI d'arreter le feu. Parce que si les FRCI y entraient avant que Tagro ne sorte avec le drapeau, elles pouvaient tuer tout le monde. D'où le sens du mot sacrifice que tu n'as pas compris et tu as préféré te lançer dans des injures gratuites. Une fois encore je t'invite à  lire bien les ecrits des gens avant de les commenter. Parce que si tu avais compris le raisonnement de @Kolia tu n'aurais pas demander de preuves...
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@mekonni Â… Encore dans vos imbécilités habituelles. A quoi sert donc un drapeau blanc, que vos FRCI auraient dû respecter malgré la mort de TAGRO, quand longtemps après la prise de la résidence, des exécutions de civils se passaient sur lÂ’esplanade de la résidence du président ??? A quelle logique obéissaient la recherche et lÂ’exécution des blessés évacués vers les hôpitaux et les cliniques ivoiriennes, recherchés par les troupes pro HAHO ?? Non, la logique du drapeau blanc est totalement dévoyée par le simple fait que les troupes pro HAHO nÂ’en connaissaient pas la signification et il est possible dÂ’envisager que TAGRO soit la personne qui aurait bénéficié le plus dÂ’une reddition de SEM GBAGBO Laurent, dÂ’ou lÂ’initiative salutaire venant de GBAGBO et validée et menée par TAGRO, dÂ’accepter de porter ce drapeau et de se rapprocher de personne quÂ’il connaissait bien mieux que SEM GBAGBO Laurent : ses partenaires dans le renversement de son chef. Il est clair que les instructions concernant TAGRO étaient données et venaient de haut : Le neutraliser et lÂ’empêcher de parler aux médias français, qui assistaient a la prise de la résidence. Ce qui fut fait !! Ce qui a permis la fin du conflit, cÂ’est la prise de SEM GBAGBO LAURENT et non la reconnaissance du drapeau blanc que TAGRO aurait arboré. Le comportement des FRCI ne dévie donc pas du comportement habituel auquel les rebelles pro HAHO nous ont habitués. CÂ’est ainsi que plus de 125 Gendarmes, avec famille et autres proches, ont été exécutés à  BOUAKE après leur prise, malgré les nombreux drapeaux blancs présentés. Les propos de @Kolia versent dans la propagande et insultent tous les ivoiriens qui ont vécu ces évènements. On reconnaît la « victoire » des rebelles pro HAHO, certes, mais on sait aussi ce quÂ’ils ont fait et qui est bien loin de toute valeur éthique et morale, bien loin de tout ce qui fait lÂ’honneur militaire, qui passe par la valeur et le traitement que lÂ’on inflige a des personnes que lÂ’on saisit lors de conflits militaires. Un prisonnier de guerre ne sÂ’exécute pas et cÂ’est un crime de guerre (que la CPI ignore bien sûr, on comprend pourquoi !!) TAGRO ira même plus loin, et de façon tout a fait naïve, indiquera, la mà¢choire éclatée par une balle tirée apparemment a bout portant ou touchant, de façon symbolique qui est le responsable de sa blessure, au moment ou on lÂ’évacuait vers lÂ’hôtel du golf, et non vers un hôpital qui aurait pu traiter sa blessureÂ…fatale (oui, encore une preuve de la magnanimité du camp HAHO) !! @mekonni, lÂ’indéfendable ne peut se défendre a ce niveau. Capitulez donc et assumez votre « victoire » sanglante, après un conflit politique et électoral qui ne demandait quÂ’à  se terminer par la vérification du vote et la proclamation du vainqueur !! On sait tous qui nÂ’en voulait pas et surtout, pourquoi !! TAGRO, tout comme IB et KOULIBALY, seront ceux qui auront fait les plus mauvais calculs dans cette crise ivoirienne. Il y en a deux qui sont morts, et un qui vit encore, mais qui passera politiquement pour mort, devant un GBAGBO, isolé, emprisonné, qui vit toujours autant et qui maintient politiquement le pays sous son contrôle, a partir de sa cellule, ce qui lui vaut les négociations quasi quotidiennes avec des occidentaux qui espèrent de lui un acte qui pourrait décanter la situation ivoirienne. C'est bien trop facile. Un prisonnier ne négocie que s'il est libéré !! Et ici, cÂ’est avec tout le peuple de Cote dÂ’Ivoire et qui se réclame de lui, que SEM GBAGBO devra négocier et ce nÂ’est pas donné. MANDELA avait la tache largement plus facile face aux siens. La fin de ce pouvoir sera donc dramatique et ce nÂ’est pas une prophétie, mais un fait !! La jurisprudence est réelle et ce pouvoir nous montre comment il sera traité à  son tour !! La suite !!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
cydi
 @ Jordan excuse moi de te parler d un sujet qui n est pas le votre . Mon frère les pilliers du troisième pont sont entrain de sortir de terre ce qui occasionne des bouchons dans tous marcory . Y a pas de barrage dans les rues .
