Gabon Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gabon : Paiement des bourses aux étudiants, le Conseil dÂ’Etat à  la rescousse
 

Gabon : Paiement des bourses aux étudiants, le Conseil dÂ’Etat à  la rescousse

 
 
 
 8570 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 13 août 2013 - 12:57

Libreville,13 Août 2013 © koaci.com-Mettre définitivement un terme au débat sur les critères dÂ’attribution des bourses dÂ’études aux étudiants cÂ’est lÂ’objectif visé par le Premier Ministre, Raymond Ndong Sima qui a décidé de saisir le Conseil dÂ’Etat pour arriver à  cette fin.

Peu de temps après la relaxe des étudiants interpellés en début de matinée lundi lors dÂ’une marche pacifique pour trouble à  lÂ’ordre public, le Premier Ministre Gabonais, Raymond Ndong Sima a décidé de prendre les choses en mains.

Dans le but de mettre fin aux grèves à  répétition des étudiants à  cause des bourses dÂ’études mais également au débat sur les critères dÂ’attribution, le Chef du gouvernement a décidé de saisir le Conseil dÂ’Etat.

Car, il est anormal que chaque année que lÂ’on enregistre des grèves des étudiants qui réclament les bourses sous prétexte que les textes qui consacrent ce droit en République gabonaise, fassent lÂ’objet de multiples interprétations qui ont pour objectif de laisser les choses pourrir.

La décision du Premier Ministre, Raymond Ndong Sima est intervenue peu après la relaxe des étudiants interpellés puis conduits dans les geôles du commissariat central de Libreville dans la journée de lundi.

Rappelons quÂ’une cinquantaine dÂ’étudiants sur les 500 concernés par le non paiement de bourse ont organisé lundi à  Libreville, une marche partie du campus universitaire en direction du palais présidentiel pour attirer lÂ’attention du Président de la République, Ali Bongo Ondimba suite au refus de l'Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) de leur verser leur bourse, un droit reconnu par les textes.

Car, selon une loi qui date de 2010, tout étudiant ayant réalisé un succès peut obtenir une bourse.

Un fait que l'ANBG rejette en soutenant que la même loi dispose que la bourse n'est pas accordée aux étudiants qui ont essuyé plus d'un échec dans un même cycle.

Selon M. Jean François Thardin, le Directeur général de l'ANBG « Il y a eu des divergences dans l'interprétation de cette loi ».

Affaire à  suivre

Sylvain Moussavou Mikala


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008