Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali: Le parti de Soumaila Cissé dénonce des fraudes et se prépare au second tour
 

Mali: Le parti de Soumaila Cissé dénonce des fraudes et se prépare au second tour

 
 
 
 6769 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 août 2013 - 14:11

Mali - Le 01 aout 2013 © koaci.com - Depuis l'étrange proclamation sans précédent d'un tiers de résultat d'une élection présidentielle, on se demande bien ce que nous réserve une fois de plus le Mali.

L'Union pour la République et la démocratie (URD), parti du candidat Soumaila Cissé à  l'élection présidentielle Malienne de dimanche, a dénoncé mercredi un «bourrage des urnes" et se réserve le droit de "déposer des recours à  la Cour constitutionnelle" suite aux résultats de seulement 1 /3 des bulletins dépouillés qui proclame déjà  le candidat Ibrahim Boubacar Keïta comme le vainqueur du scrutin.

LÂ’URD, Union pour la République et la
démocratie, parti de Soumaila Cissé, candidat au premier tour de lÂ’élection présidentielle malienne est monté au créneau ce mercredi pour dénoncer "un bourrage des urnes". Suite à  lÂ’annonce mardi des résultats partiels et non chiffrés du scrutin par le ministre de l'Administration territoriale, Le colonel Moussa Sinko Coulibaly, qui donnait" une large avance " du candidat Ibrahim Boubacar Keïta, IBK, sur la base de seulement 1 /3 des bulletins de vote dépouillés.

Le résultat non-officiel du premier tour de lÂ’élection Malienne place le candidat Soumaila Cissé second derrière IBK, avec le chiffre de 53,5% de taux de participation." Malgré ce bourrage, selon nos chiffres, un second tour est inévitable pour départager notre candidat, Soumaïla Cissé, et Ibrahim Boubacar Keïta ", donné en tête avec une large avance par les premiers chiffres officiels, a ajouté M. Diallo lors d'un meeting devant un millier de personnes mercredi après-midi à  Bamako.

Toujours selon le camp de Soumaila Cissé : " Le ministre a annoncé un taux de participation de 53% selon des résultats partiels. Cela donne à  peu près 3 600 000 électeurs qui ont voté. Cela veut dire qu'il faudra au minimum 1 800 000 voix pour passer au premier tour, or, à  ce jour, aucun candidat n'a plus d'un million de voix ", a soutenu le responsable des jeunes de lÂ’URD

LÂ’annonce des résultats non chiffrés et non-officialisés par la commission électorale Malienne, faite par le ministre de l'Administration territoriale qui a été relayée par la plupart des médias internationaux a crée lÂ’euphorie et la joie des partisans dÂ’IBK tandis qu'elle a soulevé une polémique dans le camp des supporters de Soumaila Cissé.

Aussi lÂ’URD qui réclamé la démission du ministre Moussa Sinko Coulibaly, accusé dÂ’avoir outrepassé ses fonctions, a également précisé quÂ’il se réservait le droit de déposer des recours à  la Cour constitutionnelle.

Pour rappel, lÂ’élection présidentielle du dimanche 28 juillet au Mali a été jugée cruciale pour ramener lÂ’ordre et la paix dans le pays en proie à  la guerre dans le nord depuis lÂ’installation des islamistes dÂ’Al-Qaïda.

Nanita avec IB à  Bamako

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008