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Me khauney
@Dabakala! Veuillez resumer votre texte aux 1/4 pour que je puisse le lire........
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@mekonni ... ne le lisez pas. Vous vous en porterez mieux. Les autres liront a votre place et se marreront !! La suite (taper sur le contenant n'est pas un argument valable !!)
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@ cydi tu as pas a t'excuser tu as envie de parler de la nouvelle RCI qui sort , qui jaillit de la terre c'est normal , laisse cydi tot ou tard les aigris iront se mettre à  l'ombre des constructions qui poussent chaque jour!bien a toi!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
moi j'ai commencé a lire et des le debut j'ai rebroussé chemin @khauney je cite " @mekonni Â… Encore dans vos imbécilités habituelles" c'est clairement taper sur le contenant ça si je ne m'abuse donc si j'applique la regle c'est pas valable donc je me suis passé de la suite!
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
@Jordan Â… La différence entre le « contenu » et le « contenant » ne vous sera pas faite, vu que vous êtes tout autant imbécile que lÂ’autre. Non, les imbécilités, cÂ’est bien le contenu de la réflexion de @mekonni et non le contenant, qui serait la courté de ses interventions, son style et tout ce qui sert de support de communication pour cette faction politique sur ce site !! Vous auriez dû faire lÂ’économie de cette intervention, mais vu que vous vous obstinez a nous donner une définition de ce que peut être lÂ’imbécillité, tout le monde est donc servi !! La suite !! (Ne me lisez donc pas, cela vous rendra peut être plus intelligent !! On ne sait jamais !! CE qui est sur, vos propos prouvent que vous nÂ’avez que très peu dÂ’arguments contre mes les miens et vous vous limitez donc a taper dans le « contenant » - Le mot se trouve a la Page 567, Larousse illustré de poche, édition 2012 !!)
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
vous auriez pu economiser cette intervention imbecile si je puis vous citer! j'ai dit ne pas avoir lu apres l'introduction , dès le debut on en voit inutilité! pour le larousse je vous encourage a trouver un dico 100% africain pour rester en ligne avec vos ideaux un dico redigé par un intellectuel refondu si ça peut se trouver pourquoi s'encombrer avec le larousse des mechants blans exploiteur! c'est votre probleme dabi dans une même phrase vous arriver a dire tout et son contraire! la politique de ce pouvoir pas besoin de la decrire elle pousse sous nos yeux infrastructure et j'en passe loin de la mediocrité dont vous avez la nostalgie! bien a vous courage dans votre quette !
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dabakala
La seule chose que jÂ’ai dite, cÂ’est que vous ne savez pas ce quÂ’est un « contenant » et que vous le confondez au « contenu », qui dans le cas de @mekonni, se rapporte a des imbécilités selon mon opinion. Mais on vous comprend, car apparemment, vous cherchez la définition de mot tiré de la langue française dans le dictionnaire DOZO édition 2013, coécrit par Wattao et Zacharia, préfacé par les frères balafrés. Admirez donc ce qui semble pousser devant vos yeux et commences à  vous habituer a perdre le pouvoir dés maintenant, car ceux qui ne vous adoubent pas et qui sont majoritaires dans ce pays prendront le pouvoir pacifiquement par les urnes. Ce ne sont pas les infrastructures qui votent, mais bien les ivoiriens !! La suite !! (courage donc dans votre quête de suffrage, qui semble bien laborieuse !!)
 
 il y a 6 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008