Bénin Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Benin : Stéphane Sessegnon arrêté en état dÂ’ivresse
 

Benin : Stéphane Sessegnon arrêté en état dÂ’ivresse

 
 
 
 15144 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 août 2013 - 19:43

Stéphane Sessegnon (ph)

- Cotonou - Le 29 aout 2013 © koaci.com - Le capitaine des Ecureuils du Bénin a été arrêté par la police britannique, alors quÂ’il conduisait sa voiture en état dÂ’ivresse.

CÂ’est SkySports qui révèle lÂ’information ce mercredi.

Le milieu offensif de Sunderland Stéphane Sessegnon fait lÂ’objet dÂ’une enquête judiciaire pour conduite en état dÂ’ivresse. LÂ’ancien joueur du Paris Saint Germain a été arrêté par la police anglaise mardi à  Newcastle. Il était dispensé du match de Coupe de son équipe contre MK Dons (0-1). Il devrait comparaître devant la justice le 04 octobre prochain. SÂ’il devrait éviter la prison, une grosse amende lÂ’attend au tribunal. Tout comme dans son club dÂ’ailleurs. Paolo Di Canio, le manager des Black Cats ne badine pas avec la discipline. Il a déjà  interdit à  ses joueurs lÂ’utilisation de téléphones portables dans le vestiaire. Sessegnon va surement passer un sale quart dÂ’heure avec lÂ’Italien.

LÂ’histoire retiendra que cÂ’est la troisième fois, que Sessegnon se fait prendre par la police pour ce motif, meme si les deux autres fois, cÂ’était en France quand il évoluait sous les couleurs du Mans et du PSG. Seul Créteil FC et les Requins ont été épargné donc. Stéphane Sessegnon a fait un arrêt par la case prison dans la nuit de du 13au14 novembre 2008. Le milieu de terrain et capitaine de lÂ’équipe nationale béninoise, et nouvelle star du PSG à  lÂ’époque, a eu quelques problèmes avec la gendarmerie lorsqu'il a été arrêté non loin de Feucherolles, dans les Yvelines, à  la suite d'un simple alcootest. La situation de l'un des meilleurs joueurs de Ligue 1 s'est aggravée rapidement puisqu'en plus d'avoir un taux d'alcoolémie supérieur à  la limite autorisé, le jeune international béninois n'avait légalement pas le droit de rouler avec son permis béninois, non reconnu sur le territoire français.

Du coup, le footballeur de poche a vu sa voiture immobilisée et une jolie amende de 400 E à  payer. Comble du malheur pour le talentueux meneur de jeu : il a passé sa nuit en cellule de dégrisement à  la brigade de Noisy-Le-Roi toujours dans le 78, département où vivent et s'entrainent les joueurs du Paris Saint-Germain.

Sékodo

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